Amphitamine, pour aider les étudiants à faire la promo de leur promo

On dirait que les lyonnais sont actifs dans le développement de sites offrant des services au monde étudiant. Alors que le réseau Marketing Etudiant continue sa forte expansion en multipliant les sites afin d’occuper progressivement toutes les niches du secteur, de nouveaux arrivants prennent pied et proposent des alternatives aussi intéressantes. ▶ Posez toutes vos

On dirait que les lyonnais sont actifs dans le développement de sites offrant des services au monde étudiant. Alors que le réseau Marketing Etudiant continue sa forte expansion en multipliant les sites afin d’occuper progressivement toutes les niches du secteur, de nouveaux arrivants prennent pied et proposent des alternatives aussi intéressantes.

amphitamine

C’est le cas de Amphitamine, un nouveau site développé par Kevin Gainet, un étudiant lyonnais. Amphitamine est un service permettant à une promo de créer un site collaboratif assez facilement sans connaissance particulière en informatique, en quelques minutes.

En fait, étant donné la palette de services proposés, Amphitamine est une sorte de réseau social spécialisé qui permet aux étudiants d’interagir et de communiquer facilement à l’aide d’outils mis à leur disposition, comme :

  • la création de site pour sa promotion
  • un module « actu » pour partager l’actu de la promo : changement d’emploi du temps, absence de profs, événements…
  • un module « cours » pour partager les cours, le tout classé par matières, ordre chronologique et semestre.
  • un module « fiches de révisions » pour une mise en commun des fiches de révisions. En effet il est souvent impossible de tout résumer soi-même !
  • un module « fiches méthodes » pour être au point sur la méthode.
  • un trombinoscope pour pouvoir voir tous les membres de ta promo.
  • enfin, un forum pour pouvoir dialoguer avec les membres de la promo, poser des questions, ainsi qu’une messagerie interne pour communiquer directement avec d’autres membres de sa promo

Amphitamine est gratuit et plusieurs services seront ajoutés prochainement (si je peux me permettre, s’offrir les services d’un graphiste ne serait pas du luxe). S’il y a des étudiants dans la salle, j’aimerais bien connaître leur avis sur ce type de service et savoir s’ils en utilisent, et lesquels.


  • La fiche technique du Sony Xperia XZ1 se dévoile avant l’heure

    L’actualité est inondée d’informations sur un grand nombre de smartphones depuis quelques jours, à l’approche de l’IFA 2017. Sony n’est pas en reste et des informations, ainsi que des visuels ont fuité dans la presse concernant son futur Xperia XZ1. […]

  • La Switch se plie toute seule ! Nintendo aussi aura droit à son Bendgate…

    Nintendo est-il victime d’un bendgate lui aussi ? De plus en plus de plaintes de clients non satisfaits par leur console font remonter que cette dernière se plie sur elle-même. Un grand nombre de photos ont été publiées sur les réseaux sociaux et l’affaire commence à faire de plus en plus de bruit. […]

  • Apple profitera du lancement de l’iPhone 8 pour dévoiler l’Apple Watch 3

    Si vous suivez l’actualité high-tech, vous savez qu’Apple fidèle à son habitude prépare un grand évènement à la rentrée. La marque à la pomme compte présenter dans sa prochaine Keynote le futur flagship de la marque, à savoir l’iPhone 8, on découvrira également les iPhone 7S et 7S Plus, mais également la montre connectée Apple Watch 3. […]

Nos dernières vidéos

24 commentaires

  1. Intéressant, à suivre 😉

    Nos étudiants français ont des idées et prennent des initiatives !

    PS : Eric, le réseau c’est Media etudiant (http://www.mediaetudiant.fr), tu n’as pas tout faux, car le 1er site créé est bien Marketing-etudiant.fr 😀

  2. c’est pas comme ça qu’est parti Facebook? Ca sent un peu le réchauffé, même si ça à l’air plus « dédié » avec quelques fonctionalités métier, mais ça n’a pas l’air de quelque chose qui ne pourrait déjà se faire avec un autre réseau social si?

  3. Le concept est bon, comme pour la plupart des réseaux sociaux qui construisent leur offre autour d’une utilité bien précise et pragmatique; quant à savoir si les étudiants en raffoleront, c’est une autre histoire.

    Je suis étudiante à l’université Lyon 3, et là, non seulement il y existe une sorte de paradigme Facebook qui fait que le moindre événement est relayé par ce réseau en particulier (TOUS les événements de Lyon 3 sont sur Facebook et nulle part ailleurs, c’est assez lassant); mais en plus, l’université a mis à disposition de ses étudiants ce qu’elle appelle un « Bureau Virtuel », c’est l’endroit sécurisé, officiel et privé où étudiants et professeurs s’échangent des cours, des trucs, des machins. Le projet a démarré au ralenti, aujourd’hui il est devenu le moyen irremplaçable de communication au sein de la fac.

    Je parlerai d’Amphitamine à ma promo, histoire d’avoir des opinions 😉

  4. ce n’est pas du réchauffé, en effet ce site s’adresse juste aux étudiants et est un réseau pédagogique qui sert juste à s’entraider entre membres d’une même promo! alors que facebook est généraliste

    merci pour l’article!

  5. EtudiantBruxellois on

    Il faut noter que des initiatives ont vu le jour il y a déjà bien longtemps dans d’autres universités et d’autres pays, comme le montre l’expérience de CandiULB (www.candiulb.be) en Belgique qui a vu il y a plus de 10 ans la mise en place par deux étudiants de ce qui fut initialement un simple forum pour les étudiants d’informatique et s’est transformé en un portail d’actualité, un portail de promotion de l’activité culturelle de Bruxelles destiné aux étudiants et un forum interfacultaire d’entraide. Il a très vite été rejoint par CandiMed (www.candimed.be), créé par un étudiant en informatique de la même université pour sa copine, étudiante en médecine. Ce portail est avant tout un forum mais qui intègre les informations émanent de la faculté, un webmail plus efficace que celui fournit par l’institution, des interactions avec Amazon pour permettre aux étudiants de se procurer les ouvrages cités, etc…

    Et tout cela sans visées commerciales et avec un support minimal (quand il existe…) des autorités, géré par des volontaires bénévoles

  6. Initiative intéressante mais je trouve cela dommage de se limiter aux universités et de ne pas s’ouvrir aux Grandes Ecoles par exemple.

  7. ca me fait surtout penser au portail etudiant de lyon2 qui regroupe deja plusieurs de ces fonctionnalité. Mais c’est tout de meme une bonne initiative à soutenir.
    Le principal probleme pour moi c’est le monde universitaire lui meme: individualisme, manque de synergie, administration à la ramasse. Les eleves ne se connaissent pas ou peu, vue la multiplicité des fillieres/cours/profs/programmes il est tres difficile de mettre ses acquis en commun et mettre en ligne les retards, absences, decalages de cours releve de l’utopie quand votre secretariat peine deja à vous avertir 5min avant le debut de la classe.

    Ce sera en revanche un bon outil pour les Ecoles aux effectifs plus reduit, et à l’esprit de corps ancré.

  8. La plateforme Moodle que de Plus en plus d’écoles et fac utilisent permet déjà de faire la même chose.

  9. Une belle initiative collaborative. Mais pour que l’idée se transforme en véritable bénéfice, il faut créer justement cette communauté autour d’une école (c’est l’objectif du web communautaire).
    Facile, pourrait on dire. Mais rare sont les étudiants qui s’impliquent réellement dans le Web 2.0, même ceux a priori très concernés par ce genre d’outils.

    Et c’est dommage.

  10. En orthophonie à Lyon on utilise un groupe yahoo : espace de partage pour les photos, fiches de révision et cours, et groupe de discussion pour les infos à transmettre rapidement.

  11. D’accord avec Flo, la plupart des universités ou écoles ont déjà un L.M.S (plateforme-pédagogique), dont Moodle est un bel exemple, qui permet de faire tout çà et plus.
    Le problème est que le pilotage est dans ce cas fait par les profs, donc traçage, donc méfiance. Amphitamine est à l’initiative des étudiants, ce qui peut lui valoir leurs faveurs.

  12. d’accord avec tous ceux qui parlent de Moodle que l’on avait dans mon école. Ce site ne réinvente rien et le buzz sera compliqué ! Je ne trouve pas le nom très pertinent mais salue l’initiative.

    C’est cool que Presse citron s’intéresse de nouveau au web français.

  13. salut,

    je suis le créateur du site, et je trouve que les plateforme des universités sont trop sérieuse, trop réglementé, trop mal faite, trop conventionnel… Le but et que ca soit géré par les étudiants et non par les profs, car les profs mettent seulement ce qu’il veulent et ne vont pas faire les fiche de révision à la place des éleves, ce qui est là est possible car on peut échanger ses fiches! de plus ls plateforme pédagogique marche pas promo par promo!

    De plus dans les semaines à venir le site va s’ouvir au loisrs pour acceuilir le même module mais pour les associations étudiantes ainsi que:

    -un module pour présenter sa soirée!
    -possibilité de créer un site pour sa promo
    -un forum unique pour tous les étudiants
    -un module question/réponse pour toute le france
    -et peut être un module d’annonce pour colocations, job, entraide… destinés au étudiants!

  14. Concept très intéressant et utile. Faute d’avoir ce genre de service disponible, il y a 6 mois j’ai monté avec un « camarade » de promotion, une plate forme similaire sous Drupal pour gérer l’activité de notre promotion.

    Rien à voir avec un Facebook ni même un espace partagé via les services Google, ce que nous avons proposé à la promotion va dans le sens de ce service, c’est à dire beaucoup plus loin dans les possibilités d’un véritable portail.
    De même ce service (ou notre portail) à l’initiative des étudiants n’a rien à voir avec les services mis en place par les écoles ou université, qui sont peu ou pas utilisés (expérience constatée dans ma « grande école ») car ils ne correspondent pas à la demande des étudiants.

    Je pense que ce genre de service a du bon, mais je reste très surpris par l’inaptitude à notre jeune génération à se servir correctement de ce genre d’outils.
    (Master 2 Ecole d’Ingénieur à Nantes)

  15. L’idée est sympa, après la question est : est ce que le marché est là ?

    Connaissant bien les écoles de commerce, je sais que les associations étudiantes ont souvent leur propre site internet. Mais surtout, désormais tout passe par Facebook, les évènements, soirées, débats, réunions etc… Les étudiants sont déjà inscrits sur le réseau avant même de rejoindre l’école/université. C’est bien plus facile de toucher les élèves par là que les faire s’inscrire sur un énième site internet, où l’intérêt est limité aux amis de l’école.

    Le problème du doublon va se poser. Un tel site est-il nécessaire quand Facebook, les groupes et pages de fan existent ?

    La force d’un réseau vient de l’implication de ses membres, et donc par là, de l’inscription des étudiants sur un nouveau site communautaire. Sachant que les infos administratives sont souvent déjà disponibles sur l’intranet de l’école et que facebook se charge du reste, existe-t-il une valeur ajoutée suffisante pour que tous les élèves y adhèrent ?

  16. Atlanticblue on

    Chez « nous » à Metz IUT on reçoit presque toutes les infos par e mail et facebook se charge des informations extra étudiantes.Non chez nous se service ne prendra pas même si le site se montre excellent sa sera trop difficile de faire changer les habitudes.

  17. mais bon TOUS les cours ne passe pas par facebook ou les plateformes des écoles!

    de plus pas trop de possibilité de dialoguer entre membres d’une promo ou encore de s’entraider de manière éffiquace!

  18. « une sorte de réseau social spécialisé qui permet aux étudiants d’interagir et de communiquer facilement »

    C’est exactement ce qu’était Facebook à ses débuts, je me rappelle de l’époque ou l’e-mail d’université était obligatoire pour s’inscrire.

    Autant les autre sites du groupe sont sympa autant là je ne vois pas trop le truc à long terme.

  19. Plus fort que Facebook, un générateur de Facebook. Je crois que j’ai le tournis…

  20. C’est un peu comme travailler dans une boite, et voir ses collègues encore le soir, sur le web… comme si 8 heures dans la journée, ça ne suffisait pas !

  21. Etudiante en M2 dans une université Parisienne, je trouve que le concept n’a rien de révolutionnaire mais il peut prendre l’avantage sur les systèmes (souvent des CMS d’ailleurs) proposés par les universités en s’appuyant sur la dimension communautaire dont la dynamique ne pourra pas venir d’un service multimedia de l’université (nécesssite des RH pour animer le site, créer des rendez-vous, apporter du contenu à VA, nouer des partenariats avec les BDE ou assocs,…) et aussi en proposant quelque chose qui est souvent très mal maitrisé, un site ergonomique et sympa !

    Pour le business model d’un tel site, vous pourriez penser à développer le concept en marque blanche auprès des universités.

    nb : pour votre benchmark, j’utilise à titre perso pour des projets universitaires un service gratuit et indépendant : http://www.epicemed.org/index.php

  22. Pingback: Le tour du web #1 | 1025.fr

Send this to a friend