Suivez-nous

Gaming

Vincent Desmazes (Xbox France) : « Le but c’est que toutes les exclusivités Xbox soient dans le Game Pass le jour de leur sortie »

Avec le Xbox Game Pass et le début des tests du Project Xcloud, Microsoft semble pleinement armée pour la next-gen. Découvrez-en un peu plus avec Vincent Desmazes, responsable des services chez Xbox France.

Il y a

  

le

 
Vincent Desmazes Responsable des Services Xbox
© Xbox Wire

Alors que nous sommes aux portes de la nouvelle génération de consoles, avec l’arrivée dès l’année prochaine de la Xbox Scarlett, il y a d’autres éléments importants qui commencent à faire beaucoup de bruit chez les joueurs. Ce sont les services. EA Access du côté d’Electronic Arts, Uplay+ du côté d’Ubisoft, PlayStation Now du côté de Sony et bien entendu le Xbox Game Pass de Microsoft. De nouvelles façons de jouer avec le cloud gaming. Première pensée pour Google avec Stadia qui se prépare à entrer dans la bataille dès la semaine prochaine, mais aussi le XCloud du côté de Microsoft.

Nous avons essayé le Cloud Gaming avec le XCloud, on vous dit tout sur l’avenir du jeu vidéo

C’est lors de la Paris Games Week 2019 la semaine dernière que nous avons eu la chance de nous entretenir avec Vincent Desmazes, responsable des services chez Xbox France (Live, Game Pass, XCloud). Nous avons pu lui poser plusieurs questions sur l’importance de ces services, de cette nouvelle façon de jouer et les enjeux de ces derniers avec l’arrivée de la next-gen.

Presse-citron : Avec la Xbox Game Pass, Microsoft propose un service regroupant plus de deux cents jeux pour seulement 9,99€ par mois. Avec le Xbox Game Pass Ultimate à 12,99€, ce sont cent jeux supplémentaires sur PC avec le Xbox Live Gold offert, est-ce possible de faire mieux à ce jour ? 

Vincent Desmazes : On peut toujours faire mieux, mais en tout cas, aujourd’hui, je pense que l’on arrive à regrouper deux communautés avec des offres qui leur sont dédiées. D’un côté, la console, de l’autre le PC, et le but pour nous, est d’abaisser les barrières, d’abaisser les murs tout en proposant des offres dédiées avec leur particularité.

Presse-citron : En juin dernier, Phil Spencer (Patron Xbox) annonçait que le succès de certains jeux comme Sea of Thieves passait par le Game Pass. Est-ce que selon toi le Game Pass va ouvrir le succès à de nombreuses exclusivités Microsoft par leur gratuité et qui vont donc toucher des joueurs qui n’auraient pas osé s’y essayer ?  

V.D. : C’est effectivement à cela que sert le Game Pass, à la fois offrir le choix aux joueurs de jouer par la façon dont ils veulent. Par abonnement, en achetant un jeu, sur consoles ou sur PC. Mais aussi de permettre de découvrir de nouveaux jeux. De ce que l’on sait, 90% des abonnés du Game Pass nous déclarent qu’ils ont joué à un ou plusieurs jeux uniquement parce qu’ils étaient dans le Game Pass et qu’ils n’y auraient probablement pas joué sinon.

90% des abonnés du Game Pass nous déclarent qu’ils ont joué à un ou plusieurs jeux uniquement parce qu’ils étaient dans le Game Pass et qu’ils n’y auraient probablement pas joué sinon.

Presse-citron : Pouvons-nous d’ores et déjà annoncer que toutes les exclusivités Microsoft seront directement intégrées dans le Xbox Game Pass dès le jour de leur sortie ?  

V.D. : C’est ce qui est prévu. On est jamais à l’abri d’une exception, mais oui le but c’est bien que toutes les exclusivités Xbox soient dans le Game Pass dès le jour de leur sortie.

On est jamais à l’abri d’une exception, mais oui le but c’est bien que toutes les exclusivités Xbox soient dans le Game Pass dès le jour de leur sortie.

Presse-citron : Autre grand bouleversement avec le Game Pass, c’est le Project XCloud qui est beaucoup mis en avant depuis cette année et l’E3. Clairement, pour les lecteurs qui ne connaissent pas du tout le projet, peux-tu nous expliquer l’idée du Xcloud ?

V.D. : Le Xcloud sera une solution qui permettra, et j’utilise le futur volontairement, qui permettra donc aux joueurs où qu’ils soient et depuis n’importe quels devices qu’ils jouent que ce soit une console, mais surtout un smartphone ou une tablette, de jouer en mobilité et de vivre l’expérience Xbox où qu’ils soient. Et sur n’importe quels devices, donc bien entendu le smartphone, mais aussi le PC. Mais j’utilise vraiment le futur volontairement parce qu’aujourd’hui on va lancer un test dans trois pays à savoir les États-Unis, la Grande-Bretagne et la Corée et ce n’est pas encore prévu pour la France tout de suite. Parce qu’on attend une 5G qui soit performante et qui nous permet d’avoir une expérience optimale.

Aujourd’hui on va lancer un test dans trois pays à savoir les États-Unis, la Grande-Bretagne et la Corée et ce n’est pas encore prévu pour la France tout de suite.

Presse-citron : C’est donc encore une fois une nouvelle façon de jouer. Ainsi, pour les joueurs qui ne comprennent pas trop, quelle est la différence entre un Xbox Game Pass et un Project XCloud ?  

V.D. : Ce sont deux choses qui n’ont rien à voir, puisque le Game Pass aujourd’hui est un service d’abonnement qui permet de jouer. Aujourd’hui, on est sur du téléchargement de ses jeux. Le Xcloud c’est plutôt demain, une solution technique qui va permettre de jouer en streaming à ses jeux. C’est deux choses différentes. Seront-elles connectées et à quel catalogue accédera-t-on via le XCloud ? C’est encore à définir, mais il faut bien distinguer les deux pour le moment effectivement.

Presse-citron : Avec la montée en puissance du Xbox Game Pass qui met fortement en avant les jeux dématérialisés, puis la nouvelle façon de jouer avec le XCloud, pouvons-nous craindre dans les années à venir une extinction des consoles ?  

V.D. : Alors pas du tout. On s’est engagé lors du dernier E3 sur le fait que nous allons lancer une nouvelle console : Project Scarlett. Cela est essentiel, puisque cela fait plus de 15 ans maintenant que Xbox est dans le marché des consoles et cela reste aujourd’hui le gros pilier de notre offre, de notre écosystème, et notre communauté, elle est sur console en très grande partie. Alors il n’est absolument pas question d’abandonner cette communauté qui nous est fidèle, on est fidèle à cette communauté, et pour nous, l’expérience de jeu ultime, elle restera toujours sur console.

Cela est essentiel, puisque cela fait plus de 15 ans maintenant que Xbox est dans le marché des consoles et cela reste aujourd’hui le gros pilier de notre offre, de notre écosystème.

Presse-citron : Avec le Game Pass, qui est un service qui rencontre un énorme succès, Xbox n’a-t-il pas peur que tout le monde essaie de s’y mettre (Ubisoft avec l’Uplay+, Electronic Arts avec l’EA Access, PlayStation avec le PS Now) et que le joueur se retrouve désavantagé par les nombreuses offres d’abonnements ?  

V.D : Plusieurs choses. La première c’est que l’on voit effectivement la multiplication des offres, des tests également puisque certains se lancent juste pour voir effectivement s’ils s’y retrouvent, si leurs joueurs, leur communauté adoptent. Mais ce qui est certain c’est que cela valide ce que nous avons voulu faire il y’a quelques années maintenant avec le Game Pass. Donc cela est plutôt rassurant. Après nous, nous sommes pour le choix, alors si tout le monde s’y lance, cela fait plus de choix pour les joueurs au risque qu’ils s’y perdent. Moi je me dis que l’on est dans une période de transformation du jeu vidéo, donc c’est normal que beaucoup s’y essaient. Peut-être que certains y arriveront, et peut-être que d’autres non. Nous on est confiant et l’on est ravi du nombre d’abonnés que nous avons et de l’expérience qu’ils vivent, donc nous on continue quoi qu’il arrive. Voyons voir ce qui se passe dans les mois et les années à venir.

Presse-citron : Il est donc complètement envisageable de nous dire que Project Scarlett, Xbox Game Pass et Project XCloud puissent cohabiter ensemble ? Qu’un joueur télécharge gratuitement son jeu via le Game Pass, qu’il puisse le commencer sur sa Scarlett dans son salon, et continuer à jouer dans le métro via le XCloud ? 

V.D. : C’est un peu ça l’idée, c’est de permettre une continuité des expériences à travers les appareils, à travers la mobilité. Pour nous, tout cela peut cohabiter, c’est encore une question de choix. Je veux jouer sur console, parce que je suis un joueur Xbox ? Tant mieux, nous avons la meilleure console qui arrive. Je veux jouer aux jeux Xbox parce que de nombreux studios développent des jeux, mais je n’ai pas forcément de consoles ? À terme, il y aura le XCloud ou le Game Pass sur PC.
Et après, il y a la solution complète avec forcément la possibilité de commencer un jeu sur console, de le poursuivre sur un mobile, et sans parler du XCloud, nous avons annoncé le console streaming qui permettra de streamer ses jeux depuis sa console qui fera office de serveurs privés. Encore une fois, ce n’est pas pour tout de suite pour la France, mais c’est dans les plans.

Presse-citron : Lors de l’E3, on nous a annoncé une période de lancement des tests pour octobre, il semblerait qu’il y ait un peu de retard, tu peux nous en dire un peu plus ?

V.D. : Là, c’est dans les semaines à venir que c’est prévu, tout d’abord sur quatre jeux (Halo 5 Guardians, Gears 5, Killer Instinct et Sea of Thieves), le but c’est que cela s’étoffe un petit peu, que l’on voit comment les gens sont réceptifs, est-ce que l’expérience est bonne et c’est effectivement une bonne phase de test avant de nous dire que l’expérience fonctionne, de donner les prérequis techniques, est-ce que telle région ou tel pays a ses prérequis.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests