Voici comment Google Chrome pourrait accélérer tout le web

En faisant du Lazy Loading une fonctionnalité de son navigateur Chrome, Google pourrait accélérer le web.

Cela n’est un secret pour personne qu’actuellement, Google est obsédé par la vitesse de chargement des pages web. Cela est dû au fait que les gens se connectent aujourd’hui majoritairement sur mobile, mais aussi parce que la firme de Mountain View fait des marchés émergents une priorité.

Afin d’aider les sites web à accélérer leurs chargements sur mobile, Google propose déjà le format AMP, qui permet aux éditeurs, et en particulier aux médias, de créer des versions plus légères de leurs pages.

Récemment, Google a également lancé la Speed Update sur son moteur de recherche, une mise à jour qui pénalise les pages dont le chargement est lent sur mobile.

Et Google teste aussi une fonctionnalité sur Chrome qui pénaliserait les pages web trop lourdes.

Google teste également le lazy loading

Actuellement, Google teste également l’utilisation d’une technologie appelée Lazy Loading sur Chrome.

Lorsque vous ouvrez un site web, normalement, votre navigateur télécharge toutes les données qui permettent d’afficher l’intégralité de ce site. Avec une connexion rapide, cela n’est pas vraiment un problème. En revanche, si votre connexion ne l’est pas, le fait de télécharger toutes les données qui permettent d’afficher un site web peut ralentir votre expérience.

Avec le Lazy Loading, tous les éléments ne sont pas immédiatement téléchargés. Le navigateur ne s’occupe dans un premier temps que des éléments que vous voyez en premier, puis télécharge les autres éléments au fur et à mesure que vous défiler vers le bas.

Si certains sites utilisent déjà cette technique pour charger les pages plus vite, Google voudrait en faire une fonctionnalité de Chrome. D’après le site Bleeping Computer, Google teste l’utilisation du Lazy Loading depuis le début de l’année.

Et maintenant, cette fonctionnalité est disponible sur Chrome Caranary, ce qui pourrait laisser entendre que les tests sont en bonne voie.

Plus précisément, Google mène deux expérimentations sur le Lazy Loading. La première concerne les images. Et d’après les explications sur Chrome Caranry, cela retarde les chargements des images et ne lance ceux-ci que lorsque l’utilisateur défile vers le bas.

La second concerne les éléments HTML iFrame. Et comme avec les images, les chargements de ces éléments n’ont lieu que lorsqu’ils sont visibles.

En utilisant le Lazy Loading, il serait possible d’améliorer la vitesse de chargement de 18 % à 35 %.

Si Google Chrome, qui est le navigateur le plus utilisé dans le monde, lance ces mises à jour sur les versions stables, cela pourrait grandement contribuer à une meilleure expérience sur internet (et potentiellement doper le trafic des sites web).


3 commentaires

  1. Mauvais titre, encore et toujours…

    Que Google Chrome accélère le chargement des pages Web, à la limite, même si ça reste faux dans la pratique.

    Mais dire que ça accélère tout le Web, c’est totalement absurde. Ca voudrait dire que Google accélère le Web même si j’utilise un autre navigateur ?

    Chercher un titre accrocheur est louable, mais écrire n’importe quoi pour faire le buzz avant les autres c’est pitoyable.

    Merci.

  2. Je trouve ça dommage quand même que vous fassiez la généralisation « chrome => dopper le Web »… Ça peut juste accélérer le web pour ceux qui utilisent chrome en fait…
    Il me semble que firefox fait une forme de lazy loading depuis Quantum, c’est flagrant sur youtube typiquement 😉

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.