Suivez-nous

Gaming

Accusé de discrimination de genres, Riot Games va verser 10 millions de dollars aux plaignantes

Suite à une action groupée, le studio américain Riot Games, papa de League of Legends, a accepté de verser 10 millions de dollars, que se partageront les différentes employées…

Il y a

  

le

 
Le logo de Riot Games
© Riot Games

Riot Games cible d’un recours collectif

S’il n’est pas aussi populaire chez le grand public qu’un développeur comme Nintendo, Capcom ou encore Konami, le studio Riot Games est une entreprise américaine à qui l’ont doit la très prestigieuse licence League of Legends (ou LoL). Un studio qui a toutefois du faire face à un recours collectif entamé par d’anciennes employées à la fin de l’année dernière.

Aujourd’hui, en acceptant de débourser la somme de 10 millions de dollars, le studio se dit « heureux d’avoir pu régler la poursuite« , et souhaite démontrer sa volonté d’être à la hauteur de ses valeurs et d’être un environnement inclusif pour les grands talents de l’industrie. Rappelons que les diverses plaignantes ont affirmé avoir été victimes de discrimination et de harcèlement sexuel tout au long de leur passage chez Riot Games.

League of Legends dix ans

Propos déplacés, harcèlement, différences de salaires…

Un studio californien composé à 80% d’hommes, et au sein duquel les propos déplacés à l’égard des femmes étaient monnaie courante selon une enquête menée il y a quelques mois par Kotaku. Certains employés auraient ainsi empoigné l’entrejambe de leurs collègues féminines, tandis que d’autres auraient envoyé des photos, non désirées évidemment, de leurs parties génitales. A cela s’ajoutent des différences de salaires injustifiés entre les hommes et les femmes. Bonne ambiance donc…

D’après le Los Angeles Times, environ 1000 femmes ont travaillé pour Riot Games depuis 2014, et chacune d’entre elles recevra donc une partie de la somme de 10 millions de dollars, en fonction bien sûr du temps passé dans l’entreprise, et du poste occupé. Pour éviter toute rechute, Riot Games aurait notamment embauché un « directeur de la diversité« .

Pas de quoi empêcher Riot Games de célébrer en grande pompe le dixième anniversaire de League of Legends il y a quelques semaines, et d’annoncer l’arrivée en 2020 de la licence sur consoles, mais aussi sur smartphones.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests