Adidas lance une paire de baskets pour prendre les transports en commun

Adidas et la BVG ont certainement marqué des points dans la course à la chaussure la plus originale et la plus utile de l’année.

La célèbre marque de sport Adidas lancé avec la BVG, l’équivalent de la RATP à Berlin, une paire de chaussures qui va remplacer les tickets de transports dans la ville allemande à l’occasion des 90 ans de la compagnie de transport.

Un design aux couleurs des transports en commun de Berlin

En collaboration avec la compagnie BVG, la marque aux trois bandes a dévoilé une nouvelle gamme de sneakrs : les baskets EQT Support 93/17 Berlin. Leur particularité est de remplacer totalement un ticket de transport pour le métro, le bus ou encore le tramway à Berlin.

Les chaussures sont dotées d’une languette dont la forme s’inspire des tickets de métro et les motifs présents sur chaque basket sont directement inspirés de ceux des sièges du métro de la ville. Enfin, ce nouveau modèle Adidas embarque des lacets de couleur noire et jaune qui reprennent les couleurs de l’extérieur des wagons.

Un titre de transport annuel

Ces sneakers permettent également de ne plus débourser la moindre somme pour prendre les transports en public de Berlin, en dehors du prix d’achat qui est de 180 euros. Le modèle est par ailleurs vendu en édition limitée, avec seulement 500 exemplaires.

Ce « titre de transport » sera valide pendant toute l’année, autrement dit du 31 janvier au 31 décembre 2018, et sera disponible à partir du 16 janvier.

Le directeur de la compagnie de transports n’est pas peu fier de cette initiative : « C’est génial que BVG, qui fête cette année ses 90 ans, soit en train de devenir un objet de culte en soi ».

Ce n’est pas la première fois que la BVG lance une campagne de communication originale. Elle avait déjà proposé une ligne de sous-vêtements pour ses clients sur lesquels était inscrit l’intitulé des différentes stations de métro qui se situent dans la capitale allemande.

Du coup, à moins d’oublier de mettre leurs chaussures le matin, nos amis allemands ne risquent plus de prendre une âme en cas de contrôle du titre de transport.


Commenter