10 raisons de détester Twitter

Je sens parfois chez certains internautes une lassitude devant le déferlement grandissant d’articles au sujet de Twitter, que ce soit ici ou ailleurs. Et vous savez quoi ? Je peux comprendre. Et même, compatir, presque, si je me mettais à leur place. Mais on ne peut aller contre le sens de l’histware en marche, tout

Je sens parfois chez certains internautes une lassitude devant le déferlement grandissant d’articles au sujet de Twitter, que ce soit ici ou ailleurs.

Et vous savez quoi ? Je peux comprendre. Et même, compatir, presque, si je me mettais à leur place.

Mais on ne peut aller contre le sens de l’histware en marche, tout ça, donc j’ai une mauvaise nouvelle : ça risque de continuer encore un petit peu.

Cela étant, écoutons aussi les arguments des anti-Twitter, dont certains nous mettent au défi avec quelque insistance de démontrer une fois de plus notre objectivité légendaire en pointant les points négatifs de Twitter. Car oui, des points négatifs il y en a aussi, en cherchant bien.

Je relève donc le défi (éloignez les enfants) : voici 10 bonnes raisons de détester Twitter.

1. Twitter est chronophage.

Ne croyez pas ceux qui vous disent que ça ne prend pas de temps. Twitter PREND du temps, et peut, selon comment vous l’utilisez, sévèrement niquer votre productivité. Par exemple maintenant que c’est presque l’été si vous twittez à la plage vous aurez moins de temps pour vous baigner (ou draguer).

2. Twitter est compliqué.

Comme toutes les choses très simples. Twitter est tellement simple que personne ne comprend comment ça fonctionne. Pendant les 3 premières minutes. C’est donc effectivement compliqué.

3. Twitter est un truc de no-life.

Exact. Depuis que je tweete je n’ai plus de vie. Juste quelques followers prêts à se rendre service les uns les autres, et même pire, à se rencontrer en vrai pour passer de bons moments ensemble quand nous sommes en transit dans une ville étrangère. No-life, quoi.

4. Twitter est trop souvent inaccessible, plante sans arrêt.

Soyons logique : si on déteste Twitter, ce qui je le rappelle est l’objet de ce billet, ce défaut devrait nous laisser de marbre, normalement. Ou au pire nous réjouir. Argument à revoir, donc.

5. Il n’y a que des sales blogueurs qui se la pètent sur Twitter.

Là je ne peux pas dire le contraire : j’y suis, et je me la pète occasionnellement. Mais il n’y a pas que des blogueurs maintenant, il y a aussi des journalistes, et pire, des politiques. Voir raison suivante.

6. Même Frédéric Lefèbvre est sur Twitter.

Mais grave. Faudra s’y faire. Le snipper est partout (même dans mes followers, si c’est le vrai), et vient d’inventer un nouveau concept : le micro-snipping.

7. Sur Twitter il y a trop de bruit pour peu de signal.

Pas faux : sur Twitter personne ne vous entend crier, sauf vos followers. A vous de gueuler le plus fort.

8. Twitter est envahi par les people.

Ouais, c’est vrai que c’est énervant. D’abord parce-que ça attire plein de groupies qui polluent la timeline, mais surtout parce-que ces cons de people récupèrent en une heure autant de followers que toi tu as mis 2 ans à obtenir laborieusement un par un à la sueur de ton front. Tout ça pour débiter des fadaises tapées par un sous-fifre. D’où le nouvel adage que je viens d’inventer : pour être célèbre avec Twitter, il vaut mieux d’abord être célèbre et ensuite s’inscrire sur Twitter, que l’inverse. Cela dit, je n’ai pas encore vu trace de Francis Lalanne. Profitons.

9. Sur Twitter les gens racontent des trucs inintéressants sur leur vie privée.

Exact ! Même Barack Obama ! Et même ces idiots qui font du ski nautique en Airbus entre deux ferries au large de Manhattan. Tout ça pour dire « j’y étais ».

10. En résumé, Twitter ça ne sert à rien.

En effet. Juste un gadget pour les gens désœuvrés et vaniteux. Les gens qui bossent ne sont pas sur Twitter, eux : ils bossent. D’ailleurs moi aussi je retourne bosser.

