Suivez-nous

Tech

Amazon poursuit Microsoft en justice à cause du Pentagone

Amazon n’apprécie pas de s’être fait passer devant par Microsoft et compte bien régler ses comptes devant la justice.

Il y a

  

le

 
jeff-bezos-amazon
© Amazon

Dans le cadre du contrat JEDI, le Pentagone a choisi de se tourner vers Microsoft plutôt que choisir Amazon. Cette décision n’est pas bien passée du côté de la firme de Seattle —notamment parce qu’il s’agit d’un contrat à 10 milliards de dollars. Amazon a donc l’intention de contester ce choix devant les tribunaux compétents, la firme a ainsi informé la United States Court of Federal Claims de son intention il y a quelques heures.

Amazon conteste

Amazon Web Services (AWS) a été le grand favori sur ce contrat. Malheureusement, le premier fournisseur de cloud public au monde a vu le « Joint Enterprise Defense Infrastructure » (JEDI) lui passer sous le nez au profit de la firme de Redmond et de son cloud Azure, sélectionné le 25 octobre dernier.

La firme estime que son éviction est due aux pressions politiques de la part de Donald Trump qui déteste littéralement l’entreprise de Jeff Bezos. Un porte-parole de l’entreprise a tout de même tenu à prendre la parole pour expliquer le soi-disant véritable raisonnement de la société :

« AWS est particulièrement expérimenté et qualifié pour fournir la technologie critique dont l’armée américaine a besoin, et reste déterminé à soutenir les efforts de modernisation du DOD. Nous pensons également qu’il est essentiel pour notre pays que le gouvernement et ses dirigeants élus gèrent les achats de manière objective et sans influence politique. De nombreux aspects du processus d’évaluation de JEDI comportaient des lacunes évidentes, des erreurs et des préjugés indéniables. Il est important que ces questions soient examinées et rectifiées »

En réponse à cela, Mark Esper, le Secrétaire à l’Armée des États-Unis déclare : « Je suis convaincu que cela a été mené librement et de manière équitable, sans influence extérieure ». En ce qui concerne Microsoft, l’entreprise n’a pas encore commenté ces nouveaux éléments et se contente simplement de cette décision prise par le Pentagone.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

2 Commentaires

2 Commentaires

  1. cal25

    16 novembre 2019 at 21 h 18 min

    L’article est intéressant, mais, sans les fautes, il le serait tout autant…
    Cordialement

  2. Pignakus

    18 novembre 2019 at 13 h 59 min

    Il faut se relire avant de publier…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests