Une étonnante alliance Nokia – Microsoft dans les services mobiles

Le mariage de carpe et du lapin ?Il en va du business comme des clubs de foot : les retournements d’alliance sont aussi rapides que les transferts au moment du mercato, quand un joueur quitte son club "de coeur" pour son principal concurrent… Ainsi apprend-on ce jour que Nokia et Microsoft s’allient pour proposer les

Le mariage de carpe et du lapin ?
Il en va du business comme des clubs de foot : les retournements d’alliance sont aussi rapides que les transferts au moment du mercato, quand un joueur quitte son club "de coeur" pour son principal concurrent…
Ainsi apprend-on ce jour que Nokia et Microsoft s’allient pour proposer les services Windows Live à des millions d’utilisateurs d’appareils mobiles.
Ce qui constitue certainement une excellente nouvelle pour les utilisateurs de… Nokia (ceux qui ont donc commis l’erreur de ne pas s’équiper d’un appareil sous Windows Mobile ;-))

Dès aujourd’hui et dans onze pays, les propriétaires d’appareils Nokia compatibles S60 peuvent télécharger la nouvelle suite donnant accès à Windows Live Hotmail, Windows Live Messenger, Windows Live Contacts et Windows Live Spaces. Cette possibilité sera étendue dès 2008 aux Nokia S40.
Avec l’activation des services Windows Live sur les plates-formes Nokia S60, les utilisateurs auront la possibilité d’accéder à leur répertoire, leur courrier, leur messagerie, les appels téléphoniques, les messages texte, l’appareil photo, la galerie et la navigation, le tout de manière intégrée.

Selon Jari Pasanen, Vice-président Stratégie et technologie chez Nokia Multimedia, "le réseau de distribution étendu et performant de Nokia peut être mis à profit pour insuffler toute la puissance des services Windows Live aux appareils Nokia, garantissant ainsi que nos clients peuvent accéder à leurs données les plus importantes en ligne pendant leurs déplacements".

Les utilisateurs d’ordinateurs multimédia mobiles Nseries Nokia N73, N76, N80 Internet Edition, N93i ou N95 peuvent bénéficier des services Windows Live par le biais de l’application Download! dans les pays suivants : Allemagne, Arabie saoudite, Danemark, Émirats Arabes Unis, Espagne, Finlande, France, Norvège, Pays-Bas, Royaume-Uni et Suède.

Rendez-vous sur le site http://www.nokia.com/windowslive pour en savoir plus.

Attention cependant, l’offre n’est pas gratuite (alors que si vous aviez pris un Windows Mobile, elle le serait, cela dit je ne l’utilise pas ;-)) : dans un premier temps, le service sera proposé sous forme de version d’essai gratuite. Les clients de certains marchés souhaitant continuer d’utiliser le service pourront ensuite être invités à s’acquitter d’un abonnement mensuel.

Pas mal.
Personnellement j’attends toujours que les Nokia lisent nativement les vidéos WMV et le flash (je parle du vrai Flash, pas de Flashlite), soient dotés d’écrans tactiles, que la logithèque Symbian soit un peu plus étoffée et sa communauté un peu plus active, et je passerai peut-être du côté obscur de la force finlandaise.
Sauf si j’ai craqué pour un iPhone entretemps…


Nos dernières vidéos

6 commentaires

  1. Moi j’analyse (http://www.smartphone-info.com/2... plutôt ça comme une évolution naturelle typique des marchés en développement : les grands s’affrontent, puis après avoir bien mis en avant leurs atouts, s’allient pour croître. Nokia et Windows ont longtemps montré qu’ils avaient du potentiel, pour Nokia ça a été surtout de ne pas se faire écraser, et maintenant ils sont plus sur une dynamique de croissance. Je n’étais donc pas très surpris et je ne pense pas qu’il s’agisse d’un retournement imprévu.

  2. Comme Eric le fait remarquer : l’iPhone commence a visiblement inquiété les poids lourds.
    P.S : Très étoné que tu n’es pas commenté les rumeurs sur l’accord entre Orange et Apple (démentis aujourd’hui d’ailleur).
    3 OS pour les teléphones c’est une bonne chose, si Nokia rejoint le camp "Windows Mobile", quelle chance reste il à Symbian ?

  3. A mon avis il s’agit d’un réel intérêt à court terme pour Nokia dans leur stratégie d’expansion vers les pays en développements en particuliers (dans les pays dits développés, les logiciels de Microsoft est moins en odeur de sainteté de la part de la clientèle, qui l’utilise massivement pourtant). A moyen et long terme par contre, c’est très intéressant pour Microsoft qui peu à peu (et ils ont les moyens d’attendre) impose son OS sur une part croissante des mobiles).

Répondre