Vendredi, c’est où qu’on clique ?

« Le net est fait pour chercher. Le papier est fait pour découvrir et si possible comprendre. » Nous n’avons pas fini de disserter sur l’avenir de la presse écrite et des medias traditionnels et de leur positionnement face à la montée d’internet, des blogs et des réseaux sociaux. Pendant que nous nous demandons si l’avenir de

« Le net est fait pour chercher. Le papier est fait pour découvrir et si possible comprendre. »

Nous n’avons pas fini de disserter sur l’avenir de la presse écrite et des medias traditionnels et de leur positionnement face à la montée d’internet, des blogs et des réseaux sociaux.

Pendant que nous nous demandons si l’avenir de la presse en ligne est dans le social, ou si les blogueurs sont des journalistes (ah la vieille tarte à la crème), d’autres bossent et cherchent un modèle qui (ré)concilierait les deux univers en agrégeant le meilleur du web pour le proposer sous la forme d’un magazine papier.

Après Tous les medias, et avant Advanced Web (plus spécialisé), voici en exclusivité un premier regard sur Vendredi, un nouvel hebdomadaire qui, comme son nom l’indique, proposera à partir du 17 octobre chaque vendredi les meilleures infos du Net.

Vendredi est l’oeuvre de Jacques Rosselin, qui n’en n’est pas à son coup d’essai puisqu’il est à l’origine de la création du réputé Courrier International, puis, déjà sur le web, de Canalweb, et de Philippe Cohen, l’un des fondateurs de Marianne. En gros, vous l’aurez compris, des gars qui connaissent juste un peu leur sujet. Pour avoir longuement discuté du projet avec Jacques Rosselin, même si seul l’avenir le dira, je confirme que le dossier est solide.

Vendredi, donc. Le journal, au format Tube, connu aux USA (USA Today par exemple) mais inédit ici, reprend in extenso ou en extraits des articles et billets publiés dans la semaine par une sélection de blogs et de sites d’information. Mais, bien plus qu’un simple agrégateur papier, l’hebdomadaire propose une véritable ligne éditoriale, très caustique, qui le rapprocherait davantage d’un Canard Enchaîné que d’un Courrier International.

Autrement dit, au-delà des faits, Vendredi propose un regard sur l’actualité, en sélectionnant prioritairement des blogs et sites non seulement experts dans leur domaine, mais souvent engagés, ou ayant ans la semaine publié un article au vitriol sur un sujet donné.

Selon Jacques Rosselin, « Ce regard sera naturellement plus indépendant, plus tranchant, plus impertinent, plus décalé que celui qu’on trouve dans les média traditionnels. Logique : la contre-information, la polémique, l’irrévérence ou tout simplement le débat, quittent peu à peu les grands journaux, les télés et les radios pour s’installer depuis quelques années sur le net. Sur des milliers de blogs et plus récemment sur quelques sites d’information indépendants comme Rue89, Bakchich ou Médiapart. »

J’ai passé au crible ce quatrième numéro Zéro (le numéro Zéro est à la presse ce que la version beta privée est au web) et j’aime bien, plusieurs raisons :

  • le journal apporte un éclairage différent non seulement sur l’actualité, mais de façon induite, sur le web lui-même, en lui donnant un sens et une résonance que nous autres pauvres geeks, le nez dans le guidon du matin au matin, avons parfois un peu de mal à distinguer.
  • l’organisation en grandes rubriques offre une véritable valeur ajoutée et donne une cohérence à l’ensemble : on jurerait avoir affaire à un journal traditionnel rédigé avec ses propres équipes de journalistes, alors qu’en dehors de l’édito de Philippe Cohen, l’intégralité du contenu vient du web, les sources étant bien sûr indiquées en signature (URL du site, et parfois nom de l’auteur).
  • moi qui croyais tout savoir (oui j’ai une très haute opinion de moi-même, vous n’aviez pas remarqué ?) je découvre des sites dont j’ignorais l’existence. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que je constate ce phénomène à la fois excitant (la découverte) et désagréable pour l’égo (merde, ils ont de meilleures sources que moi alors que le web n’est même pas leur métier) : par leur vision différente et leur métier, les journalistes et autres documentalistes sont souvent les champions du sourcing. Allez jeter un oeil sur Bienbienbien.net ou Ecrans.fr et vous verrez de quoi je parle.
  • les titres, les titres, bordel. Voilà aussi une belle leçon d’humilité. Ces pros de la presse écrite traditionnelle sont les champions du bon titre, vous savez, le truc qui tue sur place, entre (bon) jeu de mots et détournement de formule, là encore on sent le métier. Blogueurs, prenez-en de la graine.
  • l’imagination : hormis l’organisation en grandes rubriques (francosphère, actualité, mondosphère, netenquête et babelweb), Vendredi affiche un nombre étonnant de petites idées en forme de sous-rubriques. Ainsi vont les TagQuizz (deviner les personnalités associées à un groupe de mots-clés), CanalWeb (les meilleures vidéos de la semaine) ou encore le Radar Internet (indicateurs exclusifs). Des pastilles qu’on aurait rêvé d’inventer sur nos blogs dis-donc.

On le voit, le projet est à mon avis très prometteur car il réussit à réunir le meilleur du web (le contenu) et de la presse traditionnelle (l’angle et la mise en perspective). Ce n’est donc pas un agrégateur de plus qui serait là pour piller le web, mais au contraire une vraie reconnaissance ce dernier. D’ailleurs, chaque auteur des articles originaux repris sur Vendredi sera rétribué selon un tarif unique.

Vendredi s’adressera essentiellement à des gens qui continuent de s’informer régulièrement avec le papier et qui, en surfant, on compris que les sites d’info et blogs proposaient un regard et un ton différent des autres médias sur l’actualité.  Il sera vendu 1,50 euro et démarrera sous la forme d’un 8 pages, comme le Canard Enchaîné, mais en couleur. Il sera vendu essentiellement chez les marchands de journaux et sortira le 17 octobre mais ça je l’ai déjà dit.


Nos dernières vidéos

33 commentaires

  1. Il a effectivement l’air pas mal du tout, ce journal, je l’essaierais bien ^^ !!
    Magazine innovant, qui reprend le meilleur de web, de bons articles … Je prends !!!

  2. Ahhh, les numéros Zero, l’essai du papier, de la maquette, avec leur « Lorem Ipsum »… J’aime les projets naissants, surtout dans la presse papier… un des rares médias où l’on hésite pas à verser quelques euros.
    Je vais peut-être participer à la naissance de l’appendice Web d’un journal papier local, et toucher du doigt le secteur, avec leur correcteurs « humains » et des personnes avec une carte de presse est très intéressant. 🙂

  3. Ca m’a l’air pas mal. J’achèerai le numéro 1 en tout cas.

    Par contre, comment sont choisis les blogs-sources ? Il y a une short-list ou tout dépendra des découvertes de la semaine ?!?

  4. Eric

    @JaXX, là c’est la version quasi-définitive et il n’y a aucun lorem ipsum, que du vrai contenu et c’est très très bien 🙂

  5. Eric

    @Phlippe, il n’y a pas de liste figée de sources, ça varie en fonction de l’actu, mais il y aura sûrement un noyau dur de blogs cités plus fréquemment que d’autres

  6. @Eric

    🙂 je me doutais bien que tu n’avait pas eu le 0.0 mais un Zéro suivant… y’en a souvent plusieurs, les derniers étants souvent distribués a plus grande échelle, dans le but d’avoir du feedback (et du buzz)

  7. « …et qui, en surfant, on compris que les sites d’info… » Petite coquille 🙂

    Je demande à voir quand même parce que un mélange de blogs version papier… :s

  8. On m’a déjà proposé de récupérer des articles de mon blog pour des publications papier.
    Du coup ça ne m’étonne pas plus que ça et je trouve l’initiative très intéressante. D’autant que j’imagine qu’il y a rémunération.

  9. Le concept est vraiment intéressant, on trouve sur le web des articles vraiment pertinent, souvent au vitriole, et surtout très bien écrit.L’idée de les rassembler en format papier et de les proposer à un public qui ne les aurait pas forcément trouvé sur la toile est bonne. Il faut voir les premiers numéros. Vive la liberté de la presse…des amateurs !

  10. Pour avoir eu la chance de rencontrer Jacques Rosselin, je pense qu’il a bine étudié le sujet avant de lancer son journal…donc l’avenir nous dira si c’est une bonne idée ou pas ! A suivre donc…

  11. A la fois ça m’a l’air génial (en même temps, le billet est vendeur), et en même temps je ne peux pas m’empêcher de trouver ça loufoque. Une rubrique qui présente les meilleurs vidéos ? Je veux visualiser lesdites vidéos ! Un article qui me plait ? Je veux consulter les autres articles du même blog, et pourquoi pas laisser un commentaire !
    Bref, pour moi, le papier n’apporte strictement rien et enlève toute l’interactivité propre à Internet.

    Mais je suppose que je tombe dans un débat moult fois rabâché ailleurs. J’achèterai le numéro 1, mais juste par curiosité.

  12. le papier le web..en tout cas ça n’empeche pas le milieu de la bd et celui du lire d’etre prospère, ce ne sont pas les memes utilisations ni les memes utilisateurs.
    Nous assistons à un transfert mais tout celà va s’equilibrer et la presse ecrite « jetable » va en prendre un coup.

  13. @Philippe : nous avons sélectionné une « short-liste » de plus de 600 sources, choisies en fonction de leur (im)pertinence, et de la qualité de leurs infos, commentaires, écriture… plus les sources et infos que nous découvrons au fur et à mesure

    à terme, il sera aussi possible de nous indiquer, via le site web, tel ou tel billet, blog ou site web

    reste qu’il n’est pas facile de scanner l’intégralité du web, non plus que de bien veiller au grain des 400 fils que j’ai dans mon lecteur RSS…

    Jean Marc Manach, « chef des infos » de Vendredi

  14. Même remarque que tout le monde. J’achèterais le numéro 1 par curiosité… Mais je reste perplexe 🙂

    Petite coquille : « ayant ans la semaine publié un article ».

  15. Pingback: Vendredi, le meilleur des blogs version papier « Blog de Nicolas D.

  16. Pingback: Une semaine sur la toile. « La vie mobile

  17. Ah ben voilà. Je cherchais des infos sur cet hebdo qui vient de me contacter.

    A lire cet article, le projet a l’air intéressant, surtout qu’il fera un joli pied de nez à Birenbaum, Morandini, Aphatie & co. qui nous rebattent les oreilles avec leurs cris d’orfraie sur les velléités de conquête des blogueurs sur la presse professionnelle.

    Bonne chance à eux !

  18. Pour tous ceux qui prédisaient la mort du papier… ce support reste essentiel. Rien que pour la prise en main et le confort de lecture, on préfère encore le papier. Au point de faire un journal papier reprenant des extraits du web!

  19. Pingback: Vendredi c’est demain | Presse-Citron

  20. C’était l’organe du Front populaire, d’Alain, de Paul Langevin, de Paul Rivet…
    Puis l’hebdo du PS du temps de Gilles Martinet.

    Gonflé pour reprendre un tel titre !

  21. Bon alors, je l’ai acheté aussi.

    Ça parle beaucoup politique quand même. Quelques « vrais » sites d’information sont tout de même repris (comme Boursorama ou des blogs Libé officiels), mais c’est assez sympa.

    Le format des pages, c’est vrai que c’est un peu grand pour le lire facilement sans que la page se plie, mais bon, c’est original, on dirait une longue page Web…

    Allez, j’achèterai sûrement le deuxième aussi. 🙂

  22. Bonjour,

    J’ai été assez déçu par ce magazine qui parle plus de politique que d’Internet.
    Où est l’intérêt de reprendre un post de blog qui reprend déjà une info du canard enchainé ?
    Le panorama d’Internet promis dans votre post n’est pas au rendez-vous.
    Quant au format, je n’en parlerai même pas…

  23. Je reste sceptique sur le format, mais bon pourquoi pas.

    J’ai le numéro deux en main, mais j’ai pas encore tout lut pour me faire une opinion compléte.

    Pierre

  24. Pingback: The Printed Blog, entre Digg, Vendredi et 20Minutes ? | Presse-Citron

  25. Pingback: Un article en test sur 6Twebmaster : 6Twebmaster

Répondre