Connect with us

Auto-Moto

[Vidéo] Une Tesla volée en pleine nuit par des hackers maladroits

Une victime d’un vol de Tesla Model S vient de publier une vidéo montrant la méthode de ses ravisseurs. Et ils n’ont eu besoin que d’un smartphone et une tablette.

Il y a

le

Le processus est assez simple. Grâce à un smartphone et une tablette, les deux « hackers » ont réussi à étendre la portée de la clé du propriétaire de la Tesla alors qu’elle se trouvait dans la maison. Le plus gros frein dans ce vol a été pour les ravisseurs de… comprendre comment retirer le câble de chargement de la Tesla !

Une fois le vol commis, ils ont immédiatement désactivé le mode accès à distance, empêchant ainsi la victime et les forces de l’ordre de pouvoir les retrouver. La faute est tout de même imputable au conducteur, ce dernier ayant avoué n’avoir pas pris toutes les précautions proposées par Tesla, en choisissant de ne pas activer la fonction « PIN to drive » qui oblige à entrer un code sur l’écran de le Tesla pour pouvoir démarrer. La deuxième protection qu’il aurait pu utiliser consiste en la désactivation du mode « passive entry » qui ouvre les portes de la voiture dès que la clé s’en approche.

> Lire aussi :  Tesla, prochain n°1 sur le marché de la voiture électrique ?

Pour une sécurité maximale, le désormais ex-propriétaire de cette Model S aurait également pu mettre sa clé dans une protection faisant office de cage de Faraday, pour empêcher l’émission d’ondes.

4 Commentaires

4 Commentaires

  1. Djficfk

    23 octobre 2018 at 20 h 36 min

    Comment pouvez-vous écrire et donc cautionner le fait que : « La faute est tout de même imputable au conducteur ». Alors que les options proposées, d’ouverture et de démarrage sans clé, devrait être garanti comme sécuritaire par le constructeur et non pas, annulé bien que payé par le propriétaire lors de l’achat.
    Pour rappel, tous nos véhicules tendent à ce moderniser integrant ce type d’option. N’aurait-il pas mieux fallu mettre en avant le manquement du constructeur en terme de garanti anti-piratage et sur le risque de vol « plus facile » que sur un modèle moins automatisé ?

  2. Jean-Michel Désabusé

    23 octobre 2018 at 21 h 53 min

    Non franchement il y a de l’abus Presse-citron ! Vous pouvez pas balancer ce genre de connerie… Ça en devient indécent ! Contrôler vos sources et faites un effort.

    • Eric

      24 octobre 2018 at 7 h 55 min

      Pardon ? Quelle connerie ? Vous pouvez argumenter (ou au moins expliquer de quoi vous parlez) ?

  3. AntiK

    25 octobre 2018 at 0 h 05 min

    La quasi totalité des systèmes sans clés utilisent des protocoles compromis depuis des années. Les constructeurs le savent mais ça coûte trop cher à changer. Mais quand ça touche les constructeurs français, bizarrement personne n’en parle. Dommage ce Tesla bashing.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests