Suivez-nous

Vidéo

YouTube : une nouvelle réglementation inquiète les vidéastes

Depuis peu, les YouTubeurs doivent spécifier si leurs vidéos sont destinés ou non aux enfants. De quoi énerver bon nombre d’entre eux.

Il y a

  

le

 
youtube
© Unsplash / Christian Wiedige

« J’ai 5 000 vidéos sur ma chaîne. Si 24 d’entre elles sont considérées comme destinées aux enfants, je leur devrais un million de dollars. » Le célèbre YouTubeur PewDiePie ne masque pas son inquiétude. Dans une vidéo publiée récemment, il s’en prend en effet violemment au nouveau règlement de YouTube qui impose aux vidéastes de spécifier si leurs contenus sont destinés ou non aux enfants.

Ce changement fait suite à un accord signé en septembre dernier entre la Federal Trade Commission (FTC) et la plateforme concernant l’application de la loi américaine sur la protection de la vie privée des enfants (COPPA). Concrètement, il est interdit aux entreprises de collecter des données sur les enfants de moins de 13 ans et YouTube était jusque là accusé de ne pas respecter la législation américaine.

Des craintes sur la monétisation des contenus pour enfants

En conséquence, le site a averti les créateurs : «  Si vous ne définissez pas votre audience avec précision, vous risquez d’être confronté à des problèmes de conformité avec la FTC ou d’autres autorités, et nous pouvons agir sur votre compte YouTube. » En théorie, les sanctions peuvent aller jusqu’à 42 530 dollars infligées par la FTC. Mais cette dernière tient tout de même compte de la solvabilité financière des personnes et des organisations avant de fixer la somme à payer.

De nombreux YouTubeurs sont très remontés face à ce nouveau règlement. Cité par Variety, Doopie s’emporte : « Mes vidéos ne sont pas destinées aux enfants, mais je peux quand même recevoir une amende de 42 000 dollars pour avoir marqué mes vidéos comme destinées à des adultes, car elles ne sont pas assez matures ? J’ai le coeur brisé. YouTube était mon rêve. »

La modification de la monétisation des vidéos à destination des enfants est un autre motif d’inquiétude. Ainsi, à partir de janvier 2020, ces contenus ne pourront plus contenir de publicités ciblées. Cela signifie à terme, pour les créateurs de ce type de contenus, une baisse de revenus. Il ne sera également plus possible d’organiser des chats en direct, or ces événements sont souvent lucratifs pour les Youtubeurs.

Ces préoccupations viennent s’ajouter aux inquiétudes manifestées par les vidéastes récemment. YouTube a en effet annoncé dans ses conditions d’usage qu’elle pourrait supprimer les chaînes des créateurs de contenus jugés non « commercialement viables ».

Youtube
Par : Google LLC
4.4 / 5
90,3 M avis
2 Commentaires

2 Commentaires

  1. akpa bosso jacques

    1 décembre 2019 at 14 h 42 min

    merci seigneur enfin j’ai jouer avec le grand mario percu et moi akpa bosso jacques mes j’aime me fait appeler rayel stone

    • Roger Moquin

      27 décembre 2019 at 18 h 59 min

      @akpa bosso jacques, je comprends rien quand tu parles calisse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les meilleurs forfaits

Les tests