Suivez-nous

Musiques

AI Song Contest : La Hollande a accueilli la première Eurovision de l’IA

Une équipe australienne a remporté le concours en misant sur… des enregistrements de koalas.

Il y a

  

le

 
ia-musique
© Unsplash / Elijah Ekdahl

Le saviez-vous ? La France, emmenée par Algomus & Friends, a terminé 4ème de l’Eurovision cette année. Malheureusement, il ne s’agissait pas de la compétition officielle mais d’une épreuve annexe organisée par la télévision hollandaise Vpro. Ne pouvait pas organiser l’événement dans des conditions satisfaisantes en termes de distanciation sociale cette année, la chaîne néerlandaise a eu l’idée d’organiser un concours à distance où toutes les chansons ont été conçues par une intelligence artificielle.

L’AI Song Contest a donc vu s’affronter 13 équipes composées de scientifiques, de programmateurs et de musiciens. Ces derniers restent indispensables pour donner un peu de cohérence à l’ensemble tant les algorithmes peuvent se laisser aller à des créations très peu harmonieuses. Le public s’est tout d’abord prononcé sur les chansons avant que le jury ne rende son verdict final ce mardi.

« L’IA a un grand rôle à jouer dans le futur de l’industrie musicale »

C’est l’équipe australienne qui a raflé la mise. Son morceau Beautiful the World rend un vibrant hommage à la résilience de la nature suite aux importants incendies survenus dans le pays. L’IA a su conjuguer un savant mélange d’échantillons audio d’animaux tels que des koalas ou des diables de Tasmanie.

La France n’était pas en reste avec deux équipes qui ont participé au concours. Comme le précise Ouest France, DataDada s’est focalisée sur les plus gros tubes de l’Eurovision pour composer une chanson aux paroles assez improbables : « Je secoue le monde / Oh, ne m’appelle pas drôle de lapin / Je suis Robert de Baratin ». Celle-ci semble avoir toutefois plu au jury puisqu’elle s’est hissée à la 9ème place.

Cette première aura en tout cas permis de mettre en lumière des créations atypiques tout en soulignant l’impact de l’intelligence artificielle sur ce secteur. «Nous ne devrions pas voir l’IA comme un moyen de faire travailler un ordinateur sans aucune intervention humaine. Mais si un musicien peut l’utiliser pour créer de nouvelles idées auxquelles il n’aurait peut-être jamais pensé, c’est super intéressant. Je pense que l’IA a un grand rôle à jouer dans le futur de l’industrie musicale », souligne la rédactrice en chef de VPRO Karen van Dijk, qui a eu l’idée d’organiser cette AI Song Contest.

Les chercheurs en intelligence artificielle travaillent d’ailleurs beaucoup sur la musique. Nous vous parlions par exemple de Jukebox, cette IA qui peut créer des chansons originales avec la mélodie, les paroles et la voix en s’inspirant d’un style musical.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests