Connect with us

Actualités

Amazon Alexa serait peu utilisé pour les achats en ligne

Sur 50 millions d’utilisateurs, seulement 100 000 auraient déjà utilisé Amazon Alexa plus d’une fois pour faire des achats en ligne.

Il y a

le

Amazon Echo France

Bien qu’elles soient devenues très populaires, les enceintes connectées d’Amazon seraient peu utilisées pour faire des achats en ligne. C’est en tout cas ce que relaye aujourd’hui la presse tech, citant des révélations du site The Information.

D’après une source de ce média, sur 50 millions d’utilisateurs d’Alexa, seulement 100 000 auraient acheté quelque chose plus d’une fois via cette interface vocale.

Les gens utiliseraient surtout l’assistant numérique pour des tâches quotidiennes telles que commander des objets connectés, obtenir une information ou organiser la journée.

Les données publiées par The Information n’ont pas été confirmées par Amazon. Mais si elles sont exactes, cela signifierait que malgré le succès des enceintes Amazon Echo et de l’assistant Alexa, l’entreprise a encore du chemin à faire pour concrétiser sa vision avec ces produits.

> Lire aussi :  Amazon aurait l’intention de sortir au moins 8 appareils pour son assistant Alexa

En effet, même si Alexa est utile pour beaucoup d’autres choses, le e-commerce conversationnel est l’une des fonctionnalités les plus mises en avant par Amazon pour commercialiser ses enceintes.

La situation pourrait cependant évoluer, comme l’explique The Next Web, qui relaie également The Information.

En effet, si pour le moment, peu de personnes (par rapport aux 50 millions d’utilisateurs) font du shopping via Amazon Alexa, l’entreprise pourrait plus tard identifier les comportements qui favorisent les achats en ligne via l’interface vocale.

Google mise également sur le e-commerce conversationnel

En tout cas, Amazon n’est pas le seul à miser sur le e-commerce via les enceintes connectées. Au mois de juin, la firme de Mountain View a officialisé un partenariat avec Carrefour en France. « L’objectif commun des deux entreprises est de permettre aux utilisateurs d’avoir une expérience simplifiée et intuitive d’achat. D’ici début 2019, les utilisateurs français pourront effectuer leurs courses – dont les achats alimentaires – que ce soit via l’enceinte connectée Google Home, ou via l’Assistant Google depuis leur téléphone portable, ou enfin sur le Web via la nouvelle interface du site Google Shopping en France, et ainsi se faire livrer à domicile ou récupérer les marchandises en magasin », lisait-on dans un communiqué de presse.

> Lire aussi :  IFA 2018 : Amazon Alexa est désormais compatible avec 20 000 appareils

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests