Suivez-nous

Auto-Moto

[Vidéo] Une Tesla détecte un feu rouge et s’arrête net

Il y a

le

Tesla en feu rouge
© (c) Unsplash / Erwan Hesry

Dans sa dernière mise à jour 2019.8.3, Tesla a rajouté quelques précieuses informations sur le potentiel exceptionnel de ses voitures électriques. Le hacker Verygreen s’est amusé à décrypter et expérimenter le contenu de certaines fonctionnalités (encore non disponibles) de l’option Autopilote, à commencer par la détection des feux rouges.

Si Tesla n’a pas activé cette fonctionnalité pour le grand public à l’heure actuelle, Verygreen a réalisé un test vidéo qui illustre les nouvelles capacités que pourra offrir la puissante voiture d’Elon Musk. Outre le fait qu’elle puisse détecter les feux rouges, elle est également capable de réagir par rapport à la couleur du feu en adaptant sa vitesse.

Autant de fonctionnalités qui sont d’ores et déjà annoncées sur le site de Tesla, qui propose au moment de la commande d’ajouter l’option Autopilote qui permettra « cette année » de profiter de la « reconnaissance et réaction aux feux de signalisation et aux panneaux stop ».

Quid de la fiabilité ?

Dans son test, Verygreen affirme que la solution n’est aujourd’hui pas très fiable : « cette fonctionnalité n’est pas super stable […], elle peut voir un feu rouge quand c’est vert, et elle peut griller un feu rouge sans problème. Par ailleurs, lorsqu’elle n’arrive pas détecter de feu, elle ralentit automatiquement – ce qui est assez cool, mais aussi assez ennuyeux pour quelqu’un qui voit clairement que c’est vert ».

WTF : un homme teste l’Autopilot de Tesla pour voir s’il évite sa femme

Source

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests