Une association diffuse les tweets racistes sur des panneaux publicitaires !

Certains brésiliens vont y réfléchir à deux fois avant de poster un commentaire raciste sur les réseaux sociaux, une association les transforme en campagne publicitaire !

Publicité : commentaires racistes des internautes dans la rue au Brésil

L’idée séduit un grand nombre de personnes au Brésil, il n’est donc pas impossible d’imaginer que d’autres pays en feront de même. Une association réalise des captures d’écran de commentaires racistes sur les réseaux sociaux et les transforme en affiches publicitaires pour les installer sur le bord des routes ou dans les villes. De quoi, faire réfléchir les personnes haineuses…

Une façon de lutter contre le racisme pour le moins insolite

C’est l’ONG afro-brésilienne Criola qui est à l’origine de ce concept et qui a lancé l’opération « Racisme virtuel, conséquences réelles ». Le principe est simple, pour beaucoup internet est un défouloir car les conséquences sont quasi inexistantes et l’impunité souvent totale. L’ONG Criola a donc eu l’idée de capturer les commentaires racistes et d’en faire des énormes affiches publicitaires qui sont ensuite placées proches de chez l’auteur des propos haineux ou racistes.

L’association est capable de géo localiser les auteurs des commentaires, afin de trouver un espace publicitaire disponible dans leur quartier pour le louer et confronter l’auteur aux conséquences de ses actes, vis-à-vis de son entourage et de ses voisins.

La campagne « Racisme virtuel, conséquences réelles » a déjà été réalisée dans quatre villes brésiliennes, à savoir Porto Alegre, Americana, Feira de Santana et Vila Velha. L’ONG explique que « le pire ennemi du racisme est le silence ». Jurema Werneck, fondatrice de l’association a également déclaré : « Ces gens [qui publient ce genre de commentaires]pensent qu’ils peuvent s’asseoir tranquillement chez eux et faire ce qu’ils veulent sur Internet. Nous ne les laisserons pas faire. Ils ne peuvent pas nous échapper, nous les retrouverons ».

L’ONG n’a cependant pas que des partisans, car de nombreuses voix s’élèvent contre la méthode. Pour ces derniers, il s’agit d’une violation de la vie privée, d’une atteinte aux personnes, à la liberté d’expression et ils dénoncent le fait que l’association pourrait être responsable de lynchage par exemple. Plus proche de chez nous, une initiative de ce style a vu le jour en France près de la ville de Calais afin de dénoncer les messages haineux anti-migrants sur les réseaux sociaux, en les publiant dans un journal local.

Et vous, que pensez-vous de ce genre d’initiatives pour lutter contre le racisme ?

Source


  • Confederate, la nouvelle série des showrunners de Game of Thrones

    David Benioff et D.B. Weiss travaillent actuellement à un nouveau projet pour HBO baptisé Confederate. Une uchronie sur la Guerre de Sécession à découvrir à partir de 2019.  Confederate, surfe sur le succès de l’uchronie Game of Thrones n’est pas encore terminé que ses deux showrunners, David Benioff et D.B. Weiss se sont déjà vus confier une nouv […]

  • Stargate Origins, un prequel sur le web à l’automne

    Stargate Origins va redonner un petit coup de neuf à l’univers Stargate à l’arrêt depuis plusieurs années. Une série hommage à découvrir sur le web à l’automne.  Direction le passé pour Stargate Origins Quand il n’y en a plus, il y en a encore. L’univers Stargate ne semble pas avoir dit encore son dernier mot. […]

  • Confirmation ! Les Pokémon légendaires arrivent bien le 22 juillet sur Pokémon Go

    Plus d’un an après la sortie du célèbre jeu Pokémon Go, Niantic a enfin officialisé un détail que tous les joueurs attendaient avec impatience : l’arrivée des Pokémon légendaires. C’est donc demain que le premier Pokémon légendaire fera son entrée dans le jeu à Chicago. […]

Nos dernières vidéos

4 commentaires

  1. Au lieu de chercher les causes du racisme on essaye de lutter contre les conséquences…. comme tout. C’est mettre un pansement sur une jambe cassée avec le risque qu’il y ait des conséquences irréverssibles. Bref…

    Chercher les causes des racistes, des terroristes, des…. je ne sais pas quoi, ce n’est pas excuser, mais chercher des solutions réelles et non pas des solutions primaires comme celle-la, tout comme les solutions en France, pour lutter contre le terrorisme qui sont actuellement prises… ca rassure, ca fait comme si… mais ca fait rien.

    • Je suis bien d’accord, d’autant que cette humiliation publique, quand bien même elle serait “méritée” (qui en décide d’ailleurs?), risque fort de conforter l’auteur dans son repli sur soi, sa haine, sa frustration… Et les conséquences dans l’urnes seraient à l’inverse de celles recherchées.

  2. Methode de fachos de gauche. Comme “l’auto critique” chinoise sous mao.
    La meme facon de faire que les tribunaux revolutionnaires. On ne passe pas par la justice, on denonce publiquement des “faits” (completement sortis de leur contexte) en etant juge et partie.

    On note aussi que si un organisme n’etant pas “au dessus de tout soupcon” (ie: de gauche antiraciste) publiait exactement le meme contenu, il serait immediatement denonce, lynche etc…

    Mais comme c’est la gauche anti-raciste qui le fait, c’est bien du coup.

Send this to a friend