Suivez-nous

Applications

L’Allemagne utilisera finalement l’application de suivi d’Apple et Google pour lutter contre le coronavirus

Contrairement à ce qu’elle avait prévu, l’Allemagne a décidé de se tourner vers l’application développée par Apple et Google. Celle-ci a pour but de tracer les personnes infectées par le coronavirus.

Il y a

  

le

 
Smartphone SMS
© Unsplash / Robin Worrall

À l’origine, l’Allemagne avait prévu de développer sa propre application visant à lutter contre le coronavirus. Mais comme d’autres pays, cette dernière a reçu de nombreuses critiques portant sur la protection de la vie privée et des données personnelles des utilisateurs. Finalement, le territoire a donc changé d’avis au profit d’un nouveau choix.

Le ministre allemand de la Santé ainsi que le chef de cabinet de la chancelière ont fait savoir que l’Allemagne allait désormais se tourner vers l’application sur laquelle travaillent Google et Apple. De cette manière, les données seront stockées sur les téléphones des utilisateurs et non sur une base de données centrale, ce qui évite de multiples problématiques liées à la vie privée.

On peut supposer que l’utilisation de ce dispositif sera plus rapide à mettre en place qu’une solution nationale propre à l’Allemagne. À ce sujet, les intéressés indiquent : « Notre objectif est que l’application de traçage soit prête à être utilisée très bientôt et qu’elle soit largement acceptée par la population ».

Ils ont ajouté à cela que « Cette application devrait être volontaire, répondre aux normes de protection des données et garantir un niveau élevé de sécurité informatique. Le principal objectif épidémiologique est de reconnaître et de briser les chaînes d’infection le plus rapidement possible ».

Toutefois, les pays européens qui souhaitent développer une utilisation de suivi des personnes infectées du coronavirus ne semblent pas encore s’être mis d’accord. Il est donc encore difficile de savoir si ces territoires stockeront les données directement sur les smartphones ou sur un serveur central.

Bras de fer entre Apple et la France

La solution de Google et Apple ne semble pas encore prête à l’emploi en France. En effet, un bras de fer s’est engagé entre les sociétés, particulièrement la marque à la pomme, et le gouvernement. Pour que le système basé sur le Bluetooth fonctionne en arrière-plan, il faut que cette dernière accepte de faire l’impasse sur une mesure visant à protéger la vie privée des utilisateurs, ce qu’elle refuse actuellement de faire.

Le projet StopCovid aurait logiquement beaucoup plus de mal et moins d’intérêt si Apple venait à ne pas céder à la France. Le passé suggère que la marque à la pomme ne fera pas de compromis, car elle n’en a pas fait non plus quand le FBI lui a demandé l’accès à l’iPhone du suspect principal d’une fusillade aux USA. Dans ce cas, la France ferait le choix d’une solution nationale.

Youtube
Par : Google LLC
4.4 / 5
87,0 M avis
1 commentaire

1 Commentaire

  1. NOM

    28 avril 2020 at 7 h 56 min

    Je viens de lire ailleurs (sur un vrai site d’information) que l’Allemagne a décidé de NE PAS utiliser l’application des deux aspirateurs de données professionnels que sont la pomme et gros gueule, décidez-vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests