YouTube annonce de nouvelles mesures contre les extrémistes

Google change sa politique contre les contenus extrémistes. Alors qu’auparavant, la décision de supprimer une vidéo était basée sur le contenu, désormais, celle-ci sera également basée sur des listes de terroristes émises par les gouvernements britanniques et américains.

De nouvelles vidéos seront virées de YouTube. Si la plateforme de vidéo de Google supprimait déjà celles contenant des scènes de violence ou des propos haineux, désormais, elle supprimera également les vidéos où apparaissent des personnalités ou des groupes terroristesdéfinis comme tels dans les listes des Etats-Unis et du Royaume-Uni, rapporte Reuters.

Des centaines de vidéos d’Anwar al-Awlaki, connu pour avoir été un recruteur d’al Qaeda, ont été retirées de la plateforme. Les contenus de ces vidéos étaient tolérés par YouTube.

Mais comme Anwar al-Awlaki figure dans la liste des terroristes selon les Etats-Unis, elles ont récemment été supprimées.

Ces mesures ne concernent cependant pas les vidéos des chaines d’informations ainsi que les vidéos éducatives. Et Google n’indique pas depuis quand cette nouvelle politique a été appliquée.

La décision de YouTube de changer la manière dont il combat les extrémistes est un revirement. Précédemment, la plateforme avait indiqué que les vidéos qui ne violent pas clairement son règlement n’étaient pas supprimées, mais étaient seulement accompagnés d’un avertissement interstitiel et ne pourront être monétisées, ni recommandées. Les vidéos « qui contiennent du contenu inflammatoire religieux ou suprématisé » étaient données en exemple.

Mais visiblement, face aux pressions des gouvernements, la firme de Mountain View a finalement cédé. Désormais, les modérateurs vérifieront aussi sur les listes fournies par ceux-ci pour savoir s’il faut retirer des vidéos ou non.

(Source)


Nos dernières vidéos