Les 4 infos startup de la semaine du 22 au 26 mai

Retour sur les 4 infos startup qui ont fait l’actualité cette semaine : l’investissement de Frichti, la naissance du fond tech le plus important de la planète, la levée de fonds de Stanley robotic et la création de Blockchain Partner.

Avec Frichti, la FoodTech française a le vent en poupe

La startup Frichti spécialisée dans la préparation et la livraison de plats à domicile ou au bureau vient de lever 30 millions d’euros. La jeune pousse, créée en 2015 par Quentin Vacher et Julia Bijaoui, avait déjà levé 1 million d’euros en 2015 et 12 millions en 2016.

Cet investissement fait suite à la croissance à deux chiffres que connaît la startup tous les mois. Avec maintenant 300 collaborateurs et 10 000 repas livrés chaque semaine, Frichti opère dans tous les arrondissements de Paris.

L’objectif avec ce nouvel investissement est d’élargir l’offre proposée autour du snacking et de l’apéritif. La jeune pousse a aussi pour but de se développer dans d’autres villes françaises avant de se lancer à l’étranger et plus particulièrement à Londres. Cette levée de fonds record pour une startup française dans le monde de la FoodTech va permettre à Frichti de concurrencer les mastodontes que sont Deliveroo ou Foodora.

 

Frichti

 

VisionFunds, le plus gros fond tech de la planète

SoftBank et le fond souverain de l’Arabie Saoudite viennent de lever 93 milliards de dollars pour le fond VisionFunds. Ce dernier est un fond d’investissement international qui finance des projets non cotés en bourse et innovants. VisionFunds est basé à Londres, et a pour objectif d’atteindre les 100 milliards au cours des 6 prochains mois.

L’entité sera pilotée par Rajeev Misra proche de Masayoshi Son, fondateur et président de SoftBank qui a été l’un des premiers à investir dans la licorne Alibaba ou le géant américain Yahoo. Il a notamment investi ces derniers mois au nom de VisionFunds dans une dizaine de startups telles que Zymergen, experte en biotechnologie, ou OneWeb, spécialisée dans l’accès à internet.

 

Stanley Robotics révolutionne le fonctionnement des parkings avec son robot

Stan est un robot voiturier autonome créé par la startup Stanley Robotics en 2015. Pour accélérer le développement de ce robot notamment à l’international, Stantley Robotics a levé 3,6 millions d’euros cette semaine.

Stan est testé depuis 4 mois dans 2 parkings de l’aéroport de Roissy et permet de faciliter l’arrivée et le départ des voyageurs. Prenons un exemple : un conducteur arrivant à l’aéroport laisse son véhicule dans un box à l’entrée du parking. Stan peut ensuite déplacer le véhicule jusqu’à une place libre et permet, en optimisant le stationnement, un gain de 50% d’espace d’après ses fondateurs. Par ailleurs le gain de temps est inestimable pour l’utilisateur.

 

Blockchain Partner souhaite démocratiser la Blockchain en France

Blockchain Partner est née de la fusion des 2 startups Blockchain France et Labo Blockchain. Cette opération a pour objectif de proposer une offre plus globale aux entreprises sur cette technologie.

En effet, Blockchain France est spécialisée dans la formation et l’accompagnement en aval des entreprises sur des technologies Blockchain. Labo Blockchain, elle, est experte dans le développement technique d’applications. La fusion de ces deux startups va ainsi permettre à Blockchain Partner d’opérer sur toute la chaine de valeur de l’accompagnement d’une entreprise dans sa création d’une solution basée sur la chaîne de blocs.

Cette fusion répond à l’essor de cette technologie dans le domaine de la FinTech notamment. Ainsi, en 2016, les investissements dans la blockchain et le bitcoin ont atteint 700 millions de dollars selon Venture Scanner.


Nos dernières vidéos

Répondre