Connect with us

Tech

Les USA demandent à leurs alliés de se méfier de Huawei

Si les États-Unis sont eux-mêmes en plein doute quant à la possibilité que Huawei puisse les espionner, le pays a passé la vitesse supérieure et demande désormais à ses alliés de se méfier.

Il y a

le

Le Logo de Huawei

Depuis de nombreux mois, les USA s’inquiètent du rôle que Huawei pourrait avoir dans le pays, craignant que la marque chinoise ne menace la sécurité nationale. En effet, les autorités pensent que l’entreprise pourrait partager des informations sensibles avec son gouvernement après les avoir recueillis via son matériel.

Par conséquent, cela fait plusieurs années que les équipements réseau Huawei sont interdits aux États-Unis, si bien que ce rejet du constructeur chinois pourrait s’étendre aux appareils grand public, principalement les smartphones. D’ailleurs, le Mate 20 Pro dévoilé il y a quelques semaines ne sortira pas aux États-Unis, au même titre que les équipements 5G de Huawei. S’il a pris toutes ces mesures, le pays demande à ses alliés de faire de même, souhaitant qu’ils interdisent également les appareils chinois.

Les États-Unis lancent un « programme de sensibilisation extraordinaire » pour se prémunir contre Huawei

Selon le Wall Street Journal, les USA débutent actuellement un « programme de sensibilisation extraordinaire » auprès de leurs alliés pour éviter que Huawei n’ait accès aux infrastructures dans d’autres pays. Actuellement, l’Allemagne, l’Italie et le Japon seraient au courant de ces informations, mais aucune nouvelle n’a été donnée concernant la France.

> Lire aussi :  Huawei Mate 20 vs Mate 20 Pro : comparatif et différences

De la même façon, les autorités américaines seraient prêtes à aider financièrement les pays qui décident de se passer de la marque chinoise. Pour l’instant, il est difficile de déterminer quel impact aura ce fameux programme, bien que certains pays du monde se méfient déjà de Huawei. Il y a plusieurs mois, le Canada a également fait le choix de bannir le constructeur ainsi que son homologue lui aussi chinois, ZTE, du marché de la 5G. La France semble également inquiète quant au rôle de l’entreprise chinoise, puisqu’elle a lancé l’opération Cerbère il y a quelques années, pour surveiller Huawei.

Le lancement d’un tel programme pourrait bien détériorer les relations entre la Chine et les États-Unis, qui ne sont pas au beau fixe depuis plusieurs mois déjà. En effet, les USA ont augmenté les taxes douanières, si bien que Pékin a réagi, ouvrant les hostilités d’une guerre commerciale de grande ampleur.

Source

8 Commentaires

8 Commentaires

  1. Ali

    23 novembre 2018 at 15 h 57 min

    Marrant l’article
    La NSA ne fait partie des États-Unis ? Ainsi que les principaux fabriquant d’ordi et de logiciel.
    Donc ils expliquent à leur alliés que c’est mieux de se faire espionné par eux que par la chine.

    • Imoura

      23 novembre 2018 at 18 h 53 min

      Ca n’a rien avoir avec l’espionnage. C’est du business. Huawei frappe fort et ca deplait…

      • Kark

        23 novembre 2018 at 20 h 05 min

        Exactement c’est du grand n’importe quoi ! Vous ne faites que relayer une info qu’ils veulent que la presse relaie ! C’est Juste une manière de faire flipper les gens car Huawei concurrence sérieusement Apple le point faible des ricains c’est qu’ils ne peuvent pas attaquer Huawei leurs IPhone étant produits en Chine ils seraient bien dans la merde… Ils trouvent donc une autre stratégie…

  2. Grahok73

    23 novembre 2018 at 20 h 01 min

    Il ne faut pas acheter de graines paysannes, il ne faut pas acheter de téléphones Huawei, etc, etc,…..Ils commencent sérieusement à me casser les c….., les  » bien-pensants » du système capitaliste……

  3. Tarrach

    23 novembre 2018 at 23 h 20 min

    -Les gars Une marque chinoise réussie mieux que qu’une marque américaine on fait quoi ? 🤔🤔🤔
    -Bon on a qu’à détruire sa réputation internationale 😏
    -ok 😎

    C’est pitoyable de la part des États-Unis

  4. Cingala

    24 novembre 2018 at 9 h 24 min

    Vous ne faites pas votre travail de journalistes, vous faites simplement un relais d’informations. Regardez les état unis… ils font pire que les chinois… soyez professionnel. Merci.

  5. F de okiveira

    24 novembre 2018 at 12 h 45 min

    Échelon ? Snowden… Des « alliés » qui nous espionnent de façon avéré nous demande de nous méfier d’ hypothétique espionage…

  6. Chris

    30 novembre 2018 at 18 h 02 min

    On est pas cave…. Huawei va dépasser les ventes de Apple… Cest pas un boycotte contre l’espionnage, c’est une facon de sécuriser la marque « pomme »!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests