Connect with us
Bouygues

Lifestyle

Volta BCN, une moto électrique pour les petits rouleurs

Si vous rêvez de rouler en deux-roues mais que vous appréciez modérément les gros cubes pleins de chevaux et qu’en matière de propulsion électrique le Segway n’est pas trop votre tasse de thé, vous allez bientôt avoir le choix.

Il y a

le

Si vous rêvez de rouler en deux-roues mais que vous appréciez modérément les gros cubes pleins de chevaux et qu’en matière de propulsion électrique le Segway n’est pas trop votre tasse de thé, vous allez bientôt avoir le choix.

Parmi les nombreux projets de motos électriques, la Volta BCN (BCN pour « Barcelona », ville où elle est née) semble tenir le route puisque sa commercialisation est annoncée pour le deuxième trimestre 2012. La Volta BCN est une bécane à moteur électrique qui adopte un look assez sympathique de gros trail allégé, et qui devrait être commercialisée au prix de 7000 euros.

Là où le bât blesse, comme souvent en matière de véhicules électriques, c’est du côté de l’autonomie. Si la puissance semble acceptable pour ce type d’engin, avec 35 chevaux, son autonomie annoncée est à la limite du ridicule : 70 kilomètres. Ce qui signifie que dans la réalité il faudra compter en fait sur à peine 50 kilomètres, car on sait généralement que les chiffres annoncés par les constructeurs sont toujours aussi optimistes, qu’il s’agisse de voitures électriques, de consommation d’essence ou de téléphones mobiles.

Donc, si l’on récapitule, on a une moto qui va vous permettre à peine quelques déplacements urbains, avec une puissance un peu faiblarde, le tout contre un joli chèque de 7000 euros. Si l’on compare au prix de motos équivalentes à moteur à explosion (disons par exemple un un Yamaha XT660X, mais si vous avez un meilleur choix dites-le moi et je compléterai), je crains que la Volta ne fasse pas le poids, sauf auprès de ceux qui ont résolument fait le choix de la moto écolo. Reste à savoir s’ils sont nombreux parmi les motards, qui sont avant tout amateurs de belles mécaniques…

La Volta BCN sera disponible en trois déclinaisons : BCN SPORT, BCN CITY et BCN MY VOLTA.

Le site de VOLTA : http://www.volta-motorbikes.com/

(source)

11 Commentaires

11 Commentaires

  1. ragmaxone

    31 octobre 2011 at 12 h 00 min

    ça peut être intéressant pour aller au boulot, par contre reste à savoir en combien de temps elle se recharge sur du 220 standard.

  2. Pingback: Volta BCN, une moto électrique pour les petits rouleurs | Energies Renouvelables | Scoop.it

  3. Emmanuel

    31 octobre 2011 at 12 h 34 min

    Un autre gros souci pour les motards sur tension… le bruit !… en effet avec un moteur électrique, le silence devient un gros danger quand nos chères pilotes du dimanche sur 4 roues ne regardent pas dans leurs rétros … un bon klaxon devient IN-DIS-PEN-SA-BLE !…

  4. Tayo

    31 octobre 2011 at 16 h 17 min

    Exactement Emmanuel ! Le bruit est plus important qu’il n’y parait..
    C’est valable d’ailleurs aussi pour les voitures et les piétons.
    Une voiture entièrement silencieuse = danger pour les piétons qui pourraient être imprudent.
    Sans compter que les enfants de moins de 12 ans ne voient pas immédiatement si un véhicule est en mouvement

  5. tunitoons

    31 octobre 2011 at 17 h 27 min

    olalala trop belle, trop classe, trop design ! je la veut ! par contre entièrement d’accord pour le bruit.

  6. amapi

    31 octobre 2011 at 19 h 21 min

    heu … faut être extrémiste pour claquer 7k€ dans ce truc.

    1- 35ch. Tout comme l’autonomie, les chiffres constructeurs des véhicules électriques sont toujours sur estimés … je pencherais plus pour 30cv (la ou un XT660X fait en réalité 50cv, bridé a 34ch).
    On a donc un pur veau ….

    2- 70km d’autonomie. Idem que la puissance. Si c’est un test sur circuit plat en solo par UNE pilote de 45kg, ça risque d’être différent de la conduite en ville (montée) par UN pilote de 85kg ….

    3- La ou la consommation et l’agrement de conduite d’un bête XT ne change pas trop en duo, j’aimerais bien voir cet engin dans les même circonstance …

    4- Quid de la durée de vie de la batterie et de son prix (j’ai revendu mon vieux XT600E avec 87000km et mis à part le kit chaine et une pompe a huile … je n’ai rien fait).

    D’ailleurs, si c’est pour de la ville uniquement (qui prendra le risque d’aller faire 40km pour une ballade en campagne avec le risque de pousser pour revenir a la maison) … autant prendre un velo électrique. On ne force pas trop dans les montée, et si la batterie est à plat, on peut quand même rentrer en pédalant (et s’il pleut, on se mouillera pareil .. on économise l’assurance par contre ..).

    Bref, les 4 roues tout électrique, c’est pas top .. mais alors les deux roues … c’est le pompon.

    Inutilisable, cher, et potentiellement poluant (la batterie).

  7. ragmaxone

    31 octobre 2011 at 20 h 42 min

    oh mais c’est quoi cette blague avec le bruit?? le jour où on éradique la pollution sonore des voitures ça sera le pied total!!
    l’argument du danger silencieux c’est vraiment tordu, suffit d’aller passer quelques temps à Berlin pour comprendre : là-bas beaucoup de gens roulent en vélo sur des pistes cyclables situées sur les trottoirs. c’est dangereux!! UNIQUEMENT SI ON NE FAIT PAS ATTENTION!! faut arrêter de penser à l’envers…

  8. Dodutils

    2 novembre 2011 at 12 h 17 min

  9. Voyage-Net

    1 décembre 2011 at 10 h 55 min

    Vu ses performances, le produit n’est clairement pas au point. Mais bon, faut bien commencer par sortir quelque chose pour faire avancer la techno… C’est comme les premiers micro ordinateurs : prix exorbitants, performances ridicules…

  10. Orphee

    21 juin 2012 at 20 h 58 min

    Bonjour

    Deux ou trois petites choses:

    1) d’abord j’ai conçu et fait homologuer une petite moto électrique (voir mon site) mais j’habite au Canada (il semble que ce soit quasiment impossible en France)

    2) la moto électrique c’est GÉNIAL mais il n’y a aucun doute que ce n’est pas la même chose qu’une moto essence: pas de bruit, pas de roue qui se lève au démarrage 😉

    3) contrairement à ce que certains semblent, on a quand même des sensations, à savoir que ça peut accélérer très fort de façon linéaire. En fait l’accélération peut être très largement supérieure à celle d’une voiture standard.

    4) il est EXACT que le fait qu’il n’y a pas de bruit est un facteur supplémentaire de risques, cependant il faut bien comprendre que la personne qui va conduire en tient compte de la même façon qu’un cycliste. Si le gars veut faire du 100k/h en ville c’est sûr que le risque est maximum mais je ne suis pas sûr que le profil du conducteur soit de ce type …….. 😉

    5) il est exact de dire que 70km ça fait « juste ». Une moto électrique n’est pas capable (pour l’instant) de faire des centaines de kilomètres. Certes la dernière moto électrique américaine prétend les 150 km d’autonomie (ce qui reste à voir…) mais ce que j’ai compris c’est qu’en gros on ne peut pas dépasser les 100km à vitesse maxi pour un simple problème de volume disponible pour les batteries. Une moto électrique est donc réservée à des distances courtes.

    6) il est extrêmement amusant et intéressant d’avoir des temps de recharge de l’ordre de 2 heures. En pratique on prend son engin et dès qu’on se stationne on le met en charge: pas une goutte d’essence ! pour une moto on peut même envisager une recharge « gratuite » genre cellules solaires.

    7) LES TEMPS CHANGENT . Alors que les batteries au plomb puis les Nicd/Nimh ne pouvaient pas nous servir bien longtemps pour un véhicule, on a largement changé les caractéristiques et ce n’est pas fini, loin de là, puisque ça semble s’accélérer . Cela veut dire que d’ici trois ou quatre années on devrait voir arriver des batteries encore plus performantes et durables. Pour info, les batteries que j’utilise me permettraient d’atteindre les 150 000 km tout en fonctionnant encore assez correctement (20% de perte d’autonomie).

    8) outre le fait qu’on peut se passer de polluer, il ne faut pas non plus oublier que, contrairement à l’essence, il est difficile de taxer un véhicule de ce type sur sa consommation !

    9) l’absence de bruit génère un plaisir, non seulement aux oreilles des passants mais aussi à celui du conducteur. Ok, y’en a qui préfèrent les engins à pétards aux Rolls Royce …
    Plus sérieusement, l’avantage d’un engin électrique est qu’on a plaisir à « rouler comme on veut », comme un vélo ou comme une moto.

  11. Orphee

    21 juin 2012 at 21 h 03 min

    Pour ceux que ça intéresse, visitez mon blog à :

    motoelectrique.blog4ever.com

    Il s’agit une petite moto sport convertie à l’électrique, régénération au freinage, écran couleur, synthèse vocale, éclairage LEDs haute puissance …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dernières news

Les bons plans

Les tests