Alaska Airlines veut régler le problème de l’ennui à bord des avions

Alaska Airlines veut miser sur la réalité virtuelle pour séduire de nouveaux passagers dans les airs. Une bonne façon de tromper l’ennuie pendant les heures de vol.

Avion Alaska Airlines

Des films en réalité virtuelle à bord des avions Alaska Airlines

Peu à peu, la réalité virtuelle décolle. Bien sûr, il ne s’agit pas encore d’une technologie grand public largement démocratisée, loin de là… Notamment pour des raisons de prix. Mais, il y a un attrait évident pour une partie de la population. C’est sur eux que souhaite désormais miser la compagnie aérienne américaine Alaska Airlines. Elle va proposer à ses passagers de regarder des films en réalité virtuelle.

Il s’agit pour l’instant d’une opération pilote qui sera uniquement menée sur deux lignes : Seattle – Boston et Boston – San Diego. Le casque proposé aux voyageurs sera celui de Skylights Allosky Cinematic VR.  Une nouveauté que l’entreprise annonce à grands renforts de communiqués revendiquant être « la première compagnie aérienne d’Amérique du Nord à proposer des casques de réalité virtuelle comme système de divertissement à bord ». Au programme, la 3D ou encore des vidéos à 360°.

> Lire aussi :  Voyage en enfer pour les passagers d'un avion Jet Airways

Une option pour la première classe pour l’instant

Si on ignore le prix payé par la compagnie pour ce programme, il s’agit bien sûr d’un programme coûteux. C’est aussi pour cette raison qu’il est uniquement proposé aux passagers de première classe. Difficile de penser qu’il s’agit d’un élément pouvant inciter à passer en première classe, mais, cela peut fidéliser des clients ayant les moyens.

Du côté des films proposés, on trouvera par exemple Ready Player One ou Three Billboards : Les Panneaux de la vengeance. La liste risque d’être limitée pour l’heure. Difficile de croire que la compagnie pourra miser sur le gaming (une question d’espace) ou sur la pornographie à bord d’un avion. En revanche, il sera possible d’accéder à Netflix ou d’autres services de streaming.

Avec une telle option à portée de main, les passagers du vol Jet Airways ne se seraient peut-être même pas rendus compte qu’ils étaient en train de saigner du nez ou des oreilles

> Lire aussi :  Il essaie de rentrer dans le cockpit pour recharger son téléphone

Source


Un commentaire

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.