VirusPhoto rend les photographes autonomes

Après Portable Apps, on dirait que la mode des applications portables se multiplie. C’est VirusPhoto qui s’y colle cette fois en proposant un kit pour clé USB dédié aux photographes. Le package inclut une bonne dizaine de logiciels gratuits en relation avec la photo numérique. Ceux-ci sont accessibles sans installation, directement à partir de la

Après Portable Apps, on dirait que la mode des applications portables se multiplie.
C’est VirusPhoto qui s’y colle cette fois en proposant un kit pour clé USB dédié aux photographes.

Le package inclut une bonne dizaine de logiciels gratuits en relation avec la photo numérique. Ceux-ci sont accessibles sans installation, directement à partir de la clé USB (pratique chez un ami, en déplacement pendant une prise de vue, dans un cybercafé, pendant les vacances…).

Les logiciels pré-installés dans la clé USB  :

– Gimp (retouche photo)
– PhotoFiltre (retouche photo)
– Paint.NET (retouche photo)
– Cornice (visualisateur d’images)
– FSViewer (visualisateur d’images)
– FSResizer (redimensionnement d’images)
– InkSkape (dessin vectoriel)
– Scribus (édition / PAO)
– AbiWord (traitement de texte)
– Firefox (navigateur web)
– FileZilla (pour envoyer des fichiers sur un serveur ftp)
– Juploadr (pour envoyer des photos sur le site Flickr.com)

L’ensemble est propose également un dossier "Mes Documents" pour stocker ses fichiers et un lanceur d’applications qui s’ouvre automatiquement lors de l’insertion de la clé.

J’aime bien l’idée, mais à leur place j’aurais carrément proposé à la vente la clé USB prête à fonctionner, ou alors il y a peut-être une idée de cadeau d’affaires à creuser dans ce concept ?


Nos dernières vidéos

7 commentaires

  1. Vraiment dommage comme commentaire…

    Le phénomène des castes n’est donc pas révolu : il y a ceux qui savent, qui détiennent le savoir, et les autres, la plèbe qui rame derrière.

    Pour ma part, je suis photographe depuis bien longtemps, bien avant les IPTC ou autres EXIFs (tu sais quand il fallait faire développer !), et il n’est nul besoin de maîtriser ce jargon et ces aspects techniques pour obtenir des résultats digne des "photographes" : mon père avec son petit Kodak numérique basique arrive à sortir des résultats qui tiennent tout à fait la route… Il est donc "photographe"… Amateur, certe mais dans la mesure ou la passion est là !

    Un peu de modestie et un petit tours sur les sites d’amateurs éclairés te permettront peut être de descendre de ton piédestal :
    http://www.planete-powershot.net...

    Au fait, j’ai bien vu le smiley mais ceci n’excuse pas cela.

    Allez, maintenant battez-vous, vous avez du grain à moudre ! ha ha

  2. jcg:
    a) On est photographe quand on fait des photos.
    b) On est photographe professionel quand on en vit.
    c) Conséquence de a) (mais pas de b) quand on a beaucoup de photos on doit les retrouver…. Or, pour retrouver des photos il faut les décrire.
    d) corolaire de c: si on ne retrouve pas ses propres photos, comment les faire retrouver par les autres qui sont intéressés de les acheter… ?

  3. Pierre Ristic : oui mais ton commentaire visait les a) ou "ceux qui croient l’être".
    je fais un tas de photo, je crois surement être photographe, mais je salue l’initiative gratos et pratique, et je me fous des données funkytruc.
    si ça me fait plaisir, je me paye un logiciel adéquat.

  4. Inspiré de la Framakey de framasoft.
    http://www.framakey.org/Main/Ind...

    Il semble que l’idée est de promouvoir le logiciels libre en les diffusant gratuitement, donc largement.D’où le terme, peut être, de cette clé « virus » qui souhaitent propager les logiciels libres.

    Maintenant, concernant le contenu de la clé et sans être photographe, on y trouve beaucoup de logiciels de retouches d’images performants comme Gimp, Paint.net ou purement infographiques comme scribus et inskcape, donc la question merite d’être posée comme le fait Pierre Ristic, est ce du domaine de la photographie, en tant que dicipline artistique ou de l’image numérique?

    Mais c’est vrai que l’initiative est louable. Pas conne, l’idée de cadeau d’affaire, j’adopte.

Répondre