2 fascinantes vidéos des flux de messages sur Twitter après le tsunami japonais

Twitter a connu récemment – comme de nombreux sites d’information d’ailleurs – de nombreux pics d’audience, avec notamment le tremblement de terre de mars 2011 au Japon, puis le tsunami qui a suivi.

Twitter a connu récemment – comme de nombreux sites d’information d’ailleurs – de nombreux pics d’audience, avec notamment le tremblement de terre de mars 2011 au Japon, puis le tsunami qui a suivi.

A quoi ressemblent les flux de conversations et d’information sur Twitter ? Sur son blog officiel le site de micro-blogging vient de publier deux vidéos qui apportent une forme de réponse en modélisant et « matérialisant » la masse énorme des messages, réponses et retweets publiés juste avant et durant l’heure qui a suivi la catastrophe. Il faut savoir qu’au moment du séisme et juste après, Twitter e enregistré plus de 5000 tweets par seconde.

La première vidéo montre le volume de @replies (réponses) en provenance et vers le Japon dans une période d’une heure englobant l’avant et l’après séisme. Les réponses à destination des usagers japonais sont affichées en rose, celles qui sortent du Japon en jaune.

La deuxième vidéo montre l’ensemble des retweets de messages en provenance du Japon pendant une heure après le tremblement de terre. Les tweets originaux sont en rouge et les retweets en vert.

Les vidéos ne sont pas très longues et ne nous apprennent pas grand chose sorties d’un contexte général qui permettrait par exemple de les comparer avec d’autres évènements (mort de Ben Laden, DSK, mariage princier, évènement sportif local ou international etc…) ou avec une période calme sans évènement particulier, mais la visualisation de tels flux d’information et de conversations a quelque-chose de fascinant.

Détail amusant à relever : les deux vidéos sont sur Flickr et non pas sur YouTube ou Vimeo. C’est assez rare pour être souligné, non ?


Nos dernières vidéos

9 commentaires

  1. On voit aussi que le Canada, l’Afrique, l’Europe de l’est et la Russie n’ont pas trop de poids sur Twitter…

  2. Sympa en effet 🙂

    Sait-on comment ils ont identifié les tweets ? Par un # spécifique ? S’il n’y avait par exemple que ceux en anglais et/ou japonais ?
    Car j’imagine qu’avec toutes les langues utilisées sur Twitter, la masse de tweet a pu être bcp plus importante.
    Ou bien tout simplement il s’agit de l’ensemble des messages, toutes tendances confondues. Ce qui est sûrement le cas d’ailleurs.
    Mais j’aurai aimé voir une différenciation des tweets parlant de cet événement.

  3. Pour le Canada et la Russie, tu te trompes Muy_Bien. Cette impression vient simplement du fait que ces pays en terme de superficie sont très grand mais que la majorité de leur population est regroupée, en raison du climat arctique (partie occidentale pour la Russie et le long de la frontière américaine pour le Canada).
    Après oui, pour ce qui est Asie centrale et Afrique, c’est plutôt du genre : vide interstellaire.

  4. Pingback: Tsunami japonais : les flux de conversation Twitter modélisés en vidéo « Le fil d'infos vu par la CFTC des Hôpitaux de Strasbourg

  5. Pingback: Etonnant : l'activité sur Twitter et Flickr vue par... satellite !

Répondre