Les développeurs devront le déclarer sur le Play Store si leurs applis contiennent des publicités

Bientôt, les utilisateurs le sauront avant de la télécharger si une application contient une forme de publicité.

Android PIxabay Robot

Google veut que les développeurs soient encore plus transparents sur le Play Store. En juillet 2014, sous la pression de la Commission Européenne, la firme de Mountain View avait décidé de ne plus utiliser le mot « gratuit » pour désigner des applis ou des jeux qui proposent des achats in-app, et qui ne sont donc pas entièrement gratuites.

Et aujourd’hui, on apprend que les applications entièrement gratuites mais qui sont financées par la publicité devront quant à elles déclarer ce statut. Comme le rapporte le site Android Central, Google a commencé à notifier les développeurs qui devront faire ces déclarations avant le 11 janvier 2016.  Au niveau du Play Store, une application financée de la publicité sera marquée avec une étiquette qui indiquera aux utilisateurs que celle-ci contient des pubs.

On note également que ce nouveau règlement concerne les publicités proposées par les réseaux d’annonceurs tiers, les displays, les bannières, mais aussi le native advertising. Et même les applications qui affichent des bannières qui font la promotion d’autres applications du même éditeur sont concernées.

Sinon, Google indique également sur une page support que même si un développeur n’a pas déclaré son application comme étant supportée par des publicités, la firme peut tout de même y coller l’étiquette « Ads » sur la page Play Store de celle-ci, après vérification.

(Source)


Nos dernières vidéos

Un commentaire

  1. Ça commence à être assez relou toutes ces histoires avec la publicité. Entre les bandeaux pour accepter les cookies, Firefox qui bloque les mouchards par défaut, et maintenant ça… On dirait que la publicité est devenu le fléau du XXIème siècle et qu’il doit être éradiqué !

Send this to a friend