Non, Facebook n’a pas subi une attaque informatique

Ce matin, Facebook est tombé en panne durant près d’une heure. Le numéro un des réseaux sociaux s’explique et réfute l’hypothèse de la cyberattaque.

Facebook pixabay laptop

Ce matin, de nombreuses personnes ont dû penser que le ciel allait leur tomber sur la tête. Si vous vous êtes levé suffisamment tôt, vous avez très probablement remarqué que ni Facebook, ni Instagram de fonctionnaient.

Fort heureusement, la panne n’a duré « que » près d’une heure. Mais pour un service comme Facebook, qui est utilisé par plus d’un milliard de personnes dans, et qui est un important fournisseur d’identité pour les applications tierces, les effets sont très visibles.

Ainsi, en plus de Facebook et d’Instagram, d’autres services comme Tinder et AIM auraient aussi cessé de fonctionner.

Mais où se trouve l’origine de cette panne ? Dans les heures qui ont suivi la panne de Facebook, on a cru que le numéro un des réseaux sociaux et quelques autres services ont fait l’objet d’une attaque par déni de service, par le groupe Lizard Squad (connu pour ses récentes attaques contre PlayStation et Xbox), à cause de ces tweets.

 

En vérité, comme l’affirme Facebook, la panne est survenue après qu’ils aient introduit un changement qui a affecté leur système de configuration. Le numéro un des réseaux sociaux a également précisé qu’il ne s’agissait pas d’une attaque.

En plus des éventuels coûts pour Facebook et pour certains de ses utilisateurs, cette panne remet aussi en question la domination du web par celui-ci (et Google), car de plus en plus de services en dépendent. Et quand il tombe, les autres peuvent aussi en souffrir. C’est visiblement ce qui est arrivé à Tinder.

(Source)


Send this to friend

Lire les articles précédents :
nycdff04
New York va accueillir le 1er Festival du film tourné avec des drones !

Dronestagram est partenaire officiel du premier festival consacré aux films tournés avec des drones : The New York City Drone...

Fermer