10 raisons de préférer les post-it papier aux services de bloc-notes en ligne

Si vous avez des tas de choses à faire et à penser en même temps, vous n’échappez pas à un minimum d’organisation, ne serait-ce que pour éviter d’oublier les plus importantes.
Chacun sa méthode.
J’utilise pour ma part quatre moyens pour noter à la volée mes idées et lister les tâches à faire :

Si vous avez des tas de choses à faire et à penser en même temps, vous n’échappez pas à un minimum d’organisation, ne serait-ce que pour éviter d’oublier les plus importantes.
Chacun sa méthode.
J’utilise pour ma part quatre moyens pour noter à la volée mes idées et lister les tâches à faire :

  • l’application SmartphoneNotes sur mon mobile (j’en reparlerai prochainement dans une note que je prépare), synchronisable automatiquement avec mon PC
  • la fonction Tâches d’Outlook, toujours sur mon smartphone, mais bien plus épisodiquement, synchronisable également avec Outlook sur PC
  • le service en ligne Ta-da-list, pour les tâches collaboratives où plus simplement pour y avoir accès de n’importe où
  • et enfin mon bon vieux bloc-notes papier, dont je n’arriverai probablement jamais à me passer complètement

Justement, puisque nous parlons de papier, le blog Web Worker Daily a listé 11 raisons pour lesquelles les applications de bloc-notes électroniques ne remplaceront jamais un bon vieux post-it, et il y a des vrais morceaux de bon sens à méditer dans cette liste, que j’ai très librement traduite et adaptée pour vous :

1. Ecrire avec un vieux Bic sur un cahier, c’est bon. Et il est plus satisfaisant de rayer une tâche accomplie sur du papier que cocher une cas sur votre PDA ou sur un service en ligne. Mouais.

2. Rien ne bat la mobilité et l’accessibilité d’une note papier. Notamment si vous n’avez pas accès au web, voire à l’électricité. Pas faux.

3. Pas besoin de vous tracasser à essayer de synchroniser avec de multiples appareils. Vous gardez votre bloc-notes avec vous et vous le mettez au propre une bonne fois pour toutes en rentrant au bercail.

4. Pas de blocage d’accès, pas de problème de compatibilité, pas de souci d’installation avant utilisation.

5. Un stylo et un papier vous éloignent un peu de votre ordinateur. Ca parait bête mais c’est drôlement vrai. Il m’arrive parfois de retrouver un certain plaisir à m’asseoir à mon autre bureau, vide, avec juste mon cahier à spirales et un stylo, pour prendre le temps de réfléchir, noter, griffonner tranquillement, sans tentations parasites.

6. Vous pouvez dessiner des schémas, croquis, mettre de la couleur. Il est même possible que cette façon de faire engage davantage votre cerveau et l’aide mieux à mémoriser le travail accompli. Précisons quand même qu’un bon notepad sur un Smartphone ou PDA à écran tactile peut remplir exactement la même fonction, avec en plus l’avantage de pouvoir synchronsier le résultat avec son PC, qui vous affichera ledit schéma au format .Gif.

7. Vous éveillez moins les soupçons de votre entourage avec un papier et un stylo. Effectivement, si vous êtes en train de noter un truc à faire sur votre PDA pendant le dîner familial ou au resto avec des amis, vous allez irrémédiablement attirer sur vous des regards courroucés. C’est idiot, mais si vous faites exactement la même chose avec un bloc-note et votre Mont-blanc préféré, personne ne trouvera rien à redire… Voir ma note à ce sujet.

8. C’est si pratique de prendre des notes à la main. Pas de machine à lancer, de système à booter, pas de login, pas de mot de passe à retrouver…

9. Vous pouvez changer votre modèle de données quand et comme vous voulez. Vous ne dépendez pas d’un schéma conçu par quelqu’un d’autre.

10. Les notes manuscrites vous forcent à aller à l’essentiel. C’est très facile d’ajouter des lignes et des lignes dans une application de notes électronique. Bien plus fastidieux avec des notes manuscrites…

Note manuscrite

Bien sûr on pourrait aussi dresser le même argumentaire contre les notes papier et en faveur des services de listes en ligne, mais je constate que tout cela est plutôt pertinent. Je suis moi-même un idéaliste du zéro-papier et force est de constater que j’utilise encore quotidiennement mon cahier pour noter rapidement une idée ou un truc à faire.
Ceci amène naturellement une question : si la killing-app était justement celle qui tiendrait compte de tous ces éléments (plus d’autres, probablement) ? Un mix de bloc-note sur PDA synchronisable avec Tadalist, par exemple ?..

