Suivez-nous

Internet

A l’avenir, Facebook s’intéressera aux podcasts

L’équipe NPE, ou l’équipe d’expérimentation de nouveaux produits chez Facebook, songe à développer un service de podcasts.

Il y a

  

le

 
facebook podcast
© Unsplash / Malte Wingen

Dans l’ombre du géant du numérique Facebook, Mark Zuckerberg prépare l’avenir de son réseau social. Depuis peu, une nouvelle équipe baptisée « NPE », pour « équipe d’expérimentation de nouveaux produits » a vu le jour. Son mandat : bâtir l’avenir de Facebook, en tentant de trouver l’activité, le concept ou le domaine dans lequel l’entreprise pourrait diversifier son offre, et rester parmi les éléments indispensables de la vie numérique.

Selon trois personnes interviewées par le New York Times (et qui ont souhaité garder leur anonymat), l’équipe NPE de Facebook travaillerait sur une application de podcast, un nouveau programme gravitant autour de l’univers du voyage et d’Instagram, mais également plusieurs services liés au travail et des outils de newsletter.

Forcément, il n’est pas du tout certain que ces pistes de réflexion se concrétiseront. « Nous nous attendons à de nombreux échecs », a déclaré l’entreprise dans le message annonçant cette nouvelle entité de recherche. L’équipe NSE est apte à sortir des projets sous leur propre étiquette, relataient nos confrères du quotidien new-yorkais, mais il est certain qu’aucun projet aujourd’hui révélé n’est officiellement lancé. L’univers du podcast attire tout de même l’attention, alors que Facebook peut compter sur son nombre d’utilisateurs pour espérer produire des contenus.

Interrogé sur son dîner avec Trump, Mark Zuckerberg demande le respect de sa vie privée

Une plateforme de podcast made in Facebook ?

Un point de l’analyse du New York Times est intéressant à noter, pour juger le potentiel économique d’un projet relatif au domaine du podcast. En 2018, Facebook a réalisé un chiffre d’affaires de 56 milliards de dollars. Une part importante de celui-ci provient de la publicité, et cette rentrée d’argent est de loin la première qui permet à Facebook de réaliser des profits.

Sauf qu’au fil du temps, ses applications et son activité ont migré d’une messagerie publique à une messagerie privée. Pour faire plus simple, le réseau social où les publications sont vues par tous, s’est transformé en messagerie instantanée. Et pour le coup, la publicité est plus importante sur un réseau social comprenant un fil d’actualité, comme le propose Facebook aujourd’hui, plutôt que sur une plateforme avec uniquement des fils de conversation.

Le rapport avec les podcasts ? En plus de se laisser la chance de contrer Spotify et Apple Podcast, Facebook pourrait devenir une plateforme de référence pour produire et uploader des contenus inédits, qui pourront être partagés très facilement. Pour rappel, la communauté active, qui se connecte à Facebook quotidiennement, est forte de plus d’un milliard d’individus dans le monde. Finalement, si le projet se concrétise, les revenus publicitaires du groupe ne seront que démultipliés. Les utilisateurs passeront beaucoup plus de temps sur le réseau social et ses applications tierces, sans même avoir besoin d’avoir le nez scotché sur leur smartphone. Affaire à suivre.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests