Suivez-nous

Lifestyle

Amazon veut donner les articles invendus, plutôt que de les détruire

Amazon va lancer un nouveau programme baptisé FBA Donations, pour lutter plus efficacement contre le gaspillage, et favoriser les dons.

Il y a

le

Amazon voleurs
© pxhere

Un programme FBA Donations chez Amazon

Il y a quelques mois, un reportage sur Amazon et sa façon de traiter des milliers de marchandises invendues chaque année faisait polémique. En effet, l’enquête démontrait alors que l’entreprise jetait des tonnes de produits neufs invendus chaque année… Aujourd’hui, Amazon lance un nouveau programme baptisé FBA (pour Fulfillment by Amazon) Donations.

Ce dernier sera disponible dès le mois de septembre aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, et vise à permettre aux revendeurs de donner facilement des articles invendus à des associations, plutôt que de les détruire, de les retourner au fournisseur, de les liquider à un autre revendeur…

Amazon annonce travailler avec des partenaires caritatifs et gère la logistique pour rationaliser le processus de don pour les vendeurs indépendants. Aux Etats-Unis, le géant américain travaille notamment avec Good360, qui se charge de s’approvisionner en produits nécessaires et les distribuer par l’entremise d’un réseau de divers organismes, sans but lucratif, qui viennent en aide aux personnes dans le besoin. Au Royaume-Uni, Amazon va s’associer à Newlife, Salvation Army ou encore Barnardo’s.

Amazon sonnette police

« Nous savons que mettre des produits entre les mains de ceux qui en ont besoin transforme des vies et renforce les communautés locales« , a déclaré Alice Shobe, directrice d’Amazon Community. « Nous sommes ravis d’étendre ce programme aux vendeurs qui utilisent nos services d’exécution. » Rappelons qu’au-delà de ce scandale lié au gaspillage, Amazon était également montré du doigt ces derniers mois par le gouvernement français (entre autres) à cause de sa tendance à ne pas vouloir payer d’impôt.

Récemment, ce même Amazon a d’ailleurs décidé de répercuter, dès le 1er octobre prochain, la taxe GAFA française sur ses vendeurs tiers. « Chers partenaires de vente, à la suite de l’instauration en France d’une nouvelle taxe sur les services numériques autour de 3 % nous souhaitons vous informer que nous serons contraints d’ajuster les taux de nos frais de vente sur amazon.fr pour refléter ce coût supplémentaire » avait alors déclaré le géant de la vente en ligne

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Advertisement RED

Les tests