Suivez-nous

Auto-Moto

5 mois après l’avoir louée, il peut encore contrôler une voiture grâce à son application

Un homme qui avait loué une Ford Expédition en mai a toujours la main sur la voiture grâce à son application.

Il y a

  

le

 

Par

FordPass app
© Ford

C’est ce qui s’est produit récemment aux USA, où un client qui avait loué une Ford Expedition en mai dernier est toujours en mesure de suivre l’emplacement du SUV et de contrôler son moteur et ses serrures à l’aide de l’application FordPass – malgré le retour du véhicule il y a cinq mois.

« J’ai ouvert l’application et suivi le véhicule presque tous les jours pour voir si mon accès était toujours là », a déclaré Masamba Sinclair à Ars Technica, « et bien sûr, je peux voir exactement où se trouve mon ancienne location, affectueusement appelée La Bête, à tout moment. »

Quand le conducteur n’est pas seul maitre à bord

Une fois connecté à un véhicule via l’application, un utilisateur de smartphone peut suivre l’emplacement du véhicule, verrouiller et déverrouiller ses portes, et même démarrer ou éteindre son moteur. Masamba Sinclair indique cependant qu’il a communiqué plusieurs fois avec Ford par Twitter et sur le site Web de l’entreprise au sujet de son accès continu à la voiture, qu’il a louée par l’entremise de Enterprise Rent-a-Car. Mais jusqu’à présent, la compagnie n’aurait visiblement rien fait pour lui retirer son accès.

Cependant, le porte-parole de Ford, Martin Gunsberg, a toutefois répondu en indiquant que les utilisateurs de FordPass peuvent se déconnecter du service soit en effectuant une réinitialisation générale via les paramètres du système d’info-divertissement du véhicule, soit en sélectionnant « Supprimer le Véhicule » dans l’application elle-même.

Lisa Martini, porte-parole d’Enterprise Rent-a-Car, a quant à elle déclaré à nos confrères d’Ars Technica que les employés sont formés à l’effacement des données des véhicules dans le cadre des « procédures standard de nettoyage des véhicules » de l’entreprise – mais cela ne s’est manifestement pas produit pour cette expédition particulière depuis au moins cinq mois.

Une petite bévue – ou un simple oubli – qui pourrait avoir de fâcheuses conséquences, tant pour l’actuel locataire, potentiellement cible d’actes malveillants, mais aussi pour l’ancien utilisateur de la voiture, que l’on pourrait soupçonner d’être responsable en cas de problème rencontré à bord de la voiture.

Une anecdote certainement plus courante qu’il n’y parait, dont la banalité masque la question cruciale de la sécurité des voitures connectées, a fortiori quand on sait que comme en informatique, l’erreur se situe souvent entre la siège et le volant…

Je vais vous avouer une chose : il m’est arrivé la même histoire il y a deux ans, sur une durée toutefois moins importante. Après qu’une marque m’ait prêté une voiture pour un essai, j’ai pu accéder à celle-ci plusieurs semaines plus tard, à savoir suivre sa localisation en temps réel, activer ou couper la clim et même la verrouiller à distance, alors que j’étais à Lyon et la voiture en région parisienne. Je m’en étais rendu compte quand j’ai voulu utiliser l’app pour un autre modèle de la même marque, ce qui explique le délai. J’ai désactivé l’accès moi-même dans l’app quand je m’en suis rendu compte.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests