Connect with us

Médias & Pub

Seulement 25% des français trouvent les informations relayées sur Facebook fiables

Seulement un quart des Français croit les informations diffusées sur les réseaux sociaux alors que les trois-quarts font confiance aux médias traditionnels.

Il y a

le

85 % des Français possèdent actuellement un compte sur les réseaux sociaux. Pourtant, peu d’entre eux ont confiance en ces médias, surtout lorsqu’il s’agit de dénicher des informations pertinentes et véridiques. Pour le prouver, une étude a été faite par Acsel (Association de l’économie du numérique).

Les sites médias plus sérieux que les réseaux sociaux

Sur 1000 personnes interrogées, seulement 25 % d’entre elles déclarent consulter les réseaux sociaux pour s’informer et se fier aux contenus proposés. À titre de comparaison, 75% estiment que les informations proposées sur les sites des médias traditionnels sont fiables. Une minorité de personnes pense que les informations présentes sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux sont neutres (27%) et fiables (29%)

Par ailleurs, 35 % des Français qui ont un compte sur un réseau social n’ont pas peur des risques liés à leur utilisation, notamment le vol de données personnelles. On compte actuellement 17 % de Français victimes d’un piratage bancaire et 11 % d’usurpation d’identité.

> Lire aussi :  La Colombie, nouvel eldorado des startups ?

Une conséquence des fake news

L’explication de ces chiffres provient de la multiplication des polémiques concernant la diffusion des fausses informations qui se sont répandues sur les réseaux sociaux ces derniers temps.

L’entreprise de Mark Zuckerberg a d’ailleurs mis des mesures pour limiter le nombre de fausses informations qui circulent sur Facebook avec un outil de fact-checking. Ainsi, les personnes qui diffusent des intox seront désormais pénalisées sur le plan financier. Les pages diffusant régulièrement des informations considérées comme erronées ne pourront d’ailleurs plus être financées par la publicité. Selon Facebook, « les fake news font du mal à tout le monde […]. Elles rendent le monde moins bien informé et elles entament la confiance ».

86 % des Français estiment néanmoins  qu’Internet est un très bon outil pour pouvoir lire des points de vue divergents du leur d’avoir accès à une diversité de points de vue. Cette étude permet peut-être aussi de voir qu’une prise de conscience a lieu concernant les fake news et que les journalistes bénéficient d’un regain de crédibilité.

> Lire aussi :  Des actionnaires de Facebook ne veulent plus de Zuckerberg comme président

Cette étude a été réalisée par l’Acsel, l’Association de l’économie du numérique, sur 1000 personnes interrogées via la méthode des échantillons. Les résultats de l’étude sont disponibles dans la présentation de la 6ème vague du baromètre de la confiance des Français dans le numérique.

1 commentaire

1 Commentaire

  1. jld73

    19 décembre 2017 at 17 h 11 min

    Il serait plus sérieux de titrer 75% (à moins qu’il y ait des « Ne sait pas ») des français trouvent les informations relayées par Facebook pas fiables !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests