Connect with us

Vidéo

Sous l’autorité de YouTube, les YouTubeurs se mobilisent contre l’article 13

YouTube se mobilise contre l’entrée en vigueur de l’article 13, élément de la nouvelle directive européenne sur les droits d’auteurs qui pourrait avoir de grave conséquence pour la plateforme de vidéos. Pour se faire, il encourage les YouTubeurs à évoquer le sujet, parfois en jouant sur la peur.

Il y a

le

Article 13 YouTube

Depuis près de deux semaines, YouTube ne cesse de multiplier les actions visant à informer les utilisateurs de son service des conséquences néfastes de l’article 13. Acceptée lors d’un second vote surprise, la nouvelle directive européenne comprend quelques éléments qui font frémir plusieurs entreprises, dont Google et sa plateforme YouTube. Si le premier est surtout inquiété par l’entrée en vigueur de l’article 11, le second frémit plutôt à l’évocation de l’article 13, et cela se voit.

YouTube demande aux créateurs de vidéo de s’adresser à leur communauté pour sauver Internet

Néanmoins, YouTube n’est pas seul lorsqu’il s’agit d’entrer en résistance pour éviter que l’article 13 ne soit appliqué tel qu’il est rédigé actuellement. En effet, la plateforme de vidéo s’est empressée de mettre les créateurs de vidéo au cœur de sa manifestation. Pour se faire, ces derniers sont encouragés à partager des vidéos visant à informer leur communauté du contenu de ce fameux article tout en exploitant largement le #SaveYourInternet. Sur une page Internet dédiée, le service évoque alors les « effets pervers pour tous les internautes » de la version actuelle de l’article 13, mettant également en avant une longue FAQ sur le sujet.

> Lire aussi :  Le YouTubeur qui gagne le plus d’argent est… un enfant de 7 ans

Néanmoins, il semblerait que la plateforme ne soit pas totalement honnête dans sa démarche et sa manière de répondre aux questions fréquentes. Pour comprendre pourquoi, il faut revenir sur le contenu de l’article et ses implications, c’est-à-dire le droit d’auteur. En effet, Le Figaro rapporte les dires d’un YouTubeur selon lequel la plateforme aurait appelé plusieurs créateurs de contenu français pour les alerter de cette nouvelle directive. Si aucune incitation à tourner une vidéo sur le sujet n’a été évoquée, YouTube a fait appel à un exemple indiquant que les créateurs devront supprimer leur vidéo si une canette de Coca-Cola apparaît dans le décor. Néanmoins, cet exemple est faux, en ce que l’article 13 concerne les droits d’auteur et non les droits des marques.

L’autre exemple de la mobilisation de YouTube contre l’article 13 est certainement le fait que le service de vidéos mette en avant le fameux #SaveYourInternet partout sur ses réseaux sociaux. Sur Twitter, la plateforme a remplacé ses habituelles bannières par le hashtag suivi de la citation, — tout aussi intrigante qu’effrayante lorsque l’on ne connaît pas réellement le sujet : « Imaginez que vous ne puissiez plus voir les vidéos que vous aimez ».

> Lire aussi :  Cette mise à jour de YouTube pourrait vous aider à avoir plus d’abonnés

YouTube article 13

Malgré tout, YouTube ne souhaite pas l’annulation de l’article 13, mais sa modification, afin qu’il puisse être appliqué sans créer une telle rupture.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests