Un verdict accablant de l’univers de la tech à l’égard de Trump

A l’approche de la Collision Conference, l’équipe organisatrice a mené une enquête pour savoir ce que le monde de la tech pensait du Président Trump.

Trump Sandber

A l’approche de la Collision Conference, l’équipe organisatrice a mené une enquête auprès de 1,268 entrepreneurs du monde entier (CEO, investisseurs, développeurs) pour savoir ce que le monde de la tech pensait du Président Trump. L’enquête a récolté, tout au long du mois du mars 2017, les opinions des participants passés et présents de la Collision Conference, satellite du fameux Web Summit.

L’étude démontre que la crédibilité de Trump et la politique conduite sont largement questionnées par les chefs d’entreprises et investisseurs travaillant dans la tech. D’après 89% des participants au sondage, la position du Président Trump sur l’immigration va sévèrement endommager la réputation de l’Amérique et sa politique sape la capacité des Etats-Unis à innover (88% pour les sondes américains contre 90% pour les sondés non-américains). Si l’on pousse la division plus loin, 80% de cadres dirigeants ont répondu de même.

Trump lui-même représente la première menace à l’industrie de la tech, d’après l’enquête exclusive. A la question “Quelle est la plus grosse menace posée à l’industrie de la tech?” 38.5% ont répondu que c’était le Président Trump (28% ont répondu la Chine, 20% les régulations du travail et 15% le manque d’investissement). Les investisseurs donnent plus d’importance aux régulations du travail à 32%, mais cela reste derrière leur inquiétude vis- à -vis de Donald Trump (39%). Inversement, seulement 18% acquiesce sur le fait que Donald Trump sera meilleur que Barack Obama en ce qui concerne l’économie mondiale.

Si l’enquête démontre un verdict accablant à l’égard du Président Trump lors de ses 100 premiers jours au pouvoir, elle n’épargne pas non plus l’industrie de la tech elle-même. Ses acteurs l’accusent en effet d’avoir échoué dans la manière de gérer les fake news, d’aborder le sexisme au sein de l’industrie et de traiter la question du changement climatique.

« La Silicon Valley n’a pas réussi à répondre aux questions du sexisme et de la misogynie dans la tech »

En effet, d’après 88% des sondés, la Silicon Valley n’a pas réussi à répondre aux questions du sexisme et de la misogynie dans la tech. L’industrie de la tech a été complice dans la promotion de fake news selon 76% des sondés et n’a pas joué son rôle dans la quête de solutions au changement climatique pour 74% d’entre eux.

43% des sondés étaient américains, tous affiliés à la Collision Conference en tant qu’entrepreneurs du web, investisseurs ou media. Le reste des participants venaient de 110 autres pays dont le Canada, la France, le Portugal, l’Inde, le Brésil, le Royaume-Uni, Israël, l’Allemagne et l’Irlande.

La Collision Conference est l’évènement lié à la technologie affichant la plus forte croissance aux Etats-Unis, devant l’incontournable CES. Elle accueillera 20,000 participants et 250 intervenants à la Nouvelle Orléans du 2 au 4 mai 2017. Parmi les intervenants, on attend notamment Stan Chudnovsky, Head of Product for Messenger, Facebook et Alexis Ohanian, Co-Founder, Reddit.


Nos dernières vidéos

Répondre