En 2025, les robots accompliront plus de tâches professionnelles que nous

Le forum économique mondial a révélé que les robots seraient en mesure d’accomplir plus de tâches professionnelles que les humains d’ici l’année 2025.

robots I, Robot

Capture d’écran du film I, Robot

Un document réalisé par forum économique révèle que les compétences des machines vont largement augmenter dans les années à venir, si bien qu’elles effectueront plus de tâches courantes et professionnelles que les humains en 2025. Paru ce lundi 17 septembre, le rapport intitulé « Le futur des emplois » met en exergue les modifications liées à l’arrivée des robots. Également baptisée forum de Davos, la fondation indique : « D’ici 2025, plus de la moitié de toutes les tâches actuelles réalisées sur le lieu de travail seront effectuées par des machines, contre 29% aujourd’hui ».

Les robots font évoluer le marché du travail

Néanmoins, cela ne signifie pas que les perspectives professionnelles se feront selon au profit des machines en laissant de côté les humains. Le forum économique explique à ce sujet que certaines professions seront affectées au point de disparaître. De fait, près de 75 millions d’emplois en lien avec des compétences telles que les centres postaux, la comptabilité ou le secrétariat pourraient ne plus exister. Seulement, 133 millions de nouveaux emplois pourraient être créés d’ici l’année 2022, la majorité serait en lien avec les métiers du numérique et de l’intelligence artificielle. À ce sujet, le rapport évoque « de nouvelles demandes du marché du travail qui pourraient se traduire par plus d’emplois, plutôt que moins ». Plus globalement, ces prévisions sont la traduction de « motifs d’optimisme et de prudence ».

> Lire aussi :  Amazon augmente finalement le salaire minimum de plus de 250 000 salariés

Menée auprès de douze secteurs d’entreprises différents au sein 20 économies développées et émergentes, l’étude fait état d’un marché de travail en mutation. L’on peut donc s’attendre à de nombreuses reconversions, dont dans les domaines de « l’industrie de l’aviation, du voyage et du tourisme » indique l’association. De fait, cette dernière indique : « Si près de 50% des entreprises prévoient d’ici 2022 une diminution de leur effectif à temps plein du fait de l’automatisation, près de 40% anticipent au contraire une augmentation globale de leur effectif et plus d’un quart s’attend à ce que l’automatisation crée de nouveaux emplois ».

Reste à savoir ce que le marché du travail de 2025 réserve aux humains. Néanmoins, ce rapport fait état d’un futur plus optimiste que de nombreuses études. En France, des politiciens avaient été plusieurs à se pencher sur la question afin de savoir si les robots allaient nous voler notre emploi ou non. Benoit Hamon (PS) avait ainsi évoqué l’idée d’une taxe sur les robots, précisant : « Des robots remplacent les travailleurs, mais la création de la richesse continue d’augmenter. Il faut que cette richesse finance la protection sociale ».


Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.