Connect with us

Actualités

Vie privée : Mozilla Firefox va bloquer des cookies par défaut

Mozilla veut bloquer certains cookies par défaut.

Il y a

le

Après avoir considérablement amélioré les performances de son navigateur avec le lancement de Firefox Quantum, Mozilla se penche désormais un peu plus sur la vie privée. Et sa nouvelle cible, ce sont les cookies et les traceurs.

Actuellement, l’utilisation de ces données placées par les sites sur nos navigateurs est réglementée par le RGPD, avec un impact dans le monde entier. Mais Mozilla veut aller plus loin, en bloquant par défaut des cookies.

C’est ce qu’annonce la fondation dans un billet posté aujourd’hui. « Dans un avenir proche, Firefox – par défaut – protégera les utilisateurs en bloquant le suivi tout en offrant un ensemble clair de contrôles pour donner à nos utilisateurs plus de choix quant aux informations qu’ils partagent avec les sites », lit-on dans l’article.

Vitesse de chargement et vie privée

Dans son approche, Mozilla a considéré deux problèmes causés par les cookies et les traceurs.

  • Et le premier, c’est le ralentissement des sites web. La fondation cite une étude de Ghostery selon laquelle 55,4 % du temps demandé pour charger une page sert à charger les traceurs tiers. Et pour remédier à cela, Mozilla a ajouté une fonctionnalité qui bloque les traceurs qui ralentissent les chargements des pages sur Firefox Nightly (une version de Firefox pour tester les nouvelles fonctionnalités). Des tests seront menés et si la méthode est validée, Mozilla compte commencer à bloquer ces traceurs par défaut sur Firefox 63.
  • Deuxièmement, Mozilla pointe également du doigt les problèmes liés à la vie privée. « Dans le monde physique, les utilisateurs ne s’attendraient pas à ce que des centaines de fournisseurs les suivent de magasin en magasin, espionnant les produits qu’ils regardent ou achètent », dénonce la fondation. « Les utilisateurs ont les mêmes attentes vis-à-vis de la confidentialité sur le Web, et pourtant, en réalité, ils sont suivis partout où ils vont. La plupart des navigateurs Web ne permettent pas aux utilisateurs d’obtenir le niveau de confidentialité auquel ils s’attendent et qu’ils méritent. » Mozilla teste aussi une fonctionnalité contre cela sur Firefox Nightly. Et la fondation compte déployer celle-ci sur Firefox 65.
  • Enfin, Mozilla veut mettre fin au fingerprinting, une technique qui permet de suivre les internautes via les empreintes de leurs navigateurs ou de leurs appareils.
> Lire aussi :  Mozilla veut gagner de l’argent en vendant des abonnements ProtonVPN

D’après la fondation, il ne s’agit pas seulement de protéger les utilisateurs, mais également de donner le choix. « Certains sites continueront à vouloir des données utilisateur en échange de contenu, mais ils devront désormais le demander, un changement positif pour les personnes qui, jusqu’à présent, n’avaient aucune idée de l’échange de valeur qui leur était demandé », explique-t-elle.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Dernières news

Les bons plans

Les tests