Vous pourrez acheter votre billet pour l’espace dès l’an prochain avec Blue Origin

Vous n’avez pas encore réservé vos prochaines vacances ? Alors il est peut-être temps de regarder du côté de Blue Origin. L’entreprise de Jeff Bezos va mettre en vente à partir de 2019 les premiers tickets pour un voyage spatial. Et il ne s’agit pas d’une simple lubie passagère. L’objectif est en effet très clairement de développer le tourisme spatial.

Bientôt du tourisme spatial avec Blue Originent

Un futur loisir réservé aux ultra-riches

L’entreprise spatiale du fondateur d’Amazon devrait bientôt commencer les vols habités avec sa fusée New Shepard. Les 8 essais qui ont déjà eu lieu préparaient à ce moment. Jusque-là, sa capsule a pu monter à 100 km. En revanche, mieux vaudrait ne pas être trop pressé pour la date de vos vacances. En effet, si les billets seront vendus, aucune date n’a été précisée pour le lancement. Un seul mot résonne en boucle du côté de Blue Origin : « bientôt ».

Une autre information cruciale manque pour l’instant à la communication d’Amazon. Le prix de vente de ce ticket dans la fusée. Autant vous le dire, cela devrait coûter plus cher que vos vacances à Marbella ou la Baule. Pour s’en convaincre, il suffit de regarder les précédents. Mark Shuttlework, un des premiers touristes spatiaux avait du dépenser 20 millions pour aller dans la station spatiale internationale. L’agence spatiale russe facture de son côté entre 20 et 35 millions de dollars. Bref, mieux vaut avoir les poches bien remplies.

A moins que vous n’arriviez à faire jouer la concurrence. En effet, Jeff Bezos possède déjà un adversaire sur ce marché et celui-ci a même de l’avance. L’entreprise Virgin Galatics a déjà réalisé deux vols habités. Et surtout, des billets ont déjà été vendus. Selon les informations disponibles, on parle de plus de 700 réservations à 250.000 dollars l’unité. Et tous ont déjà payé un acompte. De quoi faire rêver le patron d’Amazon.


Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.