Vidéobloguer c’est bien, en direct c’est mieux

Vous rêvez de passer à la télé ? Faites donc un tour sur internet.
Bon d’accord rien de nouveau là-dedans, entre Youtube, ses clones, et les différents services de micro-bloguing vidéo comme Seesmic ou Poodz, il y a de quoi faire quand on n’a pas peur de montrer au monde sa tronche mal éclairée et pixellisée.

Ustream et Operator11

Vous rêvez de passer à la télé ? Faites donc un tour sur internet.
Bon d’accord rien de nouveau là-dedans, entre Youtube, ses clones, et les différents services de micro-bloguing vidéo comme Seesmic ou Poodz, il y a de quoi faire quand on n’a pas peur de montrer au monde sa tronche mal éclairée et pixellisée.

Ustream et Operator11

Sauf qu’il y a peut-être un petit détail qui nous a échappé, et qui pourtant fait toute la différence (et qui suscite régulièrement des guerres de tranchées sanglantes sur le sujet dans les "vraies" chaînes de télé) : avec Youtube ou Seesmic, vous diffusez obligatoirement en différé.
Oui, comme Thierry Ardisson.
Alors qu’avec les services dont je vais vous parler maintenant, vous pouvez diffuser en direct !
Oui, comme Marc-Olivier Fogiel.
Mine de rien, la nuance est de taille.

Tout d’abord, Ustream, un rêve de site pour ceux qui voudraient vidéo-bloguer en direct. Ustream est probablement le plus simple à utiliser : vous créez un compte (gratuit), et vous pouvez commencer directement à diffuser votre programme en live à l’aide de votre webcam, qui est bien sur reconnue dès la connexion. Vous disposez d’une URL fixe à laquelle vos webtvspectateurs peuvent se connecter pour profiter de vos élucubrations en direct.
Et comme vous êtes multi-tâches, votre page inclut également un module de chat et la possibilité pour votre public de poster des commentaires.
Vous pouvez bien sûr vous remettre en mode Ardisson et enregistrer votre show pour la postérité.
Que ce soit en direct ou en différé, un code vous est fourni pour insérer le player Ustream de votre show dans votre site : vous transformez alors celui-ci en WebTV live, aussi facilement que ça, et vos lecteurs, pantois d’admiration, peuvent enfin vous voir bloguer (et vous gratter le nez) en direct.
A star is born.
En sortant un peu de la bulle geek, j’ai toujours pensé qu’il pourrait y avoir des applications concrètes pour ce type de service : vidéo-conférence simplifiée bien sûr (rendez-vous hebdomadaire pour le boss d’une PME qui fait un point pour ses collaborateurs), mais également démonstration en live d’un produit, et surtout, maintenant que la blog machine est presque là et qu’elle embarque une webcam, des reportages de terrain comme par exemple la visite filmée guidée à distance sur un salon. Vous avez alors un vrai reportage live, interactif, dont les chef opérateurs sont les internautes, qui guident le blogreporter sur place à grands coups de commentaires et de chat bien sentis.

Operator11 quant à lui propose à peu près la même chose mais en poussant le concept un peu plus loin puisqu’il offre la possibilité de connecter en direct et en vidéo 6 personnes en même temps, affichées dans un split-screen (écran divisé en 6 sections), avec des options rapprochant le service d’un véritable studio de broadcast (bancs-titres, enchaînements, effets…)

Dans le même genre, il y aussi Mogulus (encore en beta privée), qui est un peu un mix des deux précédents, et qui s’est notamment illustré en retransmettant en direct d’un Apple Store la ruée vers l’iPhone le jour de sa sortie aux USA.

Le broadcast à la portée de tous : un rêve d’enfant de la télé.
Reste juste trouver le talent pour…


9 commentaires

  1. Ben en fait le truc énorme qui pourrait faire vraiment mal, c’est quand on pourra diffuser live depuis son mobile… Techniquement c’est possible avec un hotspot wifi. J’imagine bien un festival où les vidéos sont capturées en live par le public et montées plus ou moins en direct (disons max 2 min de décalage…) par les organisateurs pour diffusion instantanée. Sans compter la possibilité d’avoir des plans étonnants pour un DVD ultérieur…

    Ceci dit je suis quand même étonné par cet aspect big brother. Alors que tout le monde semblait craindre l’utilisation douteuse des nouvelles technologies par les forces de l’ordre, on va finir par tous se balader avec notre caméra de surveillance sur soi… Pas sûr que cela aille dans le sens de la liberté cette affaire. On devient tous des "cyber cops" non ?

  2. Il y a aussi Justin.tv que j’utilise personnellement…
    Justin.tv, tire son nom du prénom de son fondateur Justin Kan, un entrepreneur de 23 ans qui à lancé ce service en diffusant sa vie à l’aide d’une caméra et d’un micro attaché à sa casquette! Le service est resté 1 an en béta-privée et est ouvert au grand public depuis octobre dernier seulement.
    Plus de 5000 chaînes ont déjà été créées depuis…

Commenter