Suivez-nous

Startups

Amazon rachète une startup pour concurrencer Shopify sérieusement

Shopify s’envole, mais Amazon ne compte pas rester sans rien faire.

Publié le

 
Amazon livraison
© Amazon

On ne présente plus les activités du géant Amazon même si certaines d’entre elles pourraient vous échapper. Aujourd’hui, nous parlerons d’Amazon en tant que géant du e-commerce. Bien qu’il existe de nombreuses solutions dédiées aux professionnels pour développer son commerce en ligne sans passer par la marketplace Amazon, il sera bientôt compliqué d’échapper au géant américain.

Depuis près de 7 ans, la startup Selz propose d’aider les entrepreneurs à vendre des produits en ligne. Le mois dernier, un étrange billet de blog évoquait pour la première fois les relations entre Selz et Amazon. Très court et concis, il est noté : “nous avons signé un accord pour être acquis par Amazon et sommes impatients de travailler avec eux alors que nous continuons à créer des outils faciles à utiliser pour les entrepreneurs.” 

Dans ce même billet, Martin Rushe, le fondateur et CEO de Selz, a tenu à rassurer ses utilisateurs en ajoutant : Rien ne change pour nos clients pour le moment, et nous serons en contact avec les clients au fur et à mesure que nous aurons d’autres mises à jour.”

Selz rejoint les rangs d’Amazon

Ce billet a été publié il y a un mois. Depuis, les bruits de couloirs s’étaient arrêtés, et plus aucune nouvelle s’échappait sur cette éventuelle acquisition. Du moins jusqu’à cette semaine, puisque Jason Del Rey, journaliste chez Recode, a annoncé sur Twitter que Selz venait bel et bien d’être officiellement racheté par Amazon.

L’homme ajoutait que le leader de ce marché, Shopify, valorisé à 177 milliards de dollars, pourra désormais compter sur un concurrent de taille. En rachetant Selz, Amazon proposera à ses utilisateurs d’utiliser des logiciels pour gérer leurs boutiques en ligne et vendre sur les réseaux sociaux, la recette qui a fait le succès de la startup canadienne, qui annonçait d’ailleurs ce mardi matin un quatrième trimestre avec une croissance de 94 %.

Selz, fondée à Sydney, est un startup qui compte moins de 50 employés. Elle n’était rien, alors, face à son concurrent, qui profitait de sa posture et de la situation sanitaire pour grossir. Maintenant, les choses pourraient changer. Sur le e-commerce, Amazon ne compte pas se faire distancer.

Lire aussi – Le boom du e-commerce décrypté par Shopify

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋Abonnez-vous, et recevez chaque matin un résumé de l’actu tech

Les meilleurs forfaits

Les tests