Arachnéen : la carte mondiale des câbles sous-marins qui transportent internet

Si vous pensiez que les données qui constituent internet transitent par les airs ou par satellite, vous en serez pour vos frais : malgré la poussée inexorable de l’internet mobile, 99% du trafic passe encore par de bons vieux câbles qui tissent leur toile à travers tous les continents.

Le monde est câblé, sévèrement câblé. Si vous pensiez que les données qui constituent internet transitent par les airs ou par satellite, vous en serez pour vos frais : malgré la poussée inexorable de l’internet mobile, 99% du trafic passe encore par de bons vieux câbles qui tissent leur toile à travers tous les continents[1]

Ce qui explique, selon Digital Inspiration, que après certains évènements (séismes sous-marins, câbles endommagés par des bateaux…), l’accès à internet puisse être momentanément coupé, même si je n’ai pas souvenir que ce type de désagrément se soit produit en Europe.

Si le sujet vous intéresse ou vous fascine autant qu’il peut le faire chez moi, cette carte interactive mérite vraiment que vous y jetiez un oeil : produite par TeleGeography, elle représente l’ensemble des câbles sous-marins dans le monde. Un clic sur un câble et vous obtenez sa fiche d’identité : date de mise en service, opérateur, propriétaires, points d’ancrage…

Voilà, maintenant quand vous cliquez, vous savez par où passent vos voyages immobiles.

[1] notez que je ne dis pas « les 5 continents » car il y aura forcément quelqu’un pour dire qu’il y en a 6 ou 7, et vice-versa 🙂


Nos dernières vidéos

19 commentaires

  1. Pingback: Une carte mondiale des câbles sous-marins qui transportent internet « SecuGeek.fr

  2. Carte très intéressante.

    Pour revenir sur l’éventuelle coupure de connexion : c’est arrivé en Guyane il y a 3 ans, 15 jours sans internet pour toute la région. Et oui, la Guyane est légalement en Europe 😉

    C’était un navire de pèche qui a arraché la seule fibre avec son ancre…

    Sinon par contre pas trop de rapport avec la montée de l’internet mobile, puisque les antennes et tout le système communiquent quand même par l’intermédiaire des câbles. Il faut dire que c’est beaucoup plus lent par satellite (36 000km aller/retour, ça prend du temps !

  3. Pingback: Une carte mondiale des câbles sous-marins qui transportent internet | webmarketing coaching | Scoop.it

  4. Pingback: Une carte mondiale des câbles sous-marins qui transportent internet | marketing stratégique du web mobile | Scoop.it

  5. Pingback: Une carte mondiale des câbles sous-marins qui transportent internet | high tech & Co | Scoop.it

  6. Ouais, enfin, avant, FT possedait plusieurs navires câbliers, mais bon, a préféré les vendre pour grossir les caisses… Il en reste une poignée, avec des équipages philippins il me semble (ça a fait du flan y’a qqs années) dont le Descartes que j’ai pu voir à La Seyne sur Mer, mais c’est le Croze qui est envoyé généralement pour réparer

  7. Pingback: Arachnéen : la carte mondiale des câbles sous-marins qui transportent internet | Bibliothèques et compagnies | Scoop.it

  8. Bonjour,

    Je vous invite à lire l’article suivant sur les câbles sous-marins:

    http://www.adjectif.net/spip/s.....38;lang=fr

    Quarante ans après la création d’Internet pourquoi soudaine cette frénésie : de brancher l’Afrique au reste du monde par fibre optique ? Essentiellement parce que les télécommunications par voie satellitaire sont exorbitante et, surtout, moins performantes que le câble sous-marin.

    L’effervescence n’épargne que peu de pays, en particulier les dix pays de la côte occidentale qui sont connectés au câble sous-marin à fibre optique SAT 3. Pour les autres, c’est la frénésie de la connexion. Les pouvoirs publics et les opérateurs nationaux de télécommunications mettent les bouchées doubles pour se connecter aux câbles sous-marins à fibre optique.

Send this to a friend