Suivez-nous

Internet

Adobe, Twitter et le NYT développent un système pour authentifier les contenus en ligne

Un système qui permettrait de lutter contre la désinformation.

Il y a

  

le

 

Par

Un laptop sur un lit, sommeil, nuit, dormir
@ Annie Spratt (via Unsplash)

Sur les réseaux sociaux comme Twitter, Facebook ou YouTube, les badges « vérifiés » nous permettent d’avoir la garantie qu’un compte ou une page est authentique. Grâce à ces systèmes de vérification, vous avez moins de chance d’être induit en erreur par des comptes qui essaient d’usurper l’identité d’un personnage public ou d’une entreprise, et qui peuvent diffuser des informations erronées.

Et aujourd’hui, l’initiative Content Authenticity insufflée par Adobe, Twitter et le New York Times, vise à proposer un système de vérification comparable au badge vérifié, mais pour les contenus partagés sur internet. En substance, cette initiative vise à créer un nouveau standard qui permettra de créditer l’auteur d’un contenu.

Une nouvelle idée pour identifier les contenus « authentiques » ?

Une démonstration de ce nouveau mécanisme a été faite par Adobe (via Photoshop) lors de la conférence Adobe MAX. Et si pour le moment, on ne sait pas exactement comment celui-ci fonctionnera, Adobe explique dans un communiqué de presse que le nouveau cadre a été conçu pour permettre aux auteurs de vérifier leurs contenus afin de recevoir une attribution appropriée. Mais d’un autre côté, cela permettrait également aux internautes d’avoir plus confiance en l’authenticité du contenu qu’ils voient en ligne grâce à des chaînes d’attribution.

« Avec la prolifération du contenu numérique, les gens veulent savoir que le contenu qu’ils voient est authentique », a déclaré Dana Rao, vice-présidente exécutive d’Adobe. « Même s’il s’agit d’un défi formidable, nous sommes ravis de défendre l’adoption d’un système d’attribution de contenu à l’échelle de l’industrie, aux côtés de The New York Times Company et de Twitter. Il est essentiel que les entreprises de technologie et les médias se réunissent maintenant pour donner aux consommateurs les moyens de mieux évaluer et comprendre le contenu en ligne. »

Pour Marc Lavallee, responsable de la R&D au New York Times, ce système devrait aussi aider à combattre la diffusion des contenus de désinformation en ligne.

Quant à Twitter, il s’attend à ce que ce système améliore la qualité des discussions en ligne.

Twitter
Par : Twitter, Inc.
4.5 / 5
16,7 M avis
1 commentaire

1 Commentaire

  1. Phil

    7 novembre 2019 at 9 h 25 min

    Le problème c’est qu’une « entité » authentifié peut produire une information fausse…

    Donc ca ne validera rien du tout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests