Une extension Chrome analyse les sentiments ressortant d’une recherche sur Twitter

L’outil de surveillance des réseaux sociaux Viralheat a publié hier une extension pour Chrome permettant d’analyser en direct les sentiments ressortant d’une recherche sur Twitter.

L’outil de surveillance des réseaux sociaux Viralheat a publié hier une extension pour Chrome permettant d’analyser en direct les sentiments ressortant d’une recherche sur Twitter.

Une fois installée, l’extension (qui ne nécessite aucune inscription) s’apparente à une simple barre visible en haut de Twitter affichant des indicateurs de “sentiments”. Elle s’appuie sur l’API que la startup a sortie le mois dernier et est composée de trois facteurs de ressenti : positif, négatif et neutre. Si vous tapez un mot dans le champ de recherche, vous aurez alors un aperçu immédiat et en temps réel des impressions tournant autour de ce terme en temps réel.

Le plugin n’analyse au début que les vingt premiers tweets sortant de la recherche. Si vous souhaitez obtenir des résultats plus affinés, il vous faut scroller afin de charger plus de tweets. Les indicateurs se recalibreront de manière automatique. De même, il est préférable de passer outre les “Top Tweets” proposés par Twitter.

Le CEO de la startup, Raj Kadam, affirme que l’outil est encore plus efficace en ce qui concerne les produits. Ainsi, taper “iPhone” ou “Macbook Pro” vous fournira un point de vue instantané de l’opinion publique sur ces produits.

De même, l’extension expose librement le fonctionnement de son calcul, ajoutant à chaque tweet visible un petit encadré dans lequel figure le pourcentage de positivité ou de négativité du message contenu. Si vous pensez que le résultat est erroné, vous pouvez le signaler par vous-même en cliquant sur cet encadré, et en rectifiant le ressenti attendu depuis un petit menu contextuel.

Malgré le fait que donner pleinement conscience des sentiments humains à un programme est un objectif quasi inatteignable, une marge d’erreur de 30% serait acceptable pour ce genre d’application. L’analyse et interprétation des sentiments humains par les ordinateurs est en effet une problématique extrêmement complexe. La précision de cette analyse est déterminée par la manière dont la machine s’accorde avec des jugements humains. On utilise souvent pour l’évaluation de ces performances des critères de précision et rappel (ces techniques d’appréciation sont très bien décrites sur Wikipédia ;)). Toujours est-il que les évaluateurs humains sont en général d’accord entre eux dans 70% des cas. Ainsi, si un programme était capable d’évaluer les sentiments de manière exacte, 30% des humains ne seraient par définition pas en accord avec lui !

Des versions du plugin pour Firefox et Safari sont prévues pour bientôt, et Viralheat pense à mettre en place le même type d’outil pour Facebook, Google+ et d’autres réseaux sociaux tels que Yelp, ajoutant de ce fait une nouvelle dimension aux critiques.


Nos dernières vidéos

9 commentaires

  1. Sur le papier c’est vraiment pas con, comme idée. Cela peut aider à comprendre la tendance d’un buzz par exemple. Curieux de voir certains résultats, comme gplus par exemple, ou équipe de France de rugby, apres notre défaite honorable face aux all black..
    Mais si tu nous dis que ce n’est guerre efficace.. 🙁

  2. Nicolas-Lecointre

    @Tayo je ne dis pas que la méthode est inefficace, seulement, elle ne pourra jamais paraître exacte à 100% suite à la notion de jugement qui est propre à chacun !

  3. Pingback: Une extension Chrome analyse les sentiments ressortant d’une recherche sur Twitter | e-reputation and more | Scoop.it

  4. Si il y a bien quelque chose que je trouve idiot, c’est bien l’idee qu’une machine puisse analyser des sentiments! La machine obeit a une logique carree, binaire; a contrario, les sentiments ne sont pas un fonctionnement, mais un moteur de l’humain, qui lui a plutot une nette tendance a raisonner analogiquement, on pourrait dire, de maniere un peu ronde.

    Une machine qui pretendrait redoudre les sentiments humains serait du meme ordre que celle qui chercherait a resoudre la quadrature du cercle.

  5. Personnellement cette extension me fait un peu « peur », dans le sens où j’ai le sentiment que c’est un facteur supplémentaire pour aller vers une sorte de pensée unique. 🙁

    Je trouve ça pas glop du tout…

    L’humain est en effet tellement compliqué !

    Via mon blog, je me bat tous les jours (du moins à chaque fois que je publie) contre cette pensée unique qui n’a, comme son nom l’indique, qu’un seul angle d’attaque.

    Prendre les chemins de traverse et aborder les choses autrement, c’est quelque chose qui m’anime ! D’ailleurs, mon slogan préféré va à l’encontre de ce que l’on nous serine tout le temps. Moi, c’est « Travailler moins pour Gagner Plus ». 😉

    Sam

  6. Pingback: Une extension Chrome analyse les sentiments ressortant d’une recherche sur Twitter | resaux sociaux | Scoop.it

  7. Pingback: Une extension Chrome analyse les sentiments ressortant d'une recherche sur Twitter | Veille et usage de l'internet | Scoop.it

  8. Pingback: Une extension Chrome analyse les sentiments ressortant d'une recherche sur Twitter | La veille de generation en action sur la communication et le web 2.0 | Scoop.it

  9. Les résultats sont peu probants et l’outil ne marche qu’en anglais. Des outils de veille que j’ai utilisé, les résultats d’analyse de sentiments étaient toujours faux, celui-ci ne déroge pas à la règle…

Send this to a friend