Les robots de Google pas encore suffisamment prĂȘts Ă  faire la guerre, selon l’armĂ©e US

Le chien-robot d’assaut de Boston Dynamics ne convainc pas les Marines de l‘US Army, qui abandonnent l’idĂ©e de l’utiliser pour de futures missions


L'armée US se passera des service du chien robot de Boston Dynamics

VoilĂ  une dĂ©convenue de taille pour Google qui espĂ©rait bien que sa collaboration avec l’armĂ©e amĂ©ricaine permettrait Ă  ses robots de gagner une renommĂ©e dans le secteur de la robotique.

Il n’y aura pas encore de Terminator sur les champs de batailles…

Le robot chien conçu par Boston Dynamics, une filiale de Google aura Ă©tĂ© expĂ©rimentĂ© par l’armĂ©e amĂ©ricaine durant 5 ans, avant de finalement dĂ©cidĂ© de le rĂ©former. Le robot de combat LS3 n’aura pas sa place dans les rangs de l’armĂ©e amĂ©ricaine, il n’est pas adaptĂ© Ă  la guerre.

A l’origine, le chien robot conçu par Boston dynamique Ă©tait censĂ© aider les soldats sur le terrain, en transportant des armes, du matĂ©riel mĂ©dical, des explosifs, etc. Toutefois, le LS3 n’a pas remportĂ© le succĂšs auprĂšs des Marines, lors d’exercices sur le terrain. Ils ont jugĂ© ce robot nettement trop bruyant et sa prĂ©tendue aide pourrait se rĂ©vĂ©ler ĂȘtre dangereuse pour les hommes en mission.

L’information est une trĂšs mauvaise nouvelle pour Google qui avait signĂ© une collaboration avec la DARPA (le dĂ©partement de recherche et dĂ©veloppement de l’armĂ©e amĂ©ricaine), afin d’amĂ©liorer ses robots, d’obtenir des financements et de faire des progrĂšs dans le domaine de la robotique. L’utilisation de ses technologies par l’armĂ©e amĂ©ricaine Ă©tait Ă©galement une importante vitrine mondiale pour le gĂ©ant amĂ©ricain et un excellent moyen de montrer le potentiel des robots dans la vie courante, afin d’inciter les industriels Ă  faire le pas d’intĂ©grer ce type de technologie Ă  l’avenir.

Ce n’est donc pas demain que nous verrons un Terminator sur les champs de batailles !

Source

2 commentaires

  1. Pingback: Du 08 au 08 – La revue de presse des rĂ©seaux sociaux | Creasalamandre

Lire les articles précédents :
Egypte PIxabay
Une semaine aprÚs sa suspension en Inde, Free Basics est bloqué en Egypte

Le service de Facebook qui permet aux populations dĂ©favorisĂ©es d’accĂ©der gratuitement Ă  une partie d’internet vient aussi d’ĂȘtre bloquĂ© en...

Fermer