Suivez-nous

Cybersécurité

Un groupe de hackers vend plus de 73 millions de dossiers d’utilisateurs sur le dark web

Un groupe de pirates informatiques baptisé ShinyHunters vend des bases de données qui contiennent les données personnelles de plus de 73,2 millions d’utilisateurs.

Il y a

  

le

 
données personnelles Hack de Yandex
© Pexels / Negative Space

Surnommé ShinyHunters, un groupe de hackers affirment qu’il vend illégalement les données de plus de 73,2 millions d’utilisateurs sur le dark web, rapporte ZDNet.

Selon les pirates informatiques, ces données auraient été volées sur plusieurs sites web. Le média américain évoque l’application de rencontres en ligne Zoosk, le service d’impression Chatbooks, le service de livraisons de nourriture Home Chef, la plateforme de mode SocialShare ou encore le journal américain StarTribine et le magazine de santé Mindful.

18 000 dollars par base de données

Chacun de ces services comptabilise au moins un million d’utilisateurs, contre 30 millions pour Zooks et 15 millions pour Chatbooks. Au total, ces bases de données comprennent les informations privées de plus de 73,2 millions d’utilisateurs.

ZDNet rapporte que le groupe de hackers vendrait chaque base de données séparément pour 18 000 dollars. Si ShinyHunters a partagé des échantillons afin d’affirmer la véracité des données en sa possession, le média américain indique que l’authenticité des bases de données ne peut pas être confirmée pour l’instant —bien que les échantillons correspondent à des informations réelles.

Toutefois, plusieurs entités affirment que ShinyHunters est une menace à prendre au sérieux, ce qui suggère que le groupe de pirates a bel et bien eu accès à ces bases de données avant de les mettre en vente sur le dark web. Cette même entité serait à l’origine du hack de Tokopedia, le plus grand marchand en ligne d’Indonésie, un piratage qui a eu lieu début mai.

Dans ce cadre, ce sont les informations personnelles de plus de 91 millions de personnes qui ont été mis en vente, soit la totalité de la base de données. Celle-ci était vendue au tarif de 5 000 dollars seulement.

Actuellement, seul le service Chatbooks a révélé qu’il avait été victime d’un piratage qui a eu lieu le 26 mars. Dans son cas, les données des utilisateurs qui ont été volées concernent les noms, les emails ainsi que les mots de passe des clients. Bien que chiffrés, ces derniers doivent être changés par mesure de sécurité, indique l’entreprise. Pour l’instant, aucune des autres sociétés concernées ne s’est exprimée sur le sujet.

Antivirus Bitdefender Plus
Par : Bitdefender
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actus Cyber-sécurité

Bons plans VPN

Les meilleurs VPN