Une journée avec l’iPad : premières impressions

J’ai donc reçu hier matin mon iPad 16 Go WiFi (voir ici comment je m’y suis pris). Je ne vous proposerai pas de test détaillé de l’engin pour plusieurs raisons : en premier lieu tout a déjà été dit depuis que l’iPad est sorti aux USA il y a un mois et il vous suffira

J’ai donc reçu hier matin mon iPad 16 Go WiFi (voir ici comment je m’y suis pris). Je ne vous proposerai pas de test détaillé de l’engin pour plusieurs raisons : en premier lieu tout a déjà été dit depuis que l’iPad est sorti aux USA il y a un mois et il vous suffira de faire une simple recherche dans Google ou YouTube pour trouver des dizaines de tests et vidéos tous plus exhaustifs les uns que les autres. Ensuite – on l’a assez dit (surtout les détracteurs, d’ailleurs) – l’iPad est une sorte de gros iPod Touch, donc rien de révolutionnaire à montrer ou à démontrer.

ipad_impressions_intro

Plutôt qu’un test je vous propose ici mes premières impressions en vrac après quelques heures d’utilisation (ou plutôt quelques minutes étalées sur une journée et une soirée). Ceux qui me suivent sur Twitter avaient déjà eu un avant-goût de ma première prise en main dès ma visite à l’Apple Store d’Orlando la semaine dernière.

A l’ouverture de la boîte

– l’iPad est plus petit que je ne l’imaginais. Je me rappelle avoir eu exactement la même impression que lorsque j’ai eu l’iPhone en main la première fois. C’est l’effet vidéo : les objets paraissent toujours plus petits quand on les voit en vrai après les voir longtemps vus sur un écran. Contrairement à ce que j’ai pu souvent lire, il est en-dessous du format A4.

– l’iPad est plus lourd que je ne l’imaginais. Je l’ai pesé : 705 grammes exactement. Soit un poids plus proche d’un netbook de première génération (Asus EeePC 701) que d’un E-book Reader. Pour mémoire, mon Sony Reader affiche 288 grammes sur la proverbiale balance (de cuisine pleine de farine). Nous verrons que cet embonpoint a son importance en termes de manipulation et de confort d’utilisation.

– à la première mise en marche on a droit au même message qu’avec l’iPhone, demandant la connexion à iTunes pour l’activation.

– bonne surprise : la connexion avec iTunes se déroule sans accroc. Alors que l’iPad n’est pas encore officiellement disponible en France il est immédiatement reconnu par iTunes, nommé avec l’icône correspondante, ajouté et la synchronisation est proposée dès la connexion. Ma version d’iTunes est la 9.1.1.12 pour Windows (une mise à jour était arrivée la veille par coïncidence).

– la synchronisation avec iTunes m’a permis de récupérer sur l’iPad l’intégralité des contenus de mon iPhone : musiques, vidéos, photos, applications, agenda, notes et calendrier, soit environ 14 Go de données en ce qui me concerne. Cette première synchro complète a pris environ une heure.

– le câble de synchronisation USB est le même que pour iPhone et iPod. Le chargeur est extérieurement le même, mais il est plus puissant que celui de l’iPhone (10 watts au lieu de 5). Vous pouvez donc utiliser le chargeur de l’iPhone pour charger l’iPad mais ce sera plus long. De toute façon, même si je n’ai aucune compétence en la matière, je pense qu’il n’est pas recommandé d’utiliser le chargeur d’un autre appareil. Les broches de la prise électrique sont américaines, il n’y a pas d’adaptateur universel dans la boîte comme avec certains smartphones (BlackBerry), on reconnaît bien là le minimalisme qui confine à la pingrerie d’Apple. Il faudra donc prévoir un petit adaptateur secteur si vous achetez un iPad aux USA.

ipad_impressions

– étonnamment, alors qu’il est bien « homologué » par iTunes en synchronisation filaire avec le PC, l’accès à l’App Store est impossible directement de l’iPad en WiFi. Un message indique que le pays n’est pas reconnu. Apparemment c’est normal tant que l’iPad n’est pas vendu officiellement en France, même si je ne trouve personnellement pas ça très cohérent (ou logique). Pour installer des applications il faut donc se connecter à son PC et passer par iTunes. Ce n’est pas très gênant pour l’usage que je pense en faire, qui sera principalement domestique. Cela peut l’être davantage en situation de mobilité (même si l’on ne télécharge pas des applis toutes les cinq minutes). Heureusement pour cela il y a une solution : se créer un compte iTunes US, qui depuis quelques temps ne nécessite plus de posséder une carte de crédit US (mais qui du coup ne permet que de télécharger des apps gratuites). Toutes les explications ici : Tutoriel : créer un compte iTunes Store américain. Un peu long mais pas compliqué. Sinon pour accéder à toutes las applications de l’App Store français via iTunes avec son iPad, cet article donne quelques liens : Comment acheter des applications iPad avec un compte iTunes français.

– autre surprise : l’application iBooks n’est pas installée nativement sur l’iPad. Il faudra aller la chercher sur l’App Store américain, ce qui justifie d’autant plus de se créer un compte iTunes US comme expliqué dans le paragraphe précédent.

A l’usage

On a déjà tout dit et écrit sur l’iPad et la réalité est encore un peu mieux que cela. Prenez le meilleur iPhone et multipliez toutes ses qualités et les caractéristiques qui en font un objet unique par deux ou trois : l’iPad est plus fluide, plus réactif, plus ergonomique, plus sensible à l’effleurement, (l’écran !), plus précis, plus lumineux, plus puissant, à tel point que quand vous avez joué une journée avec et que vous reprenez votre iPhone 3G, vous avez l’impression de revenir au WAP (bon j’exagère juste un peu).

– l’écran est superbe, ce que j’ai vu de mieux à ce jour sur un terminal mobile. Les habitués de Mac ne seront pas surpris par un standard auquel il sont aguerris.

– les commandes sont très réactives, aucune latence, aucun lag, ça file doux et sans rechigner. L’affichage des pages web est lui aussi hyper rapide, et celui des contenus des applications médias est immédiat. C’est d’ailleurs là que se fait sentir la plus grande différence avec un iPhone 3G (la différences est sûrement moins flagrante avec un 3GS) : le contenu de l’application Le Monde par exemple sont chargés instantanément dès ouverture de l’appli, comme s’ils avaient été chargés avant en tâche de fond, alors qu’il faut bien trente secondes voire plus avec mon iPhone 3G pour tout mettre à jour.

– quand vous utilisez une application iPhone, vous avez le choix entre deux modes d’affichage : d’origine, soit 320×480, ou x2, ce qui ne correspond pas tout à fait à un plein écran et dégrade la qualité de l’image et des textes, qui sont forcément un peu pixellisés. Autre surprise (mais après coup c’est logique), que j’avais déjà mentionnée dans Twitter : quand vous êtes dans une app iPhone, vous n’avez pas le clavier de l’iPad mais celui de l’iPhone. En fait les apps iPhone tournent comme si elles étaient encapsulées dans un émulateur.

– concernant le clavier justement, celui de l’iPad, contrairement à ce que j’ai pu lire, est simplement génial. que vous soyez en mode paysage ou portrait (mais c’est encore mieux en paysage, évidemment), si vous posez l’iPad à l’horizontale sur une table ou vos genoux, légèrement incliné, la saisie de texte est non seulement immédiatement intuitive, mais particulièrement agréable et rapide. Après quelques minutes de prise en main, vous saisirez du texte aussi vite que sur le clavier de votre PC. Si certains sont sceptiques je ferai une petite vidéo de démo.

– l’application Canal+ fonctionne mais pas les contenus cryptés : alors que j’y suis abonné, mon mot de passe est refusé. Je vais me renseigner pour savoir s’il s’agit d’un bug ou d’un verrouillage de type DRM délibéré de la part de Canal. Si c’est le cas c’est juste ignoble de leur part et on se chargera de le faire savoir.

En conclusion

Si l’ergonomie logicielle et l’interface utilisateur ont déjà fait leurs preuves, côté confort d’utilisation et ergonomie matérielle, c’est une autre chanson. Le parti pris esthétique de l’iPad montre les limites d’une certaine vision du perfectionnisme d’Apple et de sa quête pour le minimalisme et les lignes épurées. L’iPad est non seulement lourd (je pense que la dalle capacitive de l’écran y est pour beaucoup) mais peu aisé à prendre en main. Ses surfaces lisses et sans aucun grip sont belles mais peu pratiques. Quand vous marchez avec, et même juste quand vous le soulevez de la table pour le prendre, vous avez peur de le faire tomber car il glisse très facilement des doigts. D’ailleurs, vous ne savez pas comment le prendre et le transporter. Les bords larges de l’écran ne suffisent pas, notamment quand vous le déplacez ou le manipulez alors que vous avez une application ouverte et que vous ne voulez pas cliquer par mégarde. D’autre part, une lecture prolongée, notamment allongé, vous donnera rapidement des crampes aux doigts et aux poignets car vous devez serrer l’iPad entre le pouce et l’index sur une très petite surface, à fortiori si vous voulez saisir du texte. Je pense qu’une housse ou coque en caoutchouc antidérapant comme celles de l’iPhone ne sera pas du luxe pour un usage prolongé en lecture. De ce point de vue on est loin du confort d’un E-Book reader, qui pèse près de trois fois moins, soit le poids d’un bouquin.

Je pense que d’ici quelques mois on reconnaîtra les propriétaires d’iPad à leur physique de mutant à la Popeye avec des avant-bras de déménageurs 🙂

Voilà en substance ce que je peux dire sur mes premières impressions. Je reviendrai dans un prochain billet sur l’interface et les réflexions qu’elle m’inspire.


Nos dernières vidéos

62 commentaires

  1. Merci pour ces impressions 🙂 c’est fort agréable de ne pas voir un test de l’appareil mais la façon dont il est perçu et ressenti à l’utilisation

  2. Bonjour, pour le poids excessif; il faut savoir que c’est du à la batterie qui représente entre 60 et 70% du poids de l’appareil.

  3. La prise en main a l’air malheureusement délicate 🙁 Qu’en est-il de la lecture d’un bouquin électronique dessus, as-tu déjà eu l’occasion de l’expérimenter ?

  4. Bonjour à Tous, J’ai la chance moi aussi de posséder un iPad depuis 2+3 semaines et je partage les ressentis d’Eric tant sur les points positifs que négatifs.
    Je regrette de ne pas avoir acheter le « case » Apple qui je pense doit régler certains problèmes : peur de la casse, confort d’utilisation.

    Pour les e-book, j’ai téléchargé l’app Kindle et quelques bouquins : franchement je trouve ça bien ( je ne peut pas faire de comparaison avec le vrai Kindle en confort d’utilisation, vu que j’en ai jamais eu entre les mains ). Pour iBook, je ne suis pas arrivé pour l’instant à l’installer…

  5. Merci pour ces impressions de l’ipad, j’ai hâte de voir ton test concernant l’interface.

    En ce qui concerne Canal+, dés que tu as des nouvelles concernant le visionnage des contenus cryptés en tant qu’abonné, cela m’intéresse grandement.

  6. Quelques remarques par rapport à ce que tu as écrit :
    – pour le chargeur, pas besoin d’adaptateur, il suffit juste de changer l’embout de la prise qui est amovible sur tout les chargeurs Apple. Tu peux donc prendre celui de ton chargeur d’iPhone et ça fonctionne très bien !
    – avec une housse le problème de la prise en main n’a plus trop lieu d’être, même si je trouve qu’on perd un peu les sensations. J’ai plus de plaisir à le manipuler « nu » que dans sa housse.

  7. Bonjour Eric,
    Sympa de voir une prise en main sans le côté technique mais en « vision client ». Malgré la conclusion, je pense que je suis convaincu 😉

  8. j’ai pu en manipuler un pour la première fois lundi, très rapidement, mais la sensation première fut: aussi formidable que je l’imaginais, surtout la fluidité 🙂
    hâte d’avoir ça à la maison

  9. Justement tu n’as pas parler de ton ressentie par rapport a la solidité du produit, est ce que le poids n’est pas justement problématique en cas de chute?

  10. Egalement fier propriétaire d’une iPad depuis 8 jours, je me retrouve dans ton ressenti. Je me suis mis du coup en recherche d’une case au plus vite ! car c’est vrai que l’on à toujours peur de la rayé même en la posant.

  11. Le débat « application vs web », déclenché ici même il y a quelques jours, est-il clôt ou est-ce que l’on peut y revenir ?

    Quand je lis ici, dans ce nouvel article, que les applications iPhone, lorsqu’elles sont utilisées sur l’iPad, sont pixelisées, tout en n’occupant pas la totalité de l’écran, et affublées d’un clavier différent, ce qui risque quand même d’en dérouter certains, je me dis que l’avantage d’une version web adaptée est quand même assez évident.

    Une qualité esthétique qui se dégrade, et une modification ergonomique non négligeable, entre deux appareil pourtant similaires et issus du même fabriquant, c’est quand même assez décevant. Non ?

    Que comptent faire maintenant les entreprises qui tiennent à leur image de marque, et ont déjà investi beaucoup dans des développements spécifiques à l’iPhone ?

    Se relancer dans des développements couteux et exclusifs, en attendant la prochaine nouveauté d’Apple, ou finalement opter pour une solution, peut être moins sexy par certains aspects, mais quasi universelle et donc à priori plus pérenne et plus rentable ?

    Qu’en pensez-vous ?

    • Eric

      @Jérôme Pierre : excellentes questions, qui viennent à point avec ce post. J’ai notamment utilisé la version web mobile de Twitter (mobile.twitter.com) sur l’iPad et celle de Google Reader aussi et c’est vrai que l’expérience est beaucoup plus concluante qu’avec une app

  12. Eric

    @chaussettes : je pense que vu sa taille et son poids l’inertie est plus grande donc en cas de chute c’est sûrement moins solide qu’un iPhone, dégâts à prévoir

    @Gael : à voir en effet à l’usage mais je suis convaincu depuis le début que ce n’est pas un gadget

  13. @Eric, ta critique du poids je trouve que c’est une critique juste « histoire de critiquer », ma fille de 4 ans le souleve sans probleme. j’ai l’ipad depuis 1 semaine et je n’ai rien trouvé à redire coté hardware.
    coté applications, effectivement app store desactivé. tu ne pourras pas non plus prendre de bouquin, ibooks ne fonctionne pas non plus en europe.
    en revanche itunes directement sur l’ipad est actif depuis hier.

    • Eric

      @Sylvain : non, je ne suis pas d’accord, le poids est pour moi est vrai problème, ce n’est pas une critique « pour critiquer ». D’ailleurs ce n’est pas une critique mais un constat, je sais que l’iPad embarque des composants qui justifient et expliquent ce poids (écran, batterie) mais je persiste et signe : il est lourd, trop lourd. Ou disons les choses autrement : son rapport poids/grip est mauvais. L’exemple de ta fille de 4 ans ne veut absolument rien dire, on ne parle pas de la performance de « soulever » l’engin mais d’un usage prolongé en différents contextes. Bien sûr qu’un enfant de quatre ans à la capacité physique de soulever 705 grammes 🙂 J’ai lu au lit hier soir pendant environ 3/4 d’heure avec et je peux te dire qu’au bout d’un moment je ne savais plus comment le tenir, j’avais des crampes aux doigts et aux poignets, et pourtant je ne suis pas spécialement chétif 🙂

  14. Perso, j’imagine avoir un Ipad pour mes déplacements lorsque je me rends en clientèle pour faire des présentations au vidéoprojecteur (entre autre chose). 700 grammes en lieu et place du macbook à 2kgs, pas mal.
    Le seul truc, c’est que pour l’instant, je n’ai trouvé aucune certitude (quelques lignes contradictoires sur les forums) sur le fait de pouvoir se brancher à un projecteur pour diffuser un slide Keynote …
    Quelqu’un a déjà essayé parmi les premiers propriétaires ? merci

  15. @Eric: je te conseille niveau applications :
    web albums ; labyrinthe hd ; feeddler pro ;
    je suis toujours en recherche d’une appli pour découvrir de la musique…

  16. J’ai reçu mon Ipad Wifi + 3G (32 Gb) hier et je rejoins a peut près ce que tu dis dans ton article, sauf au niveau du poids; je le trouve même plutôt léger… Le truc que je trouve abuser c’est le prix des applications « HD »… Par exemple Angry birds passe de 0,79€ à 3,99€, LeMonde passe de 0€ à 0,79€, etc… Certains ont joués le jeux en incluant gratuitement la mise à jour « HD » tel que iSSH et là, l’initiative est à saluer.

  17. Intéressant pour une premier approche, reste a voir dans quelques jours quand il serra vraiment dispo en France pour voir fonctionner toutes les appli…

  18. Pas mal comme impression, je ne vais pas répéter les com°, mais ça change des détails techniques…on dirait une nénétte qui découvre son nouveau jouet…je taquine my friends….thank u en tout cas…j’ai d’autant plus envie d’acheter le mien….ah oui et sinon niveau interface..c’est comment ?
    Cheers !
    Soso

  19. Eric

    @Sylvain : merci pour ces tuyaux. Pour la musique j’ai tout simplement récupéré Spotify de mon iPhone avec mon abo Premium, et contrairement à Canal+ ça marche, aucun pb pour m’identifier

  20. Il est vrai que l’iPad est bcp trop lourd à mon gout et je pense aussi que la rigidité de l’appareil nous impose une posture inconfortable en utilisation prolongé…faut-il un troisième bras ou peut être que la bonne évolution de ce genre de produit passera par les écrans souple ?

  21. @ JoeCool : Attention cependant sur ce point. J’ai l’adaptateur, la sortie VGA ne fonctionne qu’avec des vidéos et iWork (en théorie puisque je n’ai pas pu tester les applis iPad).

  22. J’ai testé le temps du weed-end celui d’un ami. Il est à noter que c’était la première fois que je manipulais un produit Apple.

    Points positifs :
    – Réactivité de l’interface tactile.
    – Réactivité globale de l’appareil. L’affichage et la navigation des pages web se font sans broncher.
    – Plaisir de surfer sans le bruit d’un ventilo.
    – Qualité de l’écran.
    – Malgré un affichage simplement XGA, la mise en page des pages web est toujours correcte, aussi bien en mode paysage que portrait.
    – Je prédis un grand avenir ludique à l’iPad. les possibilités sont infinis. Ce simple jeu de bowling avec des petits palets que l’on lance avec le bout des doigts était saisissant de réalisme. Il est aussi à noter que les éditeurs de jeux de sociétés sur plateau s’intéressent à l’Ipad (voir cette vidéo du site trictrac.net http://www.trictrac.tv/?video=119 ).

    Points négatifs :
    – Un seul reproche, mais un gros, sur l’ergonomie tactile. Pourquoi ne pas avoir rendu actifs tactilement les bords noir de l’écran ?
    Je préférerai faire défiler les pages web en caressant ce bord noir car il est difficile de trouver une zone libre de liens ou de pubs dans la page et c’est gênant ces ouvertures de liens par accident.
    – Pas autonome. Besoin d’un autre ordi avec iTunes. Pas de port USB.
    – Lire un livre sur un écran lcd rétro éclairé même de cette qualité c’est tout simplement impossible pour moi.
    – Le coté savonette du joujou, il y aura beaucoup de casse!
    – Trop cher pour moi.

  23. Merci Eric pour tes premières impressions. C’est super clair et objectif comme à chaque fois.
    En ce qui me concerne, la bonne nouvelle vient du clavier, qui comme tu le dis à l’horizontal devient aussi performant qu’un clavier physique. Il faut que je commande ce truc au plus vite.
    Tout comme il y a eu avant et après iPhone pour le téléphone mobile, il y aura un avant et un après iPad pour le monde des laptops, c’est évident.

  24. J’ai mon iPad depuis maintenant environ 3 semaines et je dois dire qu’au début je le voyais un peu comme un nouveau gadget à ajouter à ma collection mais aujourd’hui il remplace complétement mon PC portable et je me vois mal m’en séparer.

    Sur l’aspect de l’objet,je dirai qu’il est magnifique et suscite tout de suite l’envie de faire mumuse avec…
    Ensuite dés qu’on l’allume effectivement la qualité de l’écran saute au yeux, le tout couplé à la précision de l’interface et de l’écran tactile, on croit presque rêver tellement c’est agréable !

    Concernant l’utilisation en elle-même je l’utilise pour le web, les mails, les livres, les films et un peu de musique et je suis comblé sur chacun de ces points (je conseil d’ailleurs l’application Air Video pour transcoder de la vidéo à la volée c’est top).
    J’ai testé les applications iPhone et si spotify fonctionne à merveille j’ai moi aussi des soucis avec l’application Canal+ (sur la partie canalsat).

    Pour les livres ou les BD je dois dire que je trouve vraiment l’iPad génial et je ne le quitterai plus pour rien au monde !!

    Sinon sur la question du poids, c’est vrai qu’il n’est pas léger et qu’on a souvent peur de le faire tomber mais personnellement malgré une utilisation intensive je ne suis pas gêné.

    Merci pour cet article car je trouve qu’il est très intéressant de confronter l’expérience de chacun.

  25. Heureux propriétaire d’un iPad depuis le 10 avril, je rejoins quand même Eric sur la question du poids de l’appareil, cela demande de trouver les bonnes habitudes et postures car on a vite mal aux doigts suivant la façon dont on le tien.

    Mes « premières impressions » + « Impressions après 10 jours » : http://blog.siteparc.fr/index.cfm?msg=633

  26. Quelque soient les défauts de l’iPad à mon avis si aucun adversaire d’Apple ne lance une tablette tactile succeptible de concurrencer l’iPad d’ici le 4è semestre de cette année, le marché aura déja été vampirisé par Apple et les futurs concurents ne se partageront que des miettes…

    Après reste à savoir s’il existe vraiment un marché important pour les tablettes tactiles.
    Malgré de nombreux atouts j’ai toujours du mal à bien cerner ce que l’iPad pourrait apporter au technophile moyen qui possède déja un smartphone, un baladeur numérique(ipod touch, zune, archos,..), un netbook, un laptop et un pc fixe.

    Depuis le lancement de l’iPad de nombreux constructeurs ont annoncé leur propre tablette tactile:j’ai l’impression qu’il va y avoir un embouteillage sur ce micro-segment de marché!

  27. Pingback: Littlecelt Humeur » Mon avis qui sert à rien sur l’Ipad

  28. Salut Eric,
    Bon finalement t’auras réussi à le récupérer ton précieux.
    Pour Canal+, je suis comme toi frustré de pouvoir utiliser l’abonnement sur l’iPad.
    J’espère qu’ils vont réglé cela rapidement.
    Tiens nous au courant si tu as des infos.
    Cyril

  29. J’ai testé l’ipad assez rapidement
    Effectivement plutôt bluffant d’un point de vue tactile par contre d’un point de vue « pro » ca sert strictement à rien
    En meme temps c’est pas la cible on est bien d’accord
    (Si qqun trouve une utilisation pro à l’ipad je suis curieux et pret a entendre cela)

    • Eric

      @cmiossec : je crois que l’iPad ne cible pas du tout les professionnels, c’est comme si tu cherchais un usage pro à une console de jeu 🙂

  30. Hello Eric
    merci pour cet avis d’utlisateur qui vaut bien mieux que ceux que J’ai lu par ailleurs. Marre des avis béats ou anti carricatraux. J’acheterai en sachant que ce n’est pas l’outil parfait. Je lis beaucoup de blog tech mais le votre est le plus user oriented, objectif et de loin le plus agréable à lire.

  31. mes premieres impressions, je rajouterais que le passage de l’ipad a l’iphone rend l’iphone minuscule on a l’impression d’avoir e,lever sees lunettes 🙂

    Reste aussi à lui trouver sa place entre le Mac Et l’iphone, mais. Urieusement ca Donne plus envie de lire (pas que des livres d’ailleurs) , mais passer du temps sur les blogs, site medias…

    Le meilleur rest a venire avec l’arrivée de l’ipad en France Et les novellas applications.

  32. je suis assez sûr que nous verrons vite des applis pro
    c’est une excellente tablette appli/web, aucune raison qu’elle reste à la maison

  33. @cmiossec @Eric ben pour les pro il y a deja plusieurs applications possible:

    iPad en tant que prompteur
    http://www.igeneration.fr/ipad.....teur-10874

    et je pense que pour le monde de l’évènementiel (conférencier, organisateur…) et pour les commerciaux sur le terrain (pour faire une belle démo d’un service web) ca le fait.

    A vous !

    • Eric

      @fauzanneau : exact, le fait que la cible prioritaire de l’iPad ne soit pas professionnelle ne signifie pas qu’il n’y aura pas d’applications professionnelles. Elles vont arriver progressivement y compris dans des usages que l’on n’imagine pas encore forcément aujourd’hui, et elles seront à mon avis nombreuses, plus qu’on ne le pense.

  34. Pingback: Une journée avec l’iPad : premières impressions | IT News & Information

  35. Je ne sais si la question a déjà été abordée ici mais une solution très simple existe pour bénéficier de la 3G sur vos ipad wifi. C’est l’achat de la Clef 3G+ Huawei E5832 chez Orange. Elle fonctionne sur batterie et crée un hotspot wifi sur lequel vous pouvez brancher 3 ou 4 appareils, dont un ipad et ainsi profiter de la connexion 3G. Vous la glissez dans un sac, une poche, et hop gros surf dans les zones sans wifi. La même clé est en beta-test chez sfr et sûrement bientôt en vente.

  36. Perso quand j’ai ouvert le mien il y a presque 2 semaines je l’ai trouvé au contraire gros par rapport à ce que je m imaginais, mais sinon, c’est une merveille ! Du apple quoi =D

  37. Pingback: iPad : du butinage à la lecture, ou le papier réinventé | Presse-Citron

  38. Pingback: Une journée sans l’iPad : premières impressions | WebTribulation

Répondre