CES 2018 : la French Tech part une nouvelle fois à l’assaut du CES de Las Vegas

La French Tech se tient prête pour le prochain CES (Consumer Electronic Show) qui se tiendra du 9 à 12 janvier prochain à Las Vegas. Il s’agit pour les entreprises et start-up françaises de mettre en avant leurs innovations technologiques.

CES 2018 : la French Tech repart à l'assaut

Le CES est un incontournable pour les sociétés dédiées au monde de la technologie. Et en la matière les start-up françaises ne s’y trompent pas, puisqu’elles seront 320 à se rendre à Las Vegas, ce qui en fait le deuxième pays qui y sera le plus représenté, juste après les États-Unis.

Promouvoir les innovations technologiques au CES de Las Vegas

C’est que les enjeux sont lourds et que le CES est une excellente vitrine pour promouvoir ses innovations technologiques. En effet, beaucoup de succès de sociétés sont passés par la case CES, qui permet d’attirer l’œil d’investisseurs internationaux, et d’accélérer dans le même temps le développement des innovations à large échelle.

Toutefois, les start-up savent qu’elles ont intérêt à être prêtes, car le coût pour se rendre à Las Vegas est relativement élevé, au minimum 10 000 euros ! Le retour sur investissement à moyen terme est donc espéré, d’où des présentations souvent bien préparées et toute une stratégie mise en place, notamment en matière de communication et de marketing.

Une French Tech appuyée notamment par Systematic Paris-Région

Parmi les start-up qui seront présentes, certaines devraient être plus attendues que d’autres, comme les deux gagnants des « Best of Innovation Award », en l’occurrence Lancey Energy Storage avec son radiateur connecté et Blue Frog Robotics avec son robot intelligent de compagnie Buddy.

A noter que les régions appuient ces start-up françaises, comme c’est le cas du pôle de compétitivité Systematic Paris-Region, qui sera présent à Las Vegas avec à ses côtés 11 start-up et PME françaises. On en retrouvera certaines dans l’espace Eureka Park, notamment Beepings, dédié à la géolocalisation et la sécurisation de dispositifs.

Et on en retrouvera d’autres au sein de l’espace Tech Automative, centré sur les voitures connectées, comme Arkamys ou Dibotics, cette dernière se focalisant sur la modélisation en 3D de l’environnement dans lequel se trouve une automobile…


Un commentaire

Commenter