Amazon tête de Turk

Amazon
Effectuez des tâches simples que les gens font mieux que les ordinateurs. Et soyez payés pour ça.

Etonnant que Google n’y ait pas pensé avant : Amazon teste un nouveau service consistant à remettre un peu d’humain dans ce monde de brutes informatiques : Amazon Mechanical Turk permet à chaque internaute de participer à sa façon à la diffusion de la connaissance en répondant à des questions posées par d’autres internautes, et d’être rémunéré pour le service apporté.

Amazon
Effectuez des tâches simples que les gens font mieux que les ordinateurs. Et soyez payés pour ça.

Etonnant que Google n’y ait pas pensé avant : Amazon teste un nouveau service consistant à remettre un peu d’humain dans ce monde de brutes informatiques : Amazon Mechanical Turk permet à chaque internaute de participer à sa façon à la diffusion de la connaissance en répondant à des questions posées par d’autres internautes, et d’être rémunéré pour le service apporté.

Le système fonctionne de la façon suivante :
1. Vous trouvez un HIT sur lequel travailler (HIT : Human Intelligence Task), par exemple une recherche ou un renseignement que seul un être humain peut accomplir
2. Une fois la tâche sélectionné vous validez afin que celle-ci vous soit assignée
3. Une fois la tâche accomplie et approuvée par le demandeur, vous êtes rémunéré par Amazon, soit en cash, soit en bons d’achats à dépenser (chez Amazon bien sûr).
Je n’ai pas testé le service car il était particulièrement lent au moment de la rédaction de ce billet et encore en version beta, mais je souscris complètement à cette idée.
D’ailleurs je ne sais pas si celle-ci est très nouvelle : je me rappelle en 1999/2000 avoir pendant quelques mois accompli des missions payées à la tâche pour un moteur de recherche humain, question.fr, qui depuis semble avoir complètement changé d’orientation pour devenir un banal comparateur de prix. Nous étions quelques « limiers » à arrondir nos fins de mois en répondant à des demandes centralisées et dispatchées par question.fr. Je crois que le concept a été plus ou moins abandonné mais je pense qu’il y a toujours une place pour ce type de service.

Au fait, si vous voulez savoir d’où vient ce nom « Mechanical Turk », l’explication est ici (en anglais).


Nos dernières vidéos

5 commentaires

  1. Google le fait mais c’est plus limité. J’ai lu un article dessus la semaine passé. Chez Google c’est simplement pour vérifier la pertinence des recherches pour voir si des sites ne trichent pas pour apparaître en haut de classement.
    De mémoire ou peut trouver ces boulots sur Monster.com mais ils ne seraient qu’une dizaine en France.

    L’article est peut être sur WRI…

  2. Ce concept est le nerf central de ketady.fr
    On pose une question, et les gens peuvent y répondre. Plus on répond à des questions, au mieux l’algorythme de ketady nous propose des questions en rapport avec nos connaissances.
    Le site fonctionne bien, malgré une pertinence dans les réponses pas toujours présentes.
    http://www.ketady.fr

Répondre