(PS : puisque nous sommes dans le sujet, je vous invite à consulter aussi cette discussion sur le forum Presse-citron).


Nos dernières vidéos

17 commentaires

  1. il y a aussi le prix qui est largement en faveur du papier…

    3-4 euros pour un combo papier-stylo contre 2-300 euros voir plus pour un PDA ou autre Smartphone…

  2. Pour résumer : ce n’est pas parce que l’informatique permet de créer de superbes nouveaux outils qu’il faut oublier que le papier reste l’une des plus formidables inventions de l’histoire. Qu’il est très difficile de surpasser.

    Je me souviens d’une pub pour un papier (le Conqueror) qui disait un truc du genre : "6,4 grammes. Qui dit mieux ?" Ce n’est qu’un exemple.

  3. Si vous voulez tester certaines services de gestion de tâches en ligne, j’ai publié un tour d’horizon des solutions existantes sur le web : blog.aysoon.com/post/2007…
    Personnelement, la fonction Tâches d’Outlook combinée à mon compte exchange sur un pocket pc m’est essentielle !

  4. Ah je suis content enfin je n ai jamais adhérer à l agenda electronique et pour rester ecolo, je fais mes anotation sur du papier déjà utilisé !!! j ai un petit pot stylo et un bloc à coté de l ordi ainsi qu une calculette basique pratique pour centrer au pixel pres !!! Je ne veux pas utiliser de portable devant des clients je trouve que cela coupe la relation je prends des notes aussi. Avant je n arrivais pas à rédiger à l ordi maintenant si plus de probleme.
    On est dans l ere charniere papier / numérique, quand sera t elle fini ?

  5. Personnellement j’ai toujours adoré mon petit cahier dans la poche intérieur de mon costume (ouhaaa) ! Je n’arriverai sans doute jamais à m’en séparer et puis sur mes différents bureaux, j’ai toujours ce bloc de post-it autocollant que je colle partout au grand désespoir de mon entourage !

    L’avantage de mon pda c’est qu’il gueule quand j’ai oublié de cocher la case donc que j’ai oublié de faire ce qui était prévu !

    Je vois pas comment me défaire de mon vieux stylo qu’on m’a offert, de ce vieux cahier a spirales plein d’idées, de croquis, de blagues, de futilités qui n’auraient absolument pas leur place sur l’organiseur organisé de mon pda…

  6. Le papier c’est bien dans l’instant. Mais quand t’as 153 post-its collés autour de ton écran…
    J’utilise maintenant un wiki pour tout gérer. Il est disponible et souple. C’est ma solution du moment (et je synchronise régulièrement papier -> wiki 😉

  7. Intéressant comme liste ! Personnellement en plus du papier et du stylo, j’utilise Remember The Milk, disponible sur beaucoup de supports, qui existe en version française, et dont j’avais fait un test sur mon blog, si certains veulent un avis sur le sujet.

    http://www.rememberthemilk.com/?...

  8. Pas moyen de me séparer de mon agenda papier. J’ai acces à tout ce que j’ai écrit dans l’année en moins de 10 secondes.

  9. à noter que Microsoft dans Vista propose "OneNote" qui est un notepad ultra intuitif ue j’ai trouvé bluffant: sauvegarde en live, possibilité de noter des truc dans tous les sens,… A tester.

  10. Pour ma part, j’utilise un Trieur parapheur A4 : ça se présente sous la forme d’un cahier de 7 à 12 pages semi-rigides à onglets. Je préfère les modèles cartonnés car les modèles en plastique ne s’ouvrent pas bien à plat. Chaque onglet est associé à un thème. Par exemple :
    1. Urgent
    2. Important (peu attendre mais pas trop)
    3. Boulot
    4. Administratif
    5. etc…
    Je colle tous mes post-it (petit format) dans ce trieur, ce qui me permet de les retrouver facilement. Ils sont triés et il est facile de déplacer un post-it d’un onglet à l’autre (à la manière d’un copier-coller), par exemple quand une action devient urgente.

Send this to a friend