Voici comment Google aide les médias en ligne à vendre des abonnements premium

Google veut faciliter les inscriptions des internautes aux offres premium des médias en ligne.

Comme je l’expliquait dans un précédent article, Google essaie aujourd’hui de se présenter comme l’allié des médias. Et parmis les fonctionnalités présentées dans le cadre de son programme Google News Initiative, il y a « Subscribe with Google ».

On savait déjà que la firme de Mountain View voulait aider les éditeurs à vendre plus d’abonnements premium aux lecteurs. Et aujourd’hui, celle-ci présente officiellement sa solution.

En substance, l’idée est surtout de faciliter le processus d’abonnement via le compte Google

Normalement, si vous souhaitez vous abonner aux offres premiums des médias, vous devrez remplir un formulaire, vérifier une adresse e-mail, créer un mot de passe et saisir des informations de paiement.

Avec « Subscribe with Google », les choses se font plus simplement, ce qui devrait réduire les taux d’abandon.

« Sélectionnez l’offre de l’éditeur que vous souhaitez acheter, cliquez sur « S’abonner », et vous avez terminé », explique la firme de Mountain View. « Vous serez automatiquement connecté au site et vous pourrez payer de manière sécurisée et privée avec toute carte de crédit que vous avez utilisée avec Google par le passé ».

Pour accéder aux services payants de l’éditeur, il suffit ensuite d’être connecté au compte Google.

Mais la firme ne s’arrête pas là…

Comme le fait de s’abonner à une offre premium signifie que « vous appréciez et faites confiance » à un média, Google va également mettre en avant les sources auxquelles vous vous êtes abonnés dans un module dédié sur son moteur de recherche.

« Lorsque vous recherchez un sujet d’actualité pour lequel votre publication abonnée possède des résultats pertinents, nous les présenterons de manière à ce que vous puissiez les voir et y accéder facilement, sans pour autant perturber le classement des recherches pour le reste de la page », indique la société.

Cette fonctionnalité sera bientôt disponible chez les premiers partenaires de Google, dont Les Échos, Fairfax Media, Le Figaro, the Financial Times, Gatehouse Media, Grupo Globo, The Mainichi, McClatchy, La Nación, The New York Times, NRC Media, Le Parisien, Reforma, la Republica, The Telegraph, USA TODAY NETWORK et The Washington Post. Mais d’autres éditeurs devraient s’ajouter à la liste.

D’ailleurs, si vous avez un site d’info et si vous êtes intéressé par cette fonctionnalité, vous pouvez dès maintenant entrer en contact avec Google sur ce lien.


Un commentaire

  1. google ! les déchets nihiliste qui sucent de la bonne queue chinoise ? faut chercher l’info ? chez les impuissants dégénérés blancs américains ?

    C’est plus facile de balancer les dissidents ?

    Raclure de bidet, toi qui lit, fatalement jeune, achète toi une autre vie, tu es déjà mort à crédit.

    On imagine pas, quand on est nihiliste, c’est à dire mort-vivant, à la vitesse où un matin on voit arriver « Le sang du ciel ».

    Bonne chance les no-life.

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Presse-Citron 2005 - 2018 | A propos | Contact | Site hébergé par Cognix Systems | Informations sur les cookies