9 exemples d’utilisation pour promouvoir votre entreprise sur Twitter

Twitter est une plateforme de micro-blogging qui permet de communiquer et de rester connecté avec ses amis, sa famille et ses collègues par l’intermédiaire de messages limités à 140 caractères.

Créé en 2006, ce réseau social a connu une ascension fulgurante en 5 ans. En France, le nombre de ses utilisateurs est passé de 6 000 en 2008 à 127 500 en 2009 pour finalement atteindre 225 000 en août 2010 (chiffres Karalys 2010).

(article rédigé par Isabelle Mathieu [1])

Twitter est une plateforme de micro-blogging qui permet de communiquer et de rester connecté avec ses amis, sa famille et ses collègues par l’intermédiaire de messages limités à 140 caractères.

Créé en 2006, ce réseau social a connu une ascension fulgurante en 5 ans. En France, le nombre de ses utilisateurs est passé de 6 000 en 2008 à 127 500 en 2009 pour finalement atteindre 225 000 en août 2010 (chiffres Karalys 2010).

Aujourd’hui, Twitter est devenu une plateforme incontournable pour la veille d’informations mais pas seulement. En effet, les grandes entreprises l’utilisent déjà avec succès pour la promotion de leurs activités professionnelles.

Mon métier m’amène à travailler avec des PME et des TPE. Et je constate souvent qu’une partie de ces entreprises ne sait pas encore ce qu’est Twitter et à quoi il sert. D’autres, attirées par la gratuité des réseaux sociaux, l’ont utilisé mais s’en sont vite détournés en raison de l’aspect un peu technique ou d’une gestion du temps mal maîtrisée par exemple. Enfin, il y aussi les petites entreprises qui y sont présentes mais qui n’ont pas de réelle stratégie marketing activement déployée sur ce média. Par conséquent, elles n’utilisent pas tout son potentiel.

Mon billet d’aujourd’hui s’adresse donc en priorité à ces entreprises qui rencontrent des difficultés sur Twitter. Je souhaite leur dire que Twitter peut être aussi un formidable outil pour vendre des produits et des services, gérer son e-réputation, améliorer son branding etc …

J’y ai dressé une liste non exhaustive de 9 exemples d’utilisation de Twitter dans un cadre professionnel. Bien sûr, il ne s’agit pas de twitter toute la journée en fonction de ces suggestions au risque de perdre vos abonnés. Les réseaux sociaux exigent un état d’esprit différent d’une activité traditionnelle de vente directe de produits et de services. Il faut savoir d’abord donner pour recevoir.

Les tweets promotionnels doivent être subtilement intégrés parmi d’autres informations qui ne concernent pas directement votre entreprise mais vos abonnés à savoir tout ce qui peut les intéresser en rapport avec votre secteur d’activité.

Enfin, pour une efficacité maximale, la diffusion des tweets s’effectue de préférence pendant les plages horaires où votre cible se trouve sur Twitter.

9 exemples d’utilisation pour promouvoir votre entreprise sur twitter


1. Lancer un nouveau produit ou service

twitter-nouveau-produit

twitter-nouveau-produit

twitter-nouveau-produit

twitter-nouveau-service

2. Annoncer une offre promotionnelle

twitter-promotion-rabais-bons-planstwitter-promotion-rabais-bons-planstwitter-promotion-rabais-bons-plans

3. Gérer la relation client

twitter-service-client

twitter-service-client

twitter-service-client

4. Lancer des concours

twitter-concourstwitter-concours

twitter-concours

5.  Inciter la participation à des événements offline

twitter-promotion-offline

twitter-promotion-offline

6. Encourager l’abonnement à vos réseaux sociaux

twitter-promotion-reseaux-sociauxtwitter-promotion-reseaux-sociauxtwitter-promotion-reseaux-sociaux

7. Augmenter les inscriptions à votre newsletter

twitter-newsletter

twitter-newslettertwitter-newsletter

8. Favoriser l’adhésion à votre flux RSS

twitter-flux-rsstwitter-newsletter

9. Accroître la visibilité de votre blog ou de votre site

twitter-blog

A votre tour maintenant !

Quels sont les autres types d’activités que vous exercez sur Twitter pour faire la promotion de votre entreprise ? Comment vous y prenez-vous ? Quelles sont les techniques pour lesquelles vous rencontrez le plus de succès ? Avez-vous des conseils à donner aux entreprises qui débutent sur Twitter ou qui souhaitent y optimiser leur stratégie commerciale ?


[1]Isabelle Mathieu, Consultante e-marketing spécialisée en stratégies web 2.0 pour les TPE et PME, édite le site Emarketinglicious, ainsi que le blog éponyme, dédiés au webmarketing pour entrepreneurs et blogueurs. Retrouvez Isabelle sur Facebook, Twitter, Viadeo et LinkedIn.

.


Nos dernières vidéos

23 commentaires

  1. Ces exemples sont intéressants. Ce qui le serait encore plus, c’est de connaître l’efficacité de ces twits …

  2. 10 – Recruter de nouveaux associés (@prefpolice je crois l’a fait)
    11 – Licencier les mauvais serveurs (Nespresso, what else ?)
    12 – Faire des jeux « off-line » avec la géoloc

    Quelques idées en vrac

  3. Clairement, pour les marques, les réseaux sociaux sont un vecteur de promotion/communication du futur (et même du présent). Quand on voit encore « l’affaire Nespresso » on se rend compte que certaines marques ont déjà franchi le pas !

    Même s’il peut avoir un revers de médaille (bad buzz), le bouche à oreille généré est qualitatif dans le sens où il provient d’amis ou de connaissances !

    Un outil qui permet de « générer » (du moins qui a le mérite d’inciter à générer) un peu plus de traffic concernant une marque, un évènement, … est d’ainsi créer un mini-buzz, c’est l’utilisation de TweetWall.

    Installer un outil comme de type Tweet Wall dans un évènement et vous verrez le nombre de tweets envoyés concernant la marque et/ou l’évènement multiplié.

    Pourquoi ? Parce que ça apporte une interactivité, un moyen aux personnes présentes à la conférence, au concert, à la manif, … de réellement interagir. L’effet est là aussi parce que les personnes ont envie de voir leur avatar et leurs images (twitpic et autres) affichés sur l’écran géant. Donc ils auront envie de tweeter plus à propos de la marque.

    Effet de buzz garanti pour la marque.

  4. Bonjour,

    J’allais vous remercier pour vos chiffres Twitter France mais après 3 lectures de la présentation SlideShare citée en source je n’ai pas pu les retrouver. Pourriez-vous citer une autre source concernant ces chiffres svp ?

  5. Bonjour

    À mon très modeste niveau (un peu plus de 500 followers) j’avais lancé un mini concours avec la nouvelle version de mon blog, avec en cadeau mon dernier livre sur la photographie animalière.

    Bilan final : +10% de followers (sincèrement je m’attendais à plus…)

    Bon OK, j’aurais proposé un DSLR à 5000€ ça aurait p’têt été plus suivi ^_^

    Un « gros » blogueur photographe US lance chaque mois un concours pour gagner du matos (des prix valant plusieurs milliers d’euros), lui récolte à chaque fois des centaines de followers en plus, sans compter les +91000 qu’il possède déjà (actuellement)…

    Conclusion : les concours, ça fonctionne, mais ça dépend de la valeur des gains !

  6. bien que ces exemples soient pertinents pour certains, je trouve tout de même un risque de saturation;

    en effet, mêlés aux articles de son site/blog soumis au feed, ce genre d’annonce peut passer inaperçu, ou alors il faudra les multiplier, mais dans ce cas, le lecteur va fuire (se sentant spammé)…

    Pas facile de trouver le juste milieu, sachant qu’en plus twitter ne propose pas de « twitt star ».

  7. Moi je ne comprends pas l’utilité en tant que follower. L’information présentée est souvent reprise d’un site où il sera beaucoup plus plaisant de consulter l’information. Et en plus, si maintenant les tweets prennent des allures de SPAM je vais encore moins être tenté je crois.

  8. Isabelle-Mathieu

    Bonsoir tout le monde 🙂

    @bic : merci de t’être prêté au jeu et d’avoir partagé avec nous ces suggestions 🙂

    @cedric : merci également pour ton témoignage que je trouve très intéressant. Je suis d’accord avec toi lorsque tu dis que le nombre de followers est un critère important. Tout comme l’est la mailing liste pour l’envoi d’offres promotionnelles.
    Mais il faut également que la liste de followers soit qualitative 🙂
    D’accord aussi pour dire que plus ton offre aura de la valeur aux yeux de tes abonnés, meilleur en sera le retour.

    Et concernant les avis sur le spam et la saturation, j’ai précisé dans l’article qu’il ne s’agit pas de réaliser successivement les actions détaillées dans l’article tout au long de la journée car en effet vous perdriez vos abonnés.

    Mais plutôt d’optimiser :

    – le contenu en alternant des informations qui ont de la valeur aux yeux de vos abonnés et vos informations promotionnelles – le ratio à appliquer donne un net avantage au 1er type d’informations

    – votre temps de présence et de diffusion sur TW.
    Pour assurer l’efficacité de vos tweets en un temps minimum de présence.

    Enfin, la segmentation de la liste est également un critère important 🙂

    Si TW est un outil formidable, il doit néanmoins s’intégrer dans une campagne globale de marketing sur et hors les médias sociaux afin de rechercher une efficacité optimale.

  9. Utiliser Twitter, c’est un peu comme prendre des numéros à la loterie nationale sauf que c’est gratuit et que ça rapporte encore plus rarement

  10. Bons exemples qui illustrent bien la variété d’usages d’un outil de communication comme Twitter en favorisant la concision du message.
    Une suggestion supplémentaire : « Diffuser de l’expertise » ou des « Trucs et astuces » en lien avec les savoir faire ou les activités propre à l’entreprise.
    Une façon indirecte mais performante de promouvoir une entreprise de services par exemple.
    Amicalement

  11. @ Laurence : merci beaucoup pour votre réponse et la transparence de votre présentation qui reconnait la difficulté pour actualiser certains chiffres en France.

  12. Aujourd’hui il faut être sur les réseaux sociaux ce qui implique un investissement de temps énorme si on veux bien faire les choses, car ce n’est plus uniquement le site web qu’il faut promouvoir et alimenter, mais aussi le compte twitter associé, la page facebook, la newsletter (et j’en passe?). Il faut promouvoir sa page facebook sur twitter et vice versa (sic).

    Pour les abonnées/visiteurs, l’info devient redondante ou noyée parmis les spams et tweets illisibles..

    Bref tout ça pour dire que le simple trio site/newsletter/rss va me manquer.

  13. Perso, moi je pense que ça peut valloir le coup de se lancer dans le marketing tweeter/facebook, si on a du temps à y consacrer. Si on est peut écrire chaque jour des articles,tweets, animer vraiment une page, là ça peut effectivement rapporter. Par contre si vous êtes déjà saturé de boulot entre vos blogs, sites, communiqués de presse, etc., et que vous ouvrez une page facebook ou tweeter juste pour dire j’en ai une, il y a peu de chance que ça rapporte quoi que ce soit.
    Maintenant, ça ne coute rien non plus, c’est vrai…

  14. Isabelle-Mathieu

    @Kynerion : désolée ! J’avais lu votre commentaire mais j’avais oublié d’y répondre.

    @laurence et @francis : merci !

    @glow & @enceinte-pc: Chaque média social (twitter, facebook, blog etc …) a une finalité différente ou un ensemble d’objectifs pour lesquels il est plus efficace qu’un autre média.
    Les membres de votre communauté ne vous suivent pas forcément sur l’ensemble de vos supports. J’ai des contacts qui me suivent exclusivement sur Facebook par exemple.
    Le blog doit rester pour moi le hub central de votre activité.
    Il est vrai que la production de contenu régulière peut poser problème surtout pour les petites entreprises.
    Mais je vous garantis qu’il est possible d’arriver à de bons résultats en passant le moins de temps possible sur les médias sociaux.
    Il ne faut pas oublier non plus que si les médias sociaux sont très à la mode et ont une efficacité prouvée pour certains objectifs, il existe d’autres méthodes plus « traditionnelles » qu’on a souvent tendance à délaisser et qui répondent davantage à d’autres objectifs tels que l’acquisition de clients ou l’amélioration du taux de conversion 🙂

  15. Très intéressant ça rejoint l’idée que j’ai de twitter.

    Selon moi, on n’est pas obligé de passer la journée sur twitter pour obtenir de bons résultats. Ne serait-ce que pour faire un peu de veille et repérer les clients mécontents.

  16. Sur twitter plus encore qu’ailleurs, il faut vraiment de la valeur ajoutée pour sortir du lot. On suit ceux qui apportent quelque chose.

  17. Merci Isabelle pour cette réponse, et ces compléments. Je suis entièrement d’accord avec vous, il me semble que la création d’une page facebook ou twitter doivent se faire seulement après l’optimisations d’autres paramètres plus « critiques », comme le taux de conversion.
    Concernant le moyen d’arriver à des bons résultats sur facebook en passant le moins de temps possible… vous avez des recettes qui pourraient nous aider?? 😉

  18. Pingback: Le vendredi, c’est le jour des balupettes… et de la lettre du dico du futur @ Dico du futur

Send this to a friend