Le pire c’est que je suis sûr que vous allez trouver plein d’autres défauts auxquels je n’aurai même pas pensé…


Nos dernières vidéos

91 commentaires

  1. 11. Twitter devient un réseau familial, maintenant ma mère, ma femme, ma soeur savent ce que je fais fais de mes journées…

  2. « Je sens parfois chez certains internautes une lassitude devant le déferlement grandissant d’articles au sujet de Twitter, que ce soit ici ou ailleurs. »

    Idem pour l’Iphone et ses diverses applications.

  3. Eric

    @Jimluiz
    Bon je vais faire un article « 10 raisons de détester l’iPhone » alors 🙂

  4. C’est drôle je ne reconnaît pas le ton d’Eric dans ce billet, j’ai cherché partout la mention « auteur invité » mais non… bizarre. 😉

  5. Pas mal l argumentaire 🙂

    Malgré les petits défauts cité et la dérision avec laquelle tu y répond, twitter est bel et bien en train de remporter le trophé des médias sociaux. Sa simplicité, sa souplesse, sa réactivité en font le lucky lucke du web.

  6. Bonjour,

    On y apprend aussi des choses avec @1Jour1Mot @LaMinuteScience @LeSaviezVous @Vocabulax @1Jour par exemple (oui, je fais un peu de pub). Mais certaines des personnes qui critiquent Twitter ne vont pas plus loin que leurs revues people totalement inintéressantes… comme leur vie peut être (je suis polémique là, je sais).

    Le tout est de savoir s’organiser et ne pas passer sa vie sur Twitter ou autres réseaux sociaux. C’est une question d’équilibre.

    Cdt

  7. Twitter c’est glauque. Pour y trainer un peu et dans le même milieu que toi, c’est vraiment du « m’as tu vu ». Si tu n’es pas populaire, tu es simplement ignoré. Tu n’existe même pas. En fait, j’ai l’impression d’être dans une cours de recréation où je suis en petite classe et j’écoute parler les grands, si j’en cale une, je suis tout simplement ignoré. Pourquoi ? J’imagine parce que je ne suis pas un grand. Je ne dois pas être « populaire ».

  8. C’est un peu comme la TV, tout le monde déteste les programmes qui passent à la TV et râle devant sa TV !!!
    Tu aurais pu intituler ton article « 10 bonnes raisons de râler devant Twitter … quand on est français »
    Moi aussi je n’aime pas Twitter, je ne lis pas les articles sur Twitter, je ne réagis pas sur les blogs qui parlent de Twitter et je n’ai pas de Twitter. Après tu peux enchainer avec FaceBook …

  9. Très bon ! Je milite personnellement auprès de mes amis pour l’utilisateur de Twitter (notamment en tant qu’outil de veille), mais je me suis vite aperçu que tous n’adhéraient / ne comprenaient pas. Je pense que ce qu’il est vraiment difficile d’appréhender, c’est qu’il y a une sorte de Twittiquette, un comportement spécifique à Twitter : participer mais pas trop, être sympa sans être lourd, faire sa promo mais à dose calculée, et surtout, nourrir le monstre de contenus nouveaux, intéressants, marrants, et retwitter ce qui nous a plu.

    Si je devais donc garder une seule chose de la liste, ce serait chronophage, car tout ça demande un minimum d’investissement.

  10. Twitter, c’est plein de conversations qui s’entremêlent avec toutes celles et ceux que l’on a choisi de suivre. C’est une flot continu de discussions 24/7 et il faut se faire une raison : on ne peut pas être de toutes les conversations à la fois (comme dans la vraie vie). L’avantage, c’est de garder un lien, une opportunité de rebondir et reprendre contact, partager une opinion. On n’a pas toujours le temps de lire les longs billets de blogs, c’est une alternative au RSS avec une préselection humaine des sujets.
    Il faut sélectionner celles et ceux que l’on suit.

    Ceci-dit, il faut aussi regarder les mauvais côtés pour réfléchir à optimiser les bons.

  11. « Sur Twitter les gens racontent des trucs inintéressants sur leur vie privée. »

    Alors là, je ne suis pas du tout d’accord. Moi, par exemple, je suis follower de Pressecitron et de Loïc Le Meur et je peux vous dire que je ne m’emmerde pas une seconde. Entre les réflexions philosophiques footballistiques du premier et les compte-rendus de dîners Elyséens du second, il ne se passe pas une journée sans un sourire. Pressecitron and Loïc Le Meur ? They changed my life (as dear Loïc said always in english in the text).

    Hervé – Harvey Macacoco team 😉

  12. Moi je dis des trucs interessants sur mon twitter 🙂

    Si vous voulez me suivre : @creads

    🙂

  13. Twitter est chronophage ! En effet, je suis tout nouveau sur Twitter et depuis une semaine mon TweetDeck est ouvert en permancence. 🙁
    Toujours à la recherche de l’info, du buzz qui « tue »
    Se faire RT quel pied !:)

    Ps: Twitter rend bien des services quand même. Tu dois pouvoir te servir de ta freeplayer now. Je t’ai envoé un tuto dessus.

    Ouep à utiliser avec modération, sous peine de ne plus rien faire d’autre.

    Rejoignez moi cela flattera mon ego. MDR 🙂

    @franc83

  14. Tout ça c’est des foutaises : qui peut vraiment dire qu’il a rencontrer quelqu’un IRL et que ça ne serait pas arrivé sans twitter ? (point 3) et qui a déjà twitté « je check mes mails et au lit » (point 9) ?
    Franchement personne ? si ? non ce n’est pas possible ..

  15. Après nous avoir bassiné avec Facebook, les médias découvrent Twitter, et vont donc nous bassiner avec Twitter. Et dans quelques semaines, on aura droit à des sujets tv sur les dérapages de Twitter ou le danger de Twitter, etc. Un peu comme les dérives de Facebook dans Envoyé spécial.
    Et puis après viendra une nouvelle lubie, et Twitter sera oublié.

  16. Je suis bien d’accord, et c’est pour ça que j’ai quitté twitter en début de semaine, après 3 semaines de congés, bien loin du net.

    J’ai l’intention de faire un billet analysant les 100 derniers twitt que j’ai reçut afin de voir ce qui en ressort (combien de twitt intéressant, etc…).

    Il y a peu, c’était SL, après facebook, maintenant twitter, et demain ?

    De toutes façons, ça ne changera pas notre vie, et d’ici 30 ans, avec un peu de chance, plus personne ne pourra lire ce qu’on avait écrit, car la technologie actuelle aura disparue. (qui a encore un gramophone chez lui pour lire des 78T ?).

  17. Je copie/colle ce que j’écrivais hier à un ami sur ce sujet :

    Je suis toujours assez partagé concernant twitter.

    D’un coté, c’est assez sympa, tu découvres des tas de sites intéressants (encore que, beaucoup sont plutôt du genre « marrants » que tu envoies à tous tes potes, mais sur lesquelles tu ne retournes pas forcément), tu es au courant très vite du moindre buzz ou de la moindre info techno, et donc c’est assez grisant d’avoir l’impression de faire partie de « ceux qui savent », à la pointe de l’info.

    D’un autre coté, à quoi ça sert ? Nous ne sommes pas journalistes informatiques, on peut se permettre d’attendre un jour ou deux pour savoir que windows 7 est dispo au téléchargement ou que Free va ouvrir ses freebox comme hotspot.
    Même en sélectionnant peu de gens à suivre, avec des trafics « raisonnables », on est vite dépassés par le nombre de tweets et le nombre de liens à essayer, c’est assez addictif et au final on risque de ne faire que ça de ses journées.

    Je n’ai même pas évoqué le coté perso (« je mange une glace au parc »), c’est rigolo, mais ça n’a pas vraiment d’intérêt, et là encore, tu en arrives à te dire toutes les 5 minutes « et si je faisais une photo de ça pour la twitter ? »

    @ellis75

  18. @Antwan
    Ton raisonnement ne vaut pas seulement pour le web … On en croise tous les jours partout 😉

    Je me suis inscrit mais n’utilise toujours pas twitter après les milliers de billet lus sur le sujet. Je mets ça dans le même sac que Facebook, copains d’avant, etc.
    … des sites qui publie votre vie plus vite que vous l’imaginez.
    Suis-je à côté de la plaque ?

    Etre anonyme et le rester, c’est bien aussi, non ?

  19. Assez d’accord avec certains arguments 🙂
    J’ai encore du mal à trouver plus de bons cotés que d’avantage. Le coté chronophage et le ratio signal/bruit très faible sont les 2 plus gros points noirs.

  20. Je partage entièrement ces points et surtout le point 10. Je n’ai toujours pas trouvé d’intérêt à twitter et malheureusement, lorsque j’en parle autour de moi, notamment à mon travail, on me regarde avec de gros yeux comme si je ne savais pas ce que je loupais 🙂

    Et pourtant, Twitter ne me sert qu’à diffuser les posts de mon blog pour ceux qui préfèrent passer par cet outil… Mais encore une fois, j’ai l’impression de me trouver face à un outil inutile autour duquel on fait beaucoup de bruit pour rien.

  21. Il y a aussi un default avec twitter, c’est que les twit de eric + son rss fond doublon…
    a moins que ce soit un default d’Éric 😉

  22. Moi il me tarde surtout de voir la réaction de M. et Mme Trochu face à Twitter. Il faudra déjà une version Française pour conquérir plus de personnes (Une date de prévue ?) mais à mon avis c’est pas pour tout de suite… Profitons d’un Twitter axé Geeks pour le moment car d’ici quelques temps on devrait voir apparaître des skybloggeurs et tout le reste…

    Twitter pourra se placer en concurrent direct de FB pour les gens qui veulent quelque chose de simple pour garder contact avec amis et famille..

    A suivre… en tout cas article sympa:)

  23. Dominique+Lesaux on

    J’ai utilisé Twitter pour suivre la dernière mission de la navette, un des astronautes twittait depuis l’espace.
    Mis à part ses interventsions, depuis 3 semaines, je n’ai toujours pas compris en quoi ça pouvait m’apporter quelque chose, il ne manquerait plus que je raconte ma vie heure par heure ou que je demande à mes amis de faire la même chose.
    Je ne sais pas comment contacter qq en privé, tout semble assez ‘fermé’ et je n’ai pas envie de googlé une heure pour ‘apprendre’ un système qui, somme toute, ne m’offre rien. Au contraire de MySpace qui me fait découvrir la musique de groupes inconnus, YouTube idem pour les films, les docus etc. Honnêtement, étant sur le web depuis 1994, je devrais m’enthousiasmer, mais non, twitter, j’accroche pas. Et la navette a terminé sa mission, therefore, me too…

  24. Chronophage, c’est certain !

    Ca me fait penser que depuis 2 grand prix, je me connecte sur le site officiel, histoire d’avoir toutes les infos en temps réel, de la météo, de tous les temps de tout le monde, au tour et par secteur, etc…

    Je met ça sur mon netbook, et normalement ça me permet de pas trop voir passer les pubs… sauf que depuis 2 GP, je ne regarde en fait plus que mon netbook, et je zappe littérallement les images 😛

  25. Le problème majeur de Twitter pour moi c’est que c’est fouillis ! on dirait le bordel sur mon bureau !

    Quand on sait que 80 % des inscrits à Twitter ne twittent plus au bout de quelques mois, je pense que si Twitter veut survivre dans un futur lointain, il devra ergonomiquement évoluer !

    Twitter c’est un truc un peu batard entre du blogging et du messenger. Et on ne sait pas trop vers quoi aller.

    Je n’ai pas encore non plus trouvé d’intérêt majeur à Twitter

  26. merci eric je complexais vis à vis de twitter ou je n arrive pas à comprendre et je me suis poser ces 10 questions … donc je suis normal … mais là ça me vexe ça fait 53 ans que je m estime anormal et que j en tire une certaine fierté 😉

  27. @EricBoisseau
    « Après tu peux enchainer avec FaceBook … »

    Le truc c’est qu’avec Facebook, les critiques risquent d’être sincères et fondées. Le fait d’être le réseau social le plus utilisée en France c’est bien, mais tout un tas de choses découlent de cette position et le rendent par là de plus en plus repoussant..

  28. Une chose est certaine, c’est que si on « follow » beaucoup de monde, on y passe la journée vu le nombre de twitts qui arrivent.

    C’est finalement comme facebook, j’imagine mal les gens qui ont 300 personnes dans leurs contacts suivre les actus de chacun.

    Il faudrait pouvoir donner un degré d’importance aux twitts pour pouvoir filtrer plus facilement.
    Parce que les messages : « je mange une pomme » ne change pas forcément la face du monde pour tous.

  29. Amusant ce billet negativo-positif 😀 En fait, le plus gros défaut de Twitter, c’est le parasitage… un peu comme les skyblogs en leur temps: 95% ne servent a rien.

  30. T’en as oublié un:
    Le language « texto » qui gagne du terrain. Vu la limitation du nombre de caractères, même les plus assidus sont parfois dans l’obligation de « gratter du caractère » (copyright to me).

    jsui dsl mé c com ca, c la trisT real mec.

  31. Bonjour,

    Pour ceux qui veulent « organiser » les tweets, il existe des outils tels que http://www.twitIQ.com qui permet :

    – de suivre des conversations sous forme arborescence
    – de suivre des « channels » à paramétrer; exemple « 1Jour1Mot » permettra de voir tous les tweets qui contiennent ces caractères
    – de gérer les directs messages (d @nomdufollow) dans un onglet particulier
    – de voir les questions,
    – de voir les RT
    – …

    En s’organisant il est possible de suivre des thèmes de tweets et ne lire que ce qui est estimé comme intéressant.

    Twitter m’a permis de découvrir des personnes qui partagent certains de mes centres d’intérêt, des personnes qui ont du talent dans leur domaine d’activité.

    Mais il est clair, qu’il y a du bon comme du mauvais et qu’il ne faut pas hésiter à faire le ménage dans ses followings et followers.

    Le but, selon moi, n’est pas d’avoir le plus de follow (et jouer à celui qui aura la plus grosse) mais de trouver les personnes avec lesquelles il est possible de partager des sujets communs.

    Je reconnais qu’il m’arrive aussi de « tomber » dans la simplicité et les travers de Twitter et de raconter des choses peu intéressantes.

    Ceci n’engage que moi.

    Cdt

  32. Eric

    @Tom :
    « Parce que les messages : “je mange une pomme” ne change pas forcément la face du monde pour tous. »
    Pour les pommiers, si 🙂

  33. hé ben je savais pas que le sens de l’Histoire c’était de pouvoir informer le monde entier à chaque fois qu’on fait un pet dans son slip…

  34. pour tenter un commentaire plus construit je dirais que malheureusement il n’est pas très bon de faciliter la diffusion sur le web, alors je sais on va me traiter de facho toussa mais je m’explique pour ceux qui ne sont pas Déjà en train de m’insulter dans leur réponse.

    Du temps pas si lointain où les blogs n’existaient pas, et Twitter/Facebook/MySpace encore moins vous ne pensez pas qu’il y avait beaucoup moins de « déchets » sur la web

    ? Par déchets j’entends les skyblog SMS-Stîle , les blogs 36-15 My Life et autres conneries du genre ? à l’époque pour diffuser sur le net ça demandait un certain effort, un certain investissement en temps et en argent, résultat tous les marioles qui n’ont rien à dire s’abstenaient puisque il fallait faire un effort, maintenant que c’est devenu simple comme bonjour tout le monde veut crier haut et fort qu’il n’a rien à dire et avoir le plus possible de contacts/ »amis » sur son réseau social. Dans quel But ? dans quelle utilité ? mystère…

  35. Bravo,

    Bel exercice de style. Même un lecteur attentif ne peut affirmer avec certitude si tu es favorable (ou pas) à Twitter. La levée de bouclier d’un camp ou d’un autre est donc impossible. C’est super bien vu et donc bien écrit.

    J’écris pas souvent en commentaires mais là vraiment, chapeau l’artiste !

    Bonne continuation 🙂

  36. Pingback: Le gPlog, le blog du gP

  37. Il manque effectivement un point important cest tout les blogueur qui twitte leur flux rss ce qui est tres chiant (je te rassure eric tu nest pas le seul)

  38. Bien d’accord avec la 10. Il y en a beaucoup qui n’en voit pas l’intérêt (comme moi). Je sais pas si ça peut aller jusqu’à détester mais bon, sait-on jamais 😀

    Autant être sur Facebook (aller hop un petit coup de pub :P).

    Note : j’accroche pas non plus Facebook, même si c’est bien utile des fois.

    Re-Note : MSN, y a que ça de vrai 😛

  39. Euh… au risque de paraître décalé avec la réalité, j’avouerais que je ne suis jamais allé sur Twitter.

    Pour tout dire, je ne m’y suis pas encore intéressé faute de temps tout d’abord, mais aussi suite à l’expérimentation de Facebook : il y a quelques mois, j’ai cédé à la tentation d’y créer un compte, face à tant de tapage sur ce « phénomène ». Pendant plusieurs semaines, je me suis « forcé » à m’y connecter régulièrement pour y retrouver virtuellement famille et amis. Et puis au final j’ai fait le constat que j’y « perdais » mon temps, à refuser les sollicitations d’appli à la con (boule de neige et autres) et à tenter de décrypter le langage SMS qui y est fréquemment employé. Alors j’ai suspendu mon compte, au risque de « manquer à mes amis », comme ils disent sur la page de confirmation…

    Partant de ce constat, je me suis dit que l’expérience Twitter risquait de suivre le même chemin. Je l’ai donc tout bonnement éludée jusque-là.

    Mais bon, comme on dit : y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis !

    @Ellis75 : coucou Bruno ! 😉

  40. @damien: twitter et Facebook n’ont pas grand chose à voir. Personnellement je n’ai rien contre Facebook mais d’un point de vu perso je trouve ça plutot futile, twitter est beaucoup plus riche sur le fond.
    Il y a une émulation sous twitter, c’est une bête « intelligente ». Ca peut paraître difficile à croire, mais c’est très sérieux en fait.
    Et ça n’empêche pas qu’on s’y amuse aussi bien sur… 🙂

  41. @jcfrog: merci de l’info, j’irai tester quand j’aurai un peu de temps… autant dire que c’est pas pour tout de suite ! 😉

    @Grégoire: pour l’instant, ça ne me dérange pas qu’il soit simplement suspendu mais merci quand même pour le lien. Ça pourra peut-être me servir un jour ou l’autre et puis ça peut aussi intéresser d’autres visiteurs.

  42. La question que je poserai surtout Eric : mais quelles sont les différences entre Fuzz et Twitter ?
    En tout cas pour moi y’a pas photo, je me perdrais pas mon temps sur Twitter, Fuzz a un tri « naturel » qui me permet de gagner beaucoup de temps dans la sélection de mes infos !

  43. Pingback: W3 SPHAX » Blog Archive » TwitterBackground : des fonds d’écran pour ton gros Twitter !

  44. Twitter c’est pas si mal que ça faut arrêter!

    Libre à vous de suivre (ou pas) une personne! Si elle raconte sa vie et ne vous apporte rien d’autres que des potins et bien hop, supprimé!

    Enfin je veux dire, faut arrêter de jouer les personnes passives victime d’une application. Twitter, c’est un outils de communication … Rien de + et comme dans ta vie personnelle, tu choisis les gens avec qui tu veux communiquer… Enfin n’oubliez pas votre cible! Et comme dans la vie, il y a des gens qui n’ont rien compris et qui raconte toujours que des banalités!

    Et pour tout vous dire, ayant suivi une formation sur les réseaux sociaux, il est clair qu’on ne peut pas suivre plus de 50 personnes que ce soit sur facebook ou sur twitter! Donc après, à vous de choisir!

    « Sur twitter il n’y a que des no-life » non je ne pense pas! Je travaille tous les jours, je poste des articles sur mon blog le plus régulièrement possible, je suis sur twitter quasiment toute la journée et à côté de ça je travaille très dur! tout est une question d’organisation!

    Twitter n’est pas plus compliqué que Facebook et pourtant tout le monde est sur facebook mtnt! Il y a certes un temps d’adaptation qui est plus ou moins long en fonction de l’application et en fonction de la personne! mais là encore, ce n’est pas uniquement sur twitter!

    Pour conclure, je ne dirai pas que twitter ne sert à rien… car j’apprends énormément de chose grâce à vos twitt’! Alors surtout, continuez à twitter! 😉

  45. Bravo Eric pour cet article, on voit que tu t’es laché et que tu manie parfaitement l’ironie. TWitter c’est la grande classe, bien plus intéressant que Facebook, il y a aussi identi.ca à tester …

  46. Pingback: Les 23 erreurs classiques des apprentis blogueurs…

  47. SVM du mois de juin propose un dossier de 3 pages sur Twitter, avec en particulier des tests des logiciels disponibles pour optimiser le tweet… à bon entendeur!

    Pour ma part, je me suis inscrite sur Twitter (Brigitte_Ba) pour le principe, parce qu’en temps que communicante, je ne pouvais pas passer à côté de ce média, qui prend une proportion phénoménale. Mais je dois avouer que j’ai toujours du mal avec ce principe de micro-blogging… premièrement parce que je deviens schizophrénique entre le web et la vie réelle. J’ai l’impression de jongler entre plusieurs identités: la maman qui emmène ses enfants à l’école chaque matin, la blogueuse qui parle chaque jour du film qu’elle a vu la veille et qui partage ses photos (www.tequilas-secrets.com), la rédactrice qui bosse au sein de sa micro-entreprise (www.bewritten.com), la femme…

    Deuxièmement, où s’arrête une personnalité, et où commence l’autre? Tequila sévit sur le blog, Brigitte travaille pour bewritten.com… Mais qui est sur Twitter? Les articles sponsorisés sur le blog de Tequila sont-ils une preuve que Brigitte peut écrire sur n’importe quel thème imposé, et pas seulement sur ce qui lui chante? Est-ce que Tequila peut nuire à Brigitte? Pour ma part, j’ai le sentiment que non, et c’est pour cela que mon blog figure depuis toujours sur mon profil Linked.in… Rédiger, c’est une passion avant d’être un métier, et sans cet amour de l’écriture, on ne peut pas être un bon professionel. Mais et si je me trompais?
    Au-delà de cela, 30% de mes « followers » ne sont apparemment que peu intéressés par ce que j’ai à dire. Soit ils ont un truc à me vendre, soit… ils ont un truc à me vendre.
    Rejoignez-moi, ça flattera mon égo 🙂 sans me rendre célébre, je ne le suis pas dans la vraie vie!

  48. je déteste tellement Twitter que je vais twitter ton info……;) @semageek, et comme tu dis twitter c’est vraiment pour les « no-life », et je pense que ça c’est un point positif, ça évite d’informer les autres…qui ne pourrait pas forcement comprendre le fonds. Quand je parle de twitter, on me dit : « et oui, tu twit quand tu vas au toilettes, ou quand tu fais tes courses à Carouf, ça c’est de l’info !  » et pourtant c’est les mêmes personnes qui utilisent à tout bout de champs Msn pour te dire « lol, coucou, tu fais koi, lol, mdr, ptdr ». Perso je suis accro à Twitter, et ça évite à ce genre de personne de me casser les C…., car Twitter est bien trop compliqué pour eux… Vive Twitter, et continuez à le deteste, c’est bien…

  49. @semageek : tu vois c’est quand je vois des commentaires comme le tien qui est assez étriqué je trouve que je me dis : cool je suis accro à rien, je test et je regarde si ça m’intéresse mais je n’ai pas de réaction comme la tienne, on ne peut plus fermée

    je suis bien content de ne pas être un geek au mauvais sens du terme !

  50. Effectivement Tweeter comme tous les réseaux sociaux est chronophage et cela au détriment de notre propre vie.
    Je suis sur tweeter depuis 2 mois afin de tester car je ne comprenais pas vraiment l’intérêt et d’ailleurs je ne vois toujours pas vraiment l’intérêt lol.
    En même temps, je ne sais pas quoi et quand tweeter. Je me contente de lire quelques tweets de webdesigners ou de realisateurs que j’affectionne mais j’ai la très nette impression qu’ils n’ont pas, eux aussi, grand chose à dire.
    Je reste donc très septique sur son utilité pour un particulier qui a une vie plutôt simple.
    Je pense que l’intérêt est surtout pour les gens qui ont des choses à faire découvrir, un business à développer, mais de là à faire le buzz dans cette jungle, il y a une grosse marge.
    Je dirais que tweeter, c’est beaucoup de bruit pour pas grand chose. Mais ce n’est que mon avis.

  51. J’imagine que comme tous les outils dans ce monde, Twitter devient ce que l’on veut qu’il soit.
    Pour ma part, j’aime bien. C’est très pratique pour suivre un thème ou un site que l’on apprécie.
    Je me suis également bien amusé la nuit lors des débats Hadopi à commenter en direct sur Twitter avec des inconnus qui n’en pensaient pas moins.
    Comme toujours finalement, les esprits mortifères donneront une dimension pathétique à Twitter, et les esprits éclairés quelque chose de pas mal.

  52. Bonjour,

    Moi je débarque sur twitter et j’ai ouvert un compte pour suivres quelques célébrités. A ma grande surprise j’ai des followers sur ce compte sur lequel je ne twitte jamais (1 message c’est pour dire!). Question idiote : pourquoi les gens suivent ce compte donc ???

  53. Pingback: Flavien Ganter » Revue de presse # 14

  54. Pingback: Faites vous ces 24 erreurs avec votre Blog ? « Dbabria's Blog

  55. Pingback: 10 Bonnes Raisons… » 10 bonnes raisons d’utiliser TWITTER

  56. Pingback: 10 raisons de ne pas s’inscrire sur Twitter | Unko.fr

  57. Moi je trouve que cet article n’a rien de transcendant et puis honnêtement si on déteste twitter on le déteste c’est tout on a pas besoin d’avoir les raisons probables listées!

  58. Pingback: Ouvrir un compte sur Twitter même si j’ignore encore pourquoi et si j’ai autre chose à faire :

  59. LE PIREEEEE DANS TOUS CA, C’esT QUE VOUS ALLEZ TOUSSSS Y RETOURNé sur TWITTER LOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOL

    Le seul moyen est de mettre le IPHONE ET LE MAC au placard et resortir le nokia 3210 et le vieu Pc avec lequel il faut attendre 18 min pour qu’il s’allume…

    hihihihihihihhi …

    pour info mon twitter :@ISLAM2PAIX <==== tres enrichissant suiver moi les amis…

  60. Le plus marrant c’est ceux qui affirment: « Ouais, je sais bien que ces réseaux sociaux étalent la vie privée des gens, mais on est pas obligé d’en dire trop! ». Mais ils n’ont pas un seul instant l’idée de ne pas s’inscrire, ils préfèrent suivre les autres comme des moutons… Hé ben ! Celui qui pense librement devient vraiment un oiseau rare! Mais c’est mieux. coome ça ! Moi perso je ne veux ni encourager ces réseaux ni les critiquer toute la journée (je n’ai pas que ça à faire), je veux seulement laisser cette daube à ceux qui aiment devenir esclaves, tant pis (ou tant mieux) pour eux. Ils pleurereont après que toute la planète connaîtra leurs moindres pets.

  61. le seul intérêt que j’ai trouvé à Twitter c’est de publier les articles de mon site donc il m’a fallu qu’un minimum de compréhension pour l’utiliser et c’est tout,j’ai essayé de m’abonner à d’autres comptes mais enfin compte je préfère aller directement sur leurs sites que de passer par twitter puis leurs sites .
    Tout le monde n’a pas de Iphone ou autres smartphone,pour ma part cela fait des mois que mon portable est éteint,aucune utilité et j’ai un vieux modèle.

  62. Pingback: Essai no 1: Je tweete, tu lis, il retweete « annabellenadeau

Répondre