Voyage en enfer pour les passagers d’un avion Jet Airways

Du sang est sorti des oreilles des passagers de l’avion Jet Airways.

Voyage en enfer pour les passagers d'un avion Jet AirwaysUn oubli de l’équipage de Jet Airways

Qu’est-ce qui nous fait peur en montant à bord d’un avion ? Sans doute qu’il y ait un accident et que l’on s’écrase. Cela peut vite tourner à la phobie pour certains passagers. Mais, les voyageurs d’un vol Jet Airways en Inde, ont eu une mauvaise expérience d’un genre très différent. En effet, le personnel de bord a oublié de pressuriser l’appareil. Résultat, une trentaine de passagers ont eu le droit à des saignements du nez et des oreilles. L’avion qui transportait 166 personnes entre Bombay et Jaipur a été forcé de faire demi-tour. A ce moment-là, les masques à oxygène étaient déjà tombés pour venir en aide aux passagers.

Plusieurs voyageurs ont diffusé de courtes vidéos sur les réseaux sociaux montrant que toutes les personnes à bord semblaient saines et sauves. Pour autant, impossible de ne pas penser qu’ils devaient à minima être en état de choc après une telle mésaventure. Le personnel de bord a été suspendu le temps que l’enquête ait lieu.

La loi des séries pour la compagnie ?

En revanche, côté positif pour les passagers, ils ont été examinés par des médecins à l’arrivée. Selon les examens qui ont été réalisés, cette mésaventure n’aura pas de sérieuses conséquences pour eux.

> Lire aussi :  Il essaie de rentrer dans le cockpit pour recharger son téléphone

Un bilan beaucoup moins positif en revanche pour Jet Airways. Le moins que l’on puisse dire c’est que pour l’entreprise, les mauvaises histoires commencent à s’accumuler en Inde. Au mois de janvier, la compagnie avait été obligée d’agir contre deux pilotes qui étaient partis du cockpit pendant quelques instants. Ils s’étaient battus à bord de l’avion. De quoi décourager les locaux de continuer à prendre cette compagnie en Inde et même dans d’autres pays. Mais, il faudra continuer d’accepter les différents aléas  des compagnies aériennes en attendant que l’on ait chacun notre petite voiture volante pour nous transporter

Source


2 commentaires

  1. Lors d’un vol, les clients sont des passagers, pas des habitants…

    Idem, dans le chapitre « La loi des séries pour la compagnie. » la deuxième phrase du deuxième paragraphe est incorrecte.

    Attention à la grammaire et l’orthographe quand on publie.

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.