Suivez-nous

Sciences

Une météorite 10x plus puissante qu’une bombe atomique a touché la Terre

En décembre dernier, une météorite d’une puissance exceptionnelle s’est écrasée sur la Terre. Il aura fallu attendre que l’armée américaine transmette ses mesures à la NASA pour obtenir un bilan définitif sur la puissance de l’astéroïde.

Il y a

le

Météorite Bering Sea
© Unsplash - Ryan Hafey

Alors qu’elle est passée quasiment inaperçue au moment où elle a touché la Terre en décembre dernier, une météorite a pourtant généré un impact équivalent à 173 kilotonnes de TNT selon les données collectées par les satellites de l’armée américaine. Cela représente environ 10 fois la puissance de la bombe atomique qui est tombée sur Hiroshima en 1945 !

Équivalent à 173 kilotonnes de TNT

La boule de feu s’est écrasée dans une zone reculée de la province du Kamchatka en Russie le 18 décembre dernier. Il s’agit tout simplement de l’astéroïde le plus puissant depuis six ans. En 2013, une météorite d’une puissance phénoménale équivalente à 30 fois la bombe d’Hiroshima (500 kilotonnes de TNT) avait percuté la Terre – une nouvelle fois en Russie – où la population avait largement vu la boule de feu traverser l’atmosphère.

Il aura donc fallu attendre un rapport de l’armée américaine pour comprendre la puissance phénoménale de l’astéroïde du mois de décembre dernier. Celle-ci s’est pressée de communiquer ces résultats auprès de la NASA qui elle-même n’avait pas enregistré la force de la météorite. Selon un expert de la NASA interrogé par la BBC News, un tel événement n’arrivait que « deux à trois fois tous les 100 ans ». L’astéroïde de décembre serait le deuxième astéroïde le plus puissant des 30 dernières années.

Astéroïde

Une vitesse de 116 000 km/h

Selon les données récoltées par la NASA, cette météorite ne ferait pas plus que quelques mètres de long, et sa vitesse au moment d’entrer dans l’atmosphère se situait autour des 116 000 km/h. Elle aurait finalement pris feu à 25 km au dessus du sol pour finalement se désintégrer dans une région reculée à l’Est de la Russie, sur la péninsule du Kamchatka.

Revient régulièrement la question des dégâts que pourrait causer une météorite dans une zone peuplée. Le think thank spécialisé en astrophysique B612 se contente d’y répondre de la manière suivante : « Il est 100% certain que nous allons être touché, mais nous ne savons pas à 100% quand ».

La météorite de décembre a été enregistrée par un satellite japonais :

Source

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

4 Commentaires

4 Commentaires

  1. Celerier

    19 mars 2019 at 8 h 00 min

    Une météorite s’écrase en plein milieu de la Russie et c’est l’armée américaine qui vient la récupérer ? Faudrait peut-être arrêter de dire de la merde les mecs.
    de une jamais les Russes confiraient quoi que ce soit aux Américains
    De 2 l’armee Américaine n’a jamais foutu les pieds en Russie et et as encore moins de base
    Et le 3 les Russes (au cas où vous ne seriez pas) ont eux aussi leur programme spatial.

    Sans parler du fait que déjà la météorite de Tcheliabinsk avait fait grand bruit alors qu’elle n’était même pas 5 fois plus puissante que la bombe Hiroshima, une météorite 30 fois plus puissante qui s’écrase à 600 km de Moscou et qui serait passé inaperçu faut pas prendre les gens pour des cons.

  2. Sicko

    19 mars 2019 at 9 h 13 min

    Celerier, il faudrait peut être bien lire l’article avant de répondre…
    La météorite de ce mois de Décembre c’est désintégrée au dessus d’une province reculé de la Sébérie proche de la mer de Bering et aurait pu générer un impact de 173 kt soit 10 fois la bombe atomique laché sur Hiroshima. est dit que les américains allaient récupérer quoi que ce soit sur le territoire Russe, mais bien qu’ils ont détecté l’évènement et l’ont communiqué à la Nasa…
    Alors on relit bien l’article avant de commenter n’importe quoi parce que la c’est toi qui dit  » de la merde ».

  3. WillBee

    19 mars 2019 at 13 h 57 min

    Par contre dans les deux cas les objets ont explosé en altitude.
    Donc employer les expressions « s’est écrasée sur la Terre », « a touché la Terre » « La boule de feu s’est écrasée » n’est pas exact.
    Ici il n’y a pas d’impact direct au sol ni de cratère.
    Seuls des débris atteignent le sol (et dans cas précis, sont tombés dans la mer de Bearing, comme le montre la carte).

    (Voir d’autres sources sur internet).

  4. Alexandre

    19 mars 2019 at 17 h 14 min

    Je vous recommande les vidéo d’astronogeek sur YouTube il y explique en détail les secrets d’une chutte de météorite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Advertisement RED

Les tests