Xiaomi, le géant des smartphones qui monte, qui monte…

Le dernier rapport Gartner sur les parts de marché des constructeurs de smartphones durant le premier trimestre au niveau mondial permet de déceler plusieurs phénomènes très notables, mais montre surtout que Xiaomi a réussi à doubler sa part de marché en moins d’un an dans le monde.

Xiaomi, une croissance folle

Le point le plus important de l’étude de Gartner concerne sans aucun doute Xiaomi. Le constructeur chinois qui vient de débarquer en France affiche tout simplement des chiffres fous. D’une année à l’autre, ses parts de marché sont passées de 3,4 à 7,4%. Cela représente une hausse de 117,6%.

En face, les autres gros constructeurs font du surplace ou presque. Ainsi Samsung perd 0,3 % en arrivant à 20,5% de parts de marché. Apple de son côté gagne 3%, sans doute porté par l’iPhone X. De quoi atteindre 14,1% de parts de marché.

Huawei entre deux-feux

En 3e position et donc toujours devant Xiaomi pour l’instant, on retrouve Huawei avec 10,5% de parts de marché, en progression de 18%. Une belle croissance donc, mais dans le même temps, la menace de Xiaomi commence à se rapprocher sérieusement. Une position du chasseur chassé qui ne doit pas forcément être très drôle à assumer pour l’heure actuelle. Oppo de son coté a été dépassé par Xiaomi puisque ses parts de marché sont tombées à 7,3% avec une baisse de 25%. Dure chute qui n’est sans doute pas encore terminée.

C’est toujours entre ces cinq-là toutefois que la compétition se joue. Les autres, sous Android, ne représentent aujourd’hui plus que 40% du marché complètement morcelé, contre 44,9% l’an passé. Du côté des parts de marché entre OS mobiles, Android a aussi perdu 0,2% sur la même période. Les bons chiffres des derniers iPhones représentent donc un véritable avantage pour Apple.

La firme de Cupertino profite aussi des faiblesses de Samsung et Oppo. Celles-ci sont causées par des problèmes de calendrier notamment avec deux modèles lancés en fin de trimestre. Il sera donc intéressant de voir la situation à la fin du second trimestre pour se faire une idée plus précise de l’état du marché.

 


Un commentaire

